Postuler

Réf.
2022/ERDSDGDLQDL/8324

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Systèmes de santé

Sous-thématique
Règlement sanitaire international ; Services de laboratoire

Date limite de candidature
06/10/2022 09:36

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
15 jours

Description de la mission

La mission de coopération technique consiste en la réalisation d’une formation portant sur la gestion de la qualité auprès du personnel du laboratoire national de santé publique A. Defillo (LNSPAD) et du laboratoire vétérinaire central (LaVeCen).

Il s’agit plus spécifiquement de :

Concevoir et réaliser une formation en « gestion de la qualité » destinée aux personnels du LNSPAD et du LaVeCen[1], à partir des priorités identifiées lors de la mission d’évaluation réalisée en mars 2022 ainsi que des avancées réalisées par les parties prenantes.

Afin de tenir compte des disponibilités du personnel, la formation pourra avoir lieu par demi-journées pendant une durée de deux semaines. Le déroulement sera à clarifier avec les partenaires et avec l’appui de l’équipe projet sur place.

Cette mission devra aussi tenir compte du contexte du projet dans le cadre duquel elle s’inscrit et qui vise le renforcement du système de gestion de la qualité du laboratoire Defillo. Il convient de noter que le LNSPAD souhaite à long terme obtenir l’accréditation ISO 15189 pour les principales analyses (tuberculose, VIH, paludisme, SARS-CoV-2. Dans ce contexte, le laboratoire a initié l’élaboration d’un manuel de qualité. Des discussions portant sur les avancées réalisées et la stratégie d’accompagnement à déployer devront être initiées et facilitées, conjointement avec l’autre expert mobilisé par Expertise France.

Les principes généraux suivants seront appliqués afin de conduire la prestation :

  • La mission sera mise en œuvre conjointement avec un expert d’Expertise France, avec l’équipe projet basée au siège et à Saint Domingue ainsi que les points focaux du LNSPAD et du LaVeCen.
  • Les activités seront déployées de façon participative.
  • La méthodologie devra prévoir une mission sur le terrain ainsi que la possibilité de travail et d’appui à distance.
  • Les livrables devront être validés par les partenaires dominicains lors de séances participatives.

Des échanges auront lieu tout au long de la mission afin de préciser la structure, le contenu et le format des livrables.

Déroulement de la mission

L’expert.e réalisera la mission conjointement avec un expert d’Expertise France. Elle ou il contribuera à la préparation, la mise en œuvre et la production des rapports de l'ensemble de l'activité.

Deux personnes ont également été désignées “responsable de la qualité” au sein du LNSPAD, sous la coordination du coordinateur technique du LNSPAP. Elles devront être associées à la préparation de la mission.

Les principales tâches attendues incluent :

(i) Phase de cadrage :

Au cours de la phase préparatoire, l’expert.e devra :

  • Après la notification du contrat, tenir une réunion de cadrage avec le comité de suivi (au minimum partenaires, équipe projet terrain et siège, AFD) afin de préciser les attentes, vérifier la bonne compréhension des termes de référence, ajuster les objectifs de la mission, affiner la méthodologie et le programme de la mission ;
  • Conduire un travail de revue documentaire qui permettra d’identifier les informations existantes et manquantes, d’orienter les réflexions à mener en plus des pistes déjà identifiées et d’enrichir la méthodologie ;
  • Basée sur des entretiens préliminaires et sur une première analyse de la documentation disponible, produire une note de cadrage (qui ne devra pas excéder 5 pages), et dans ce cas précis comprendra les objectifs pédagogiques, la méthodologie et le contenu de la formation (livrable 1).

Cette phase préparatoire permettra de valider la méthodologie proposée par le(s) expert(s).

(ii) Phase de missions terrain

La mission devra inclure :

  • Des visites de terrain ;
  • Des séances de travail participatives avec les parties prenantes du projet et l’équipe projet sur le terrain ;
  • La rédaction des comptes-rendus de réunion ;
  • Des séances de formation conformément au planning et au contenu accordés avec les parties prenantes du projet ;
  • Des ateliers de restitution et de clôture.

(iii) Phase de reporting et rédaction des livrables

Livrables

La prestation donnera lieu à la soumission de livrables.

Livrable pré-mission :

Livrable 1 : Une note méthodologique, détaillant l’approche de travail, les outils et les méthodes à employer, une analyse des risques, etc. S’agissant des formations, les objectifs, le contenu et le planning devra être présenté et validée par les partenaires. Cette note sera élaborée conjointement avec l’expert d’Expertise France.

Modalités de soumission : Ce livrable intermédiaire devra être transmis au membre de l’équipe projet responsable de la mission au moins 5 jours ouvrables avant le début de la mission.

Livrables finaux :

Livrable 2 : Rapport conjoint de formation en « gestion de la qualité » qui inclut le matériel de formation et les différents outils développés ainsi que les listes des participants aux formations.

Livrable 3 : Un rapport de mission qui comprendra un état des lieux des avancées réalisées par le laboratoire dans l’élaboration de leur manuel de qualité, un résumé des sessions de travail organisées ainsi que des recommandations.  

Modalités de soumission :

Une première version provisoire du rapport devra être remise au plus tard 5 jours ouvrables après la fin de la mission au membre de l’équipe-projet responsable du suivi de la mission. 

Les commentaires de l’équipe-projet devront être remis au plus tard 5 jours ouvrables après réception de la version provisoire.

L’intégration des commentaires devra être réalisée par les expert.e.s mobilisé.e.s dans un délai de 5 jours ouvrables après réception.

La version finale devra être validée par l’équipe projet et les partenaires dans un délai 10 jours ouvrables.

 

[1] Laboratorio Veterinario Central (dépend de la Dirección General de Ganadería  (DIGEGA) au sein du Ministerio de Agricultura (MA)

Description du projet ou contexte

Le projet, financé par l’Union Européenne, à travers la Caribbean Investment Facility (CIF), et sous la responsabilité de l’Agence Française de Développement, comprend deux composantes sectorielles : une composante sanitaire et une composante protection sociale. Il vise à renforcer le système de surveillance épidémiologique ainsi que la capacité opérationnelle et institutionnelle des politiques de protection sociale.

Afin de renforcer les processus de réformes et de modernisation, la méthodologie d’intervention du projet comprend :

(i)         Un programme de coopération technique 

(ii)        L’achat d’équipement et de travaux d’investissement 

(iii)       La structuration d’un dialogue de politique publique

Le volet sanitaire du projet vise à améliorer la capacité de réponse de la République Dominicaine aux crises sanitaires en renforçant son système de surveillance pour mieux détecter et répondre aux situations épidémiques de manière précoce, efficace, et intersectorielle, conformément aux normes du Règlement sanitaire international (RSI) et en accord avec une approche de réduction des risques. Le projet intègre également une approche transversale "One Health" qui prend en compte les dimensions de santé animale et environnementale du risque sanitaire. Le projet vise également à renforcer la communication entre les pays au niveau sous-régional, en particulier avec Haïti.

Sur la base de l'analyse de l'évaluation externe conjointe (EEJ) réalisée en 2019, le volet sanitaire du projet prévoit trois sous composantes qui répondent aux principales faiblesses du système de surveillance épidémiologique.

Une des trois sous-composantes du volet santé du projet est liée au renforcement du système des laboratoires: elle vise à améliorer les capacités du laboratoire national A. Defillo, en particulier ses capacités de détection, de notification et de réponse, sein du système de surveillance épidémiologique en adéquation avec les standards internationaux. À la suite d’une mission d’évaluation réalisée en mars 2022, un plan opérationnel d’actions a été élaboré afin de répondre aux objectifs de la sous-composante.

Il se décline en quatre lignes d’action :

  • Le renforcement de l’infrastructure et des équipements du laboratoire national A. Defillo et la construction d’une antenne régionale à Azua de Compostelle ;
  • Le renforcement du système de gestion de la qualité au sein du LNSPAD y du LaVeCen ;
  • Le renforcement du réseau national de laboratoire de surveillance épidémiologique ;
  • Le renforcement des capacités du personnel des laboratoires avec une approche multisectorielle.

Résultat attendu pour la sous-composante "Renforcement du système des laboratoires":

Le laboratoire national de santé publique Arturo Defillo et le laboratoire provincial du sud (Azua de Compostela) sont mieux équipés, formés et coordonnés en réseau, y compris avec les laboratoires privés, en santé humaine et animale, afin de détecter plus efficacement les maladies prioritaires.

La mission de coopération technique dont il est question ici porte spécifiquement sur le point ii) renforcement du système de qualité du laboratoire national A. Defillo et du laboratoire vétérinaire central (LaVeCen) qui sera mis en œuvre pendant toute la durée du projet.

Profil souhaité

L'expertise mobilisée devra correspondre au profil technique suivant :

  • Expert(e) avec un profil de spécialiste en laboratoire/microbiologie.

Qualifications :

  • Doctorat d’Etat en médecine ou en pharmacie. Spécialité : Biologie Médicale, compétence en microbiologie (virologie) souhaitée.
  • Diplômes universitaires complémentaires souhaités : biologie moléculaire, épidémiologie, statistiques, santé publique, management de la qualité (accréditation ISO 15189).

Expérience professionnelle spécifique :

  • Expérience confirmée en biologie (au moins cinq ans de pratiques professionnelles, années d’internat exclues), de préférence en microbiologie (virologie).
  • Expérience confirmée dans l’accréditation des laboratoires selon la norme ISO15189 et/ou ISO 17025
  • (Management de la qualité).
  • Expérience en sécurité et sûreté biologiques (micro-organismes des groupes de risque 3, voire 4)
  • Expérience souhaitée sur les urgences hospitalières et plus largement sur la sécurité sanitaire internationale
  • Expérience confirmée en diagnostic et évaluation des politiques publiques en santé.
  • Expérience confirmée en conception de projet de santé publique et rédaction de document stratégique
  • Expérience confirmée en animation d’ateliers, de réunions.
  • Expérience confirmée en transfert de compétence, renforcement de capacités du personnel.
  • Représentation auprès des autorités, institutions publiques et/ou privées.
  • Expertise scientifique (diagnostic et recherche).
  • Maitrise de l’espagnol écrit, oral indispensable
  • Une expérience en République Dominicaine et/ou Amérique latine est un atout.

Connaissances professionnelles :

  • Biologie moléculaire, dont séquençage.
  • Bio-informatique.
  • Sécurité et sûreté biologiques.
  • Contrôle de qualité.
  • Management de la qualité.
  • Organisation des soins.

Informations complémentaires

La mise en œuvre globale (planification, mise en œuvre et reporting) de cette prestation est prévue entre octobre et novembre 2022. Le temps de travail total sera réparti afin de couvrir le travail planifié.

L’atelier de formation, au cours duquel participeront les personnels du LNSPAD et du LaVecen, sera réalisé au cours d’une période de deux semaines (10 jours ouvrables). La prestation devra inclure le travail antérieur et postérieur à la mission.

ORGANISATION DE LA MISSION

  • Location: Saint Domingue, (République Dominicaine)
  • Processus de candidature:

Le dossier de candidature des experts devra inclure :

  • CV de l’équipe d’experts incluant des références ;
  • Détail de l’organisation qui postule ;
  • Une offre technique signée présentant la compréhension des présents termes de référence, une description de la méthodologie envisagée, une analyse des risques, le cas échéant un descriptif de la répartition du travail entre les expert.e.s et un planning prévisionnel ;
  • Une offre financière signée qui indique les coûts liés aux honoraires de l’expertise pour la mise en œuvre de la mission, ainsi que les coûts de voyage, perdiems (logement, transport local, etc.), etc.

Critères de sélection des offres :

  • Compréhension du contexte et des enjeux de la mission ;
  • Méthodologie proposée et déroulement de la prestation ;
  • Expérience de l’expertise proposée (conformément aux exigences formulées) ;
  • Offre financière (montant adapté à l'offre, hors frais de transport).
  • Aspects logistiques et financiers
  • Le ou les expert.e.s mobilisé.e.s seront responsable des aspects logistiques de la mission (billets d’avion aller/retour, transport local sur le lieu de mission), de logement et autres frais journaliers (perdiems). Le calcul de ces dépenses devra être intégré dans l’offre financière du prestataire.
  • Le ou les expert.e.s mobilisé.e.s devront être doté.e.s des moyens techniques et de communication nécessaire à la bonne conduite de la mission (ordinateurs, téléphones, internet etc.). Un appui logistique du bureau Expertise France et de l’agence de l’AFD sera possible.
  • Le ou les expert.e.s mobilisé.e.s devront respecter les règles de sécurité établies par Expertise France (transport, logement, etc.).
  • Aspects opérationels
  • Un expert en « microbiologie » d’Expertise France appuiera le ou les expert.s mobilisé.s, Il apportera sa contribution à l’élaboration et à la révision des livrables qui seront soumis. Il participera aussi activement aux séances de restitution/validation auprès des autorités dominicaines compétentes, prévues à la fin de chaque mission.
  • L’équipe EF au siège (chargé de projet, assistante de projet du département santé d’EF) et sur le terrain (experte sectorielle « santé », cheffe de projet, responsable administrative et financière) apporteront leur support en termes d’appui logistique, de coordination de la mission et d’articulation avec les partenaires dominicains et l’AFD.
  • Date de début de mission souhaitée : Octobre 2022

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat
  • Formation/diplômes du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Connaissances du candidat du contexte local (pays ou région d’intervention)
  • Compréhension par le candidat des enjeux du projet de coopération
  • Compréhension par le candidat du rôle de la mission au sein du projet de coopération

Date limite de candidature : 06/10/2022 09:36

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.