Postuler

Réf.
2022/PC/8334

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Gestion administrative et financière

Date limite de candidature
30/09/2022 18:14

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
13 months

Description de la mission

Au sein d'une équipe thématique sous la direction des opérations, sous la supervision du chargé de projet et du chef d'équipe qui définissent, orientent et façonnent le rôle des membres de l'équipe, le coordinateur de projet prend en charge la coordination des activités, la gestion administrative, logistique et financière du projet.

Activité

Tâches

Pre-coordination avec les Etats-Membres

Envoyer invitations et OdJ des réunions

Rédiger les comptes-rendus de réunion

Résumer les requêtes et contraintes des Etats-Membres en termes de sujets d'intérêts, disponibilité, capacité, contraintes de temps et de langue, de manière compréhensive.

Consolider une liste de participants basée sur les retours des Etats-Membres

Aspects organisationnels

Créer et enrichir un planning semestriel et annuel d'échanges

Soutien logistique

Rassembler et archiver tous les documents administratifs des fonctionnaires participants aux échanges. 

Coordonner avec les participants les réservations de billets d'avion/train et procéder aux paiements des perdiems.

Préparer les ordres de missions[1] pour les participants

Rassembler et archiver les sortants de mission

Gestion financière

Suivi des dépenses utilisant les outils mis à disposition par Expertise France

Archivages des factures et tout document justificatif des experts locaux et procéder aux paiements.

 

[1] En accord avec les procédures internes d'Expertise France

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet

L'Union européenne s'est fixé pour objectif d'atteindre zéro émission nette d'ici 2050 et a lancé en décembre 2019 le Green Deal européen comme feuille de route pour atteindre la neutralité carbone. Cet ensemble stratégique de mesures politiques a également servi de base au plan de relance de l'UE post-covid-19. Cela a conduit à des conditions strictes sur l'utilisation des dépenses de la facilité pour la reprise et la résilience (FRR), à savoir que 37 % du financement de la FRR de l'UE doivent être consacrés à des projets climatiques, et que 100 % des dépenses doivent respecter le principe de "ne pas nuire de manière significative". Critères.
Ce nouveau contexte institutionnel renforce l'importance de la budgétisation verte dans les États membres de l'UE. Cela a été souligné dans une communication de la Commission européenne publiée en décembre 2019 concernant le Green Deal européen : « Les budgets nationaux jouent un rôle clé dans la transition. Une plus grande utilisation des outils de budgétisation verte aidera à réorienter l'investissement public, la consommation et la fiscalité vers des priorités vertes et loin des subventions nuisibles ».
Un « budget vert » peut donc être considéré comme un outil important des efforts des gouvernements en matière d'environnement et de changement climatique tout en favorisant l'efficacité, la responsabilité et la transparence des politiques connexes. Il soutient également le contrôle parlementaire de l'effort national concernant l'action climatique.

Le vrai défi est de s'assurer que la budgétisation verte n'est pas seulement entreprise comme un exercice théorique, mais qu'elle mène à une action transformatrice des gouvernements sur le front environnemental. Si la première étape des exercices de budgétisation verte est l'identification des dépenses et des recettes qui sont favorables ou nuisibles à l'environnement, les étapes suivantes devraient inclure des analyses de l'efficacité des postes budgétaires climatiques/environnementaux, des options de réforme des recettes nuisibles au climat/à l'environnement et dépenses (y compris les dépenses fiscales), des analyses des besoins de financement supplémentaires et une évaluation de la cohérence du budget avec les objectifs du pays en matière de changement climatique et d'autres objectifs liés à l'environnement. Cela nécessite la mise en place d'une validation indépendante et que les parlementaires se saisissent de ces questions.

Objectif général du projet

Expertise France en étroite collaboration avec l'Institute for Climate Economics (I4CE) apporte actuellement un appui technique au renforcement des capacités des États membres demandeurs pour les accompagner dans leurs efforts de déploiement ou de test d'un Cadre de Budgétisation Verte au niveau national.

Objectifs spécifiques

Le programme de formation se compose de trois composantes/modules complémentaires :
(1) Introduction aux cadres et pratiques de budgétisation verte ;
(2) Étude de cas spécifique à un pays sur les revenus et dépenses verts ;
(3) Diagnostic guidé/auto-évaluation spécifique à chaque pays concernant le cadre national de budgétisation verte
(4) Programme pilote d'échange de fonctionnaires sur la budgétisation verte parmi les fonctionnaires praticiens des États membres

Les objectifs spécifiques du projet sont de fournir aux États membres inscrits :

1. Connaissance des cadres et pratiques de budgétisation verte (y compris les paramètres institutionnels) ;
2. Une compréhension des principaux défis méthodologiques dans l'identification des dépenses, des dépenses fiscales et des recettes bénéficiant ou nuisant à l'environnement ;
3. Orientations quant aux domaines d'amélioration pour fournir les conditions nécessaires et les points d'entrée pour un cadre de budgétisation verte, ou pour renforcer le cadre national de budgétisation verte pour atteindre différents niveaux de développement.
4. Renforcer l'application et les connaissances acquises sur la budgétisation verte des fonctionnaires praticiens dans 17 États membres ; leur offrir une occasion unique d'acquérir des connaissances et une expérience concrètes sur la manière d'élaborer et de mettre en œuvre une budgétisation verte conformément à leurs systèmes nationaux de GFP, ainsi que de partager les meilleures pratiques et l'évolution des politiques de l'UE et d'utiliser conjointement des outils dans ce domaine
La formation peut être dispensée dans l'une des deux langues de travail de l'UE (anglais et français). L'interprétation dans toute autre langue sera à la charge de l'autorité bénéficiaire dans l'État membre concerné. Les échanges auront lieu sur place dans les locaux des États membres accueillant physiquement l'échange. Cependant, les échanges en ligne seront également facilités si nécessaire, en fonction de la disponibilité et de la capacité des participants.

Profil souhaité

Éducation

Achèvement minimum de l'enseignement secondaire


Connaissance et expérience:


- 3 à 5 ans d'expérience en gestion de projet dans le domaine de la coopération internationale avec un accent sur l'Union européenne. Une expérience dans des initiatives multi-pays et des projets financés par la Commission européenne est un plus
- Connaissance et expérience en administratif; comptabilité financière et gamme complète de travaux de soutien de bureau, avec un haut niveau de performance soutenue
- Expérience pertinente dans l'organisation de visites d'étude, de séminaires, de webinaires et d'événements pour des parties prenantes de haut niveau
- Excellente maîtrise de l'utilisation des feuilles de calcul Excel, Word et PowerPoint.
- Maîtrise de l'anglais, la connaissance d'autres langues de l'UE est un atout

Aptitudes et compétences requises :


- De bonnes qualités relationnelles (tact, diplomatie, discrétion et impartialité) sont indispensables pour ce poste
- Solide esprit d'équipe avec capacité à travailler dans des équipes virtuelles
- Capacité à travailler et à communiquer efficacement avec un large éventail d'individus dans un large éventail d'environnements culturels, en particulier dans le contexte européen
- Haut niveau de bonnes compétences organisationnelles et administratives avec une capacité à bien travailler sous pression

Informations complémentaires

- Le candidat retenu sera soumis à une période probatoire de deux mois
- Veuillez noter que ce poste à temps partiel consiste en un maximum de 10 jours par mois pendant un an et un mois à partir d'octobre 2022 jusqu'en novembre 2023.
- La date limite de candidature est le 30 septembre 2022
- Le début des activités est prévu pour la mi-octobre 2022

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 30/09/2022 18:14

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.