Postuler

Réf.
2023/CSSDFDLB/9211

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Climat et territoires ; Développement durable

Date limite de candidature
09/06/2024 23:55

Contrat
Salarié

Durée
2 ans avec renouvellement possible une fois sous conditions

Description de la mission

Descriptif de la mission :

 

- Travail de conseil technique. Au sein de son unité, l’ETI fournira des conseils techniques sur les enjeux de biodiversité dans les opérations de la Banque mondiale. L’ETI fournira notamment des conseils sur les opérations de prêts en matière d’environnement et gérées par la Banque mondiale, en particulier sur l'intégration sectorielle de la biodiversité, la restauration des écosystèmes, la gestion des ressources naturelles, la gestion des aires protégées, la gestion des aires marines et côtières et le déploiement de solutions fondées sur la nature.

- Travail d’analyse. Le titulaire du poste devra fournir des analyses pour la Banque mondiale dans le domaine de la conservation, de l’utilisation durable et de l'intégration de la biodiversité. Il entretiendra ses connaissances des évolutions dans ce domaine, y compris les facteurs de perte de biodiversité et la mise en œuvre des objectifs fixés par le cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal. Il dirigera et contribuera aux analyses et travaux de la Banque mondiale sur la biodiversité, en soutien à la mise en œuvre du document d’orientation du Groupe Banque mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques. L’ETI contribuera à l'intégration du cadre mondial pour la biodiversité dans les programmes de soutien aux pays. 

L’ETI contribuera également à la mise en œuvre des priorités en matière de biodiversité du plan d'action du Groupe  sur le changement climatique (2021-2025), l'IDA20 et la Déclaration commune des Banques multilatérales de développement sur la nature, les peuples et la planète (adoptée à la COP27), en contribuant au renforcement des synergies entre la biodiversité, le climat et le développement. Il s'agira notamment de soutenir la mise en place d'une méthodologie permettant d'identifier, de mesurer et de suivre les investissements du Groupe Banque mondiale ayant un impact positif sur la nature.

- Travail de sensibilisation. L’ETI devra contribuer au programme de sensibilisation de la Banque mondiale sur les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique. Il s'agira notamment de préparer des dossiers et des présentations à l'intention de la direction générale de la Banque mondiale pour les conférences internationales, les négociations et les coopérations bilatérales. L’ETI contribuera à la participation de la Banque à la préparation des COP de la Convention sur la diversité biologique (CDB) et au-delà, à la collaboration avec le secrétariat de la CDB et à la coordination avec les banques multilatérales de développement pour la mise en œuvre de la déclaration commune des banques multilatérales de développement.  L’ETI participera à la présentation des travaux de la Banque lors de conférences et ateliers techniques.

- Administration du programme et collecte de fonds. L’ETI contribuera aux aspects techniques des programmes financés par des fonds fiduciaires, à la gestion des relations avec les partenaires de développement, à la supervision des fonds fiduciaires et à leur gestion quotidienne.  La Banque administre d'importants fonds fiduciaires qui financent des activités dans les domaines de l'environnement, des ressources naturelles et de la pollution.

- Gestion des connaissances. L’ETI entretiendra des liens avec l’ensemble des parties prenantes, y compris les ONG, les universités, la société civile, le secteur privé ainsi que les organisations internationales spécialisées. En particulier, le partage des connaissances dans le domaine de l'intégration de la biodiversité sera une composante importante de ce poste. L’ETI pourra coordonner d'autres tâches à la demande de sa hiérarchie, comme l'organisation d'événements de formation ou de partage des connaissances dans ce domaine.

 

Principales tâches et résultats attendus :

L’ETI devra contribuer à renforcer l’action de la Banque mondiale en matière de biodiversité en fournissant une expertise technique sur les projets du Groupe Banque mondiale liés à la biodiversité, en favorisant l’intégration de la biodiversité dans l’ensemble des investissements et activités de la Banque, et en renforçant la participation et la visibilité de la Banque mondiale dans les enceintes internationales liées à la biodiversité. Cet ETI contribuera ainsi à la mise en œuvre des engagements (à la fois internes et extérieurs) pris par la Banque mondiale en matière de biodiversité, et à soutenir les pays en développement dans l’atteinte des objectifs fixés par le cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal adopté à la COP15.  

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet :

Cet ETI répond aux besoins de financement croissants de la biodiversité, en particulier suite à l’adoption du cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal lors de la COP15 (décembre 2022) qui a renouvelé les cibles mondiales en matière de conservation, de restauration et d’utilisation durable de la biodiversité pour 2030. L’atteinte de ces objectifs nécessite une mobilisation de l’ensemble des bailleurs (bilatéraux, multilatéraux, privés) et l’alignement progressif des flux financiers, dont l’aide publique au développement, sur le cadre mondial. Or, à ce stade, les banques multilatérales de développement n’ont pas pris d’engagements chiffrés pour la biodiversité, alors qu’elles jouent un rôle majeur en matière de lutte contre le réchauffement climatique et pour accompagner les pays en développement dans l’atteinte de leurs objectifs environnementaux. Au regard de son poids institutionnel et financier, une implication croissante de la Banque mondiale semble nécessaire pour attirer davantage de financements et impulser une plus grande intégration de la biodiversité dans les activités des banques multilatérales de développement dans leur ensemble.

 

Descriptif de la structure d’accueil :

La Banque mondiale, basée à Washington, est l’une des principales institutions financières internationales fournissant de l’aide aux pays en développement. Elle est constituée de cinq organisations financières. Ses deux principales missions sont de « mettre fin à la pauvreté extrême » et de « promouvoir une prospérité partagée».  Si sa mission historique porte sur le développement, elle est engagée de manière croissante à soutenir les Etats en développement dans leurs efforts de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de l’environnement.

 

Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Unité globale de plateforme de l’environnement, des ressources naturelles et de l’économie bleue (Environment Natural Resources and Blue Economy Global Practice Global Platform Unit (SENGL)).

 

Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI : L’unité compte environ 35 personnes. Cette unité a pour mission de concevoir et  conduire les programmes globaux lorsque la mise en œuvre relève des unités régionales de la Global Practice ; de mobiliser des ressources et de coordonner les relations avec les donateurs (gestion des fonds fiduciaires, planification et rapportage) ; de produire des études sur la mise en œuvre de l’agenda environnemental au niveau interne et externe ; de gérer les connaissances tirées des travaux de l’unité.  

Profil souhaité

Qualifications :      

- Niveau BAC+5 minimum : Master ou niveau équivalent dans le domaine de la biodiversité, des sciences de l’environnement, du développement, avec, de préférence, une expérience de recherche et de terrain. Un doctorat dans ces domaines serait un plus ;

- Bilingue français-anglais (C1). La maîtrise d’une autre langue (espagnole, portugais) serait un plus mais n’est pas requise.

 

Expérience professionnelle :      

  • Au moins huit ans d’expérience confirmée dans le domaine de l’environnement ou des politiques environnementales ;
  • Connaissances techniques en matière de conservation, de restauration et d’utilisation durable de la biodiversité, connaissances des facteurs de perte de biodiversité et des liens entre biodiversité et développement et biodiversité et climat ;
  • Expérience de travail dans les pays en développement et capacité de compréhension et d’analyse du contexte politique et institutionnel et des enjeux liés aux politiques d’environnement dans ces pays ;
  • Compétences complémentaires :
    • Connaissances et expériences dans le domaine du développement – capacité à fournir des conseils techniques pour le développement des stratégies nationales et sectorielles des pays récipiendaires.
    • Compétences en matière de dialogue politique – capacité d’anticipation des besoins et des demandes du terrain ; conduite de dialogues politiques avec des représentants de gouvernements et d’organisations non gouvernementales.
    • Solide compréhension des politiques, stratégies, institutions et réglementations environnementales.
    • Connaissances approfondies en matière de biodiversité et capacité à appliquer ces connaissances à des projets et à des travaux d'analyse.
    • Connaissances approfondies en matière de sciences naturelles (science du sol, eau, écosystèmes, conservation, préoccupations agricoles, etc.)
    • Compétence en matière de management d’équipes.
  • Capacité à travailler en équipe et dans un milieu multiculturel et multidisciplinaire ;
  • Capacité de travail en autonomie ;
  • Habilité à se déplacer régulièrement.

Informations complémentaires

  • Date de démarrage : 01/09/2024
  • Type de contrat: contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d'Expertise France pour la durée de la mission).
  • Rémunération établie selon la politique de rémunération d'Expertise France: salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d'expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité* pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l'expert dans le pays de résidence + billets d'avion aller-retour adresse contractuelle - lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagements* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance). (Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l'expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France).

Documents à fournir

  • CV ;
  • Lettre de motivation.

NB: Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(s) soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date. 

Date limite de candidature : 09/06/2024 23:55

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.