Postuler

Réf.
2023/ETIBAC/9377

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Les maladies transmissibles ; Prévention des maladies ; Systèmes de santé

Date limite de candidature
24/05/2023 23:59

Contrat
Salarié

Durée
Douze (12) mois renouvelable.

Description de la mission

Objectif de la mission :

Dans le cadre des objectifs et perspectives définis conjointement par l’ANRS I MIE, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le CRCF et les autorités sanitaires nationales, l’Expert.e Technique International (ETI) intervient en tant que coordinateur.trice scientifique auprès de la direction du CRCF. A ce titre il/elle :

  • Apporte son expertise scientifique à la direction du CRCF pour le développement du dispositif d’animation scientifique du CRCF autour des 4 pôles;
  • Apporte un appui aux programmes de recherche sur le VIH, les hépatites, la tuberculose, IST, les maladies infectieuses émergentes portés par les équipes de recherche du CRCF et leurs partenaires;
  • Assure une intermédiation institutionnelle entre des institutions sénégalaises, des organisations françaises (Institut Pasteur, IRD, INSERM, etc.) et internationales (OMS, Africa CDC, etc.) engagées dans des coopérations scientifique, technique et académique dans le domaine des maladies infectieuses.

 

Descriptif des fonctions à assurer :

  • La mission générale de l’ETI affecté au CRCF, dans le cadre du partenariat avec l’ANRS | MIE est de contribuer à l’animation et la coordination de l’ensemble des activités scientifiques du CRCF ; de favoriser l’intégration régionale de ces activités dans le Réseau international de l’ANRS I MIE et de tout autre réseau national et international important, ainsi que de renforcer les liens avec les autorités sanitaires et autres partenaires du pays ; de fédérer les diverses institutions françaises et sénégalaises de la recherche en santé;
  • Les missions spécifiques incluent :
    • L’Appui au développement et à l’organisation du dispositif d’animation scientifique du CRCF
    • Un travail étroit avec les programmes nationaux afin d’identifier les priorités de Santé Publique du pays et accompagner le développement de nouveaux projets de recherche en lien avec ces priorités (appui méthodologique et scientifique à la conception et à la rédaction de projets pour soumission à des appels à projets, structuration de partenariats scientifiques, demande d’expertises techniques).
    • L’appui aux programmes de recherche : l’ETI apporte son expertise pour accompagner les investigateurs des projets et leurs équipes dans la mise en œuvre et le suivi des différentes recherches en fonction des besoins selon les standards internationaux ; il.elle peut être amené à être facilitateur pour la communication entre les équipes nationales et internationales. L’ETI devra participer aux comités de pilotage, aux conseils scientifiques et/ou aux réunions de bilans projets organisées au sein du CRCF.
    • Le développement des actions de formation à la recherche : il.elle identifie les besoins de formation, participe à leur organisation et fait appel à des intervenants compétents, au Sénégal comme dans la sous-région ; il.elle intervient également auprès des jeunes chercheurs et de leurs encadrants pour les accompagner dans la construction de leur cursus (identification des cursus et des sources de financements, constitution des dossiers de demande d’allocation, …). Il.elle peut être mobilisé(e) pour d’autres actions de formation mises en place au niveau du Réseau international de l’ANRS-MIE.
    • La contribution à l’animation et à la valorisation scientifique nationale et internationale des recherches menées par le CRCF et ses partenaires franco-sénégalais: l’ETI organise avec les responsables scientifiques les ateliers de restitution des résultats, les journées scientifiques périodiques du CRCF/partenariat avec l’ANRS|MIE et les journées d’informations scientifiques nationales. Il.elle accompagne les jeunes chercheurs dans la rédaction scientifique et la préparation de leurs communications dans les congrès nationaux et internationaux. Il.elle contribue à la visibilité du CRCF/partenariat avec l’ANRS|MIE en participant à la mise à jour du site internet et des brochures d’information.
    • La transmission des connaissances et promotion des résultats des études aux décideurs politiques nationaux et continentaux afin de favoriser leur prise en compte lors de l’élaboration ou l’actualisation des programmes nationaux, avec une attention particulière aux thématiques VIH, hépatites, IST portées par l’OMS au niveau national. Participation également si besoin à des comités ou groupes de travail nationaux ou internationaux comme le comité de suivi du Fond Mondial.
    • La promotion de la présence française dans les instances nationales et internationales, notamment régionales dans le domaine du VIH, des hépatites et des maladies infectieuses émergentes et dans l’adoption d’ « une seule santé (One Health) » : l’ETI a une connaissance précise de l’ensemble des programmes de recherche financés par l’ANRS I MIE au Sénégal et dans la sous-région, et se tient informé des initiatives phares menées dans la zone par d’autres acteurs/bailleurs sur les mêmes thématiques, en synergie avec la direction du CRCF, les coordinateurs du partenariat et l’ambassade de France ; il.elle représente l’ANRS I MIE dans les instances nationales et diverses réunions stratégiques. Il.elle peut fournir son expertise aux acteurs engagés dans le partenariat scientifique franco-sénégalais et de la sous-région (Ambassade, Equipe France, etc.) dans ses champs thématiques.
    • Le développement du partenariat scientifique franco-sénégalais : il.elle accompagne le renouvellement du partenariat actuel ANRS-MIE-CRCF notamment en participant aux réflexions portant sur les évolutions thématiques et/ou géographiques du partenariat, en identifiant des points de contacts et partenaires potentiels. Une attention particulière sera apportée au développement de partenariats académiques avec des universités sénégalaises et/ou de la sous-région dans une optique de mise en place d’actions de formation initiales et/ou continues diplômantes pour le personnel du CRCFet de ses partenaires.
    • Contribue à la rédaction du rapport d’activités réalisées dans le cadre du partenariat avec l’ANRS MIE

 

Description du projet ou contexte

Contexte :

L’ANRS I Maladies infectieuses émergentes (ANRS | MIE), agence autonome de l’Inserm a pour l’objet l’animation, l’évaluation, la coordination et le financement des programmes de recherche sur le VIH-sida, les hépatites virales, la tuberculose, les infections sexuellement transmissibles (IST) et les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes en France et à l’international, principalement dans les pays à revenus faibles et intermédiaires (PRFI). L’agence fédère et anime plusieurs réseaux nationaux et internationaux de chercheurs et de médecins appartenant aux principaux organismes de recherche, aux universités, aux centres hospitaliers, ou aux associations.

L’action à l’international de l’ANRS | MIE s’appuie essentiellement sur un vaste Réseau International. Ce réseau s’est historiquement constitué dès les années 1990 lorsque l’agence ANRS s’est engagée dans le renforcement et la structuration de nombreuses collaborations avec ses partenaires internationaux dans les PRFI où les équipes de recherche nationales et françaises collaboraient ensemble sur des projets de recherche.

Le Sénégal a été le premier pays partenaire volontaire à faire partie du Réseau international. Le partenariat est localisé au « Centre régional de recherche et de formation sur la prise en charge du VIH/sida du CHNU de Fann Dakar (CRCF) » et consiste en un véritable lieu d’animation scientifique et de formation en lien avec les autorités de santé sénégalaises et de nombreux partenaires nationaux et internationaux. L’activité scientifique du CRCF est organisée autour de 4 pôles : Sciences humaines et Sociales, Biologie (virologie et immunologie), Clinique et Santé Globale.  Le partenariat avec l’ANRS|MIE est actuellement piloté par un binôme de coordinateurs sénégalais (Dr Ibra N’Doye, président du Conseil d’administration du CRCF) et français (Dr Bernard Taverne, chercheur IRD).

Profil souhaité

Profil du candidat :

Le/la candidat-e, doit posséder une expérience dans le domaine de la conduite de projets de recherche interventionnelle et communautaire (clinique, santé publique, sciences sociales) dans les pays à revenu faible et intermédiaire, dans la gestion d’équipes multidisciplinaires et transnationales, l’animation scientifique, avoir réalisé des communications dans des congrès internationaux et contribué à la rédaction de publications dans des revues internationales. Une expérience dans l’élaboration et le développement de partenariats institutionnels est également souhaitée.

Qualifications :

  • Doctorat en médecine, pharmacie ou sciences sociales, ou diplôme de troisième cycle en santé publique, en sciences sociales, ou dans le domaine de la santé
  • Excellentes compétences organisationnelles
  • Capacité confirmée d’encadrement et de formation
  • Aptitude à gérer plusieurs projets
  • Bonne connaissance des règles éthiques de la recherche
  • Bonne connaissances des bonnes pratiques cliniques dans le cadre de la recherche clinique internationale ou encore de la recherche interventionnelle et communautaire
  • Excellentes capacités de communication scientifique, technique et politique de très haut niveau
  • Grande capacité de rédaction
  • Capacité à mobiliser un réseau et à le relancer régulièrement
  • Connaissance du contexte sanitaire et sociopolitique sénégalais souhaitée

 Expérience professionnelle :

  • Expérience à l’international, notamment dans les pays à revenus faibles et intermédiaires
  • Expérience confirmée dans la conduite de projets de recherche sur les maladies infectieuses, idéalement dans le domaine de la recherche clinique et/ou opérationnelle
  • Expériences d’enseignement et de recherche dans les domaines de la santé publique et/ou des maladies infectieuses.
  • Expérience préalable dans l’animation scientifique
  • Expérience dans la mise en œuvre de partenariat
  • Participation à des projets de recherche internationaux (ANRS, H2020, etc.) ou des projets de coopération santé internationaux (l’Initiative, OMS, ...).

Informations complémentaires

Caractéristiques et contraintes du poste à pourvoir :

Le (la) titulaire est placé.e sous l’autorité administrative d’Expertise France.

Sur place il/elle sera rattaché.e à la direction du CRCF et sera en lien étroit avec les coordinateurs du partenariat,  l’ambassade de France (notamment le/la Conseiller.e Régional.e Santé Mondiale) et les équipes de l’ANRS | MIE basées à Paris. Il.elle dresse après 12 mois en poste, un rapport sur ses propres activités qu’il.elle  transmet à Expertise France, l’ANRS|MIE, l’ambassade de France, la direction du CRCF et les coordinateurs, au Secrétaire général du CRCF,  à l’Ambassade de France, à Expertise France et à l'ANRS I MIE.

Ses moyens d’actions (frais de fonctionnement et de missions) sont couverts par les budgets attribués par l’ANRS I MIE dans le cadre des activités du partenariat de l’ANRS | MIE et des programmes réalisés en lien avec le partenariat avec l’ANRS|MIE.

Le/la titulaire apporte son concours au suivi et à la visibilité des actions de coopération française dans le domaine des maladies infectieuses et du « One Health » au Sénégal. Sa mission est prévue pour une durée de douze (12) mois renouvelable. Le poste est à pourvoir à partir dès que possible.

Date limite de candidature : 24/05/2023 23:59

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.