Postuler

Réf.
2022/EGPEEHAN/7895

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Conditions de l'offre
contrat local

Secteurs d'activité
Education, Formation professionnelle et Emploi

Date limite de candidature
15/07/2022 23:59

Durée de la mission
Expertise perlée

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
80 jours

Description de la mission

Sous la supervision du/de la chef.fe d’équipe basé.e à Port-au-Prince et en liaison avec la chargée de projet d’Expertise France à Paris, l’expert.e « genre » sera chargé.e de définir et d’élaborer un plan d’action genre (PAG) complet pour les composantes 1 et 2. Le PAG devra permettre de favoriser la prise en compte du genre et la réduction des inégalités de genre à l’échelle des activités du programme. Le PAG aura notamment comme objectif d’assurer l’intégration de l’approche genre dans : la gouvernance du programme, la planification, le contenu et la mise en œuvre des activités du programme, le renforcement des capacités des partenaires, le système de suivi et d'évaluation, la communication du programme.

A ce titre, l’expert.e « genre » devra proposer des orientations stratégiques et formuler des recommandations concrètes pour améliorer cette prise en compte dans le programme.

Le PAG apportera une attention particulière (voire centrale) aux femmes et à l’application des principes d’équité dans les différents domaines ciblés par le programme : le développement professionnel et l’améliorer des pratiques des enseignant.e.s et encadrant.e.s éducatifs de proximité.

Le plan d’action pourra être mis à jour selon l’évolution du contexte d’intervention, en assurant une réflexion partagée par l'ensemble des partenaires.

Les principales missions confiées à l’expert.e « genre » sont les suivantes :

  1. Etat des lieux

Formalisation d’une revue de littérature et synthèse sur les enjeux du genre incluant :

  • Un recensement des données existantes sur les enjeux de genre
  • L’analyse sommaire du contexte dans le pays/secteur ; incluant des données utiles au programme 
  • Le recensement des acteurs et leurs rôles/initiatives ;
  • Les freins identifiés à l’égalité hommes/femmes ;
  • Des pistes pour des actions permettant l’intégration du genre, les moyens nécessaires et les indicateurs de suivi sont identifiées.
  • Elaborer une synthèse d’une quinzaine de pages en lien avec les enjeux du programme

 

Le diagnostic de la situation est partagé entre les différents acteurs.

  1. Production d’un plan d’action détaillé défini et validé par les parties prenantes 
  • Définir le PAG dans une perspective de stratégie genre transversale intégrée visant les bénéficiaires du programme, les partenaires de mise en œuvre, l’équipe programme ;
  • Mener une analyse des compétences et besoins d'une formation sur le genre destinée à l'équipe du programme et aux opérateurs de mise en œuvre.
  • Organiser la formation qui aidera l'équipe du programme et les opérateurs à la mise en œuvre d’activités visant à promouvoir la mixité dans la profession enseignante.
  • Activités pouvant être mises en place au niveau de l’équipe, et au niveau des opérateurs, afin de réduire les inégalités de genre et détermination des parties prenantes impliquées ;
  • Appuyer les opérateurs dans l’identification des enjeux liés au genre et la formulation d’actions contribuant à améliorer l’égalité femmes-hommes ;
  • Déterminer les moyens à prévoir afin de mettre en place ces activités ;
  • Pistes pour l’identification des indicateurs de suivi et d’évaluation du genre et mesures facilitant leur intégration dans les mécanismes de suivi et d’évaluation des composante 1 et 2 ;
  • Proposer des leviers et des solutions concrètes, notamment la production de données sexo-spécifiques et d’analyses de genre qui seront intégrées à la composante 1 et 2 pour renforcer les capacités de diagnostic et de suivi et réduire les inégalités de genre dans le développement et la mise en œuvre des activités ;
  • Proposer des recommandations pour pallier aux manques documentés ;
  • Accompagner ponctuellement l’équipe projet et les partenaires de mise en œuvre dans la réalisation opérationnelle et le suivi du plan d’action genre (éventuellement par de la formation).

L’expert.e veillera à ce que l’élaboration du PAG se déroulent de façon participative et inclusive en faisant intervenir toutes les catégories d’acteurs et d’actrices impliqués dans le processus de développement des actions en rapport avec les aspects genres.

 Les acteurs de mise en œuvre du programme sont des acteurs clés de l’implémentation du PAG tout au long du programme.

Calendrier et livrables :

Activités

Livrables attendus

Echéance

Nombre de jours d’expertise estimés*

Diagnostic sur les enjeux de genre en lien avec la profession enseignante

Revue de littérature

Synthèse d’une quinzaine de pages sur des diagnostics menés par les partenaires/acteurs mettant en exergue les enjeux en lien avec les sujets abordés dans le cadre du programme AVNI NOU

mi-septembre 2022

10

Analyse des compétences et besoins d'une formation sur le genre destinée à l'équipe du programme et aux opérateurs de mise en œuvre

Rapport d’analyse des besoins de formation de l’équipe projet et des opérateurs et plan d’actions formation (objectifs, calendrier)

Septembre 2022

5

Elaboration d’un Plan d’actions Genre visant les bénéficiaires du programme, les partenaires de mise en œuvre, l’équipe programme

Document PAG incluant :

- Enjeux

-Stratégie du programme

-Actions

- Moyens à prévoir

- Indicateurs de suivi et d’évaluation

-Tableaux de données sexo-spécifiques et d’analyses de genre

Octobre 2022

20

Appui à l'élaboration d'indicateurs S&E Genre

Tableau d’indicateurs et méthode de suivi

Octobre 2022

 

5

Formations

Supports de formation

Evaluation de la formation à T+3 mois

Octobre/Novembre 2022

 

 

1er janvier 2023

20

 

 

5

Suivi de la mise en œuvre du PAG

Rapports de missions ponctuelles

 

15

*à affiner avec l’expert.e retenu.e

Description du projet ou contexte

Le Programme d’appui Avni Nou a pour objectif général d’améliorer la qualité de l’éducation dans les écoles publiques fondamentales haïtiennes en renforçant les compétences et l’encadrement des enseignants. Le programme agit sur trois éléments distincts du développement professionnel des enseignants : (i) l’amélioration de leurs capacités à enseigner, (ii) la mise en place d’une réflexion collective sur leurs pratiques et (iii) la (re)construction d’une identité professionnelle et sociale valorisante.

Le projet démarrera en mars 2022 pour une durée de 4.5 ans avec budget de 12M€ (financement AFD).

Six objectifs spécifiques sont visés :

  • OS 1 : le renforcement des compétences des enseignants ;
  • OS 2 : l’amélioration du suivi et de l’accompagnement des enseignants par les encadrants de proximité ;
  • OS 3 : l’accompagnement de la réflexion sur les pratiques enseignantes in situ ;
  • OS 4 : l’amélioration des actions de formation et d’accompagnement des enseignants à partir des données probantes et des connaissances opérationnelles ;
  • OS 5 : la revalorisation sociale des enseignants ;
  • OS 6 : la promotion du changement au sein des communautés éducatives.

Les activités du programme seront déployées dans environ 50 écoles publiques fondamentales complètes (ie accueillant les trois cycles de l’enseignant fondamental de la 1ère à la 9ème années) des départements de l’Ouest et du Centre.

Le projet est structuré en trois composantes :

  • Composante 1 : Appuyer le développement professionnel des enseignants et encadrants

Les activités de renforcement de capacités des enseignants et des encadrants seront mises en œuvre, dans le cadre de subventions qui leur seront octroyées, par trois opérateurs privés à but non lucratif et accrédités par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) :

  • La Fondation haïtienne de l’enseignement privé (FONHEP)
  • La Commission épiscopale de l’éducation catholique (CEEC)
  • La Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH)

Les opérateurs de formation seront mobilisés sur l’exécution des formations, de la conception des programmes à l’observation des évolutions de pratiques enseignantes, en passant par l’analyse des besoins et la production des matériels et supports.

 

  • Composante 2 : Améliorer les pratiques à partir des connaissances opérationnelles fondées sur les données probantes

Quatre projets de recherche seront identifiés sur la base d’un appel à projets ouvert à l’ensemble des universités et structures de recherche publiques et privées du pays.

Les projets devront concourir aux objectifs suivant :

  • Disposer d’outils de recherche-action pour documenter en continu la mise en œuvre des activités de la composante 1 et leurs effets, et les enrichir ;
  • Accompagner l’observation et la réflexion sur les pratiques enseignantes ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des opérateurs de formation mobilisés en lien avec le dispositif d’assistance technique mobilisé ;
  • Alimenter le dialogue de politique pour nourrir les réflexions du MENFP et des PTF du secteur, et appuyer l’opérationnalisation des stratégies (PDEF, Stratégie pour la formation des enseignants, etc.).

 

  • Composante 3 : Appuyer la revalorisation sociale des enseignants

Des actions de communication sociale seront organisées pour améliorer l’image des enseignants dans la société haïtienne ainsi que les relations au sein des communautés éducatives.

Cette composante sera mise en œuvre par la Fokal, une organisation de la société civile Haïtienne.

Expertise France est mobilisée par l’AFD pour soutenir et accompagner les opérateurs dans la mise en œuvre des activités des composantes 1et 2 du programme :

  • Sur la composante 1, il s’agit des trois opérateurs de formation mettant en œuvre les activités et exécutant les fonds.
  • Sur la composante 2 il s’agit des universités haïtiennes qui seront sélectionnées au terme d’un appel à projets ouvert et qui mettront en œuvre les activités et exécuteront les fonds.

A ce titre, Expertise France déploiera à Port-au-Prince une équipe projet pour :

  • Assurer la coordination globale des composantes 1 et 2 ;
  • Assurer la gestion financière et comptable des composantes 1 et 2 ;
  • Appuyer la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités des composantes 1 et 2 ;
  • Renforcer les capacités des opérateurs de mise en œuvre sur les volets (i) opérationnels liés au pilotage et à la gestion de projet et (ii) techniques liés au développement professionnel des enseignants et des encadrants éducatifs.

L’équipe sera constituée à Port-au-Prince d’un.e Chef.fe d’équipe, d’un.e Responsable administratif et financier, d’un.e Chargé.e du suivi-évaluation de la planification et, d’un.e comptable, d’un.e expert.e Spécialiste du développement professionnel des enseignant.e.s, et d’un.e expert.e  Spécialiste du renforcement des compétences linguistiques des enseignant.e.s.

Profil souhaité

Qualifications et compétences :

  • Diplôme (Bac+5) dans le secteur du développement, des sciences sociales et politiques, le genre ou autre domaine pertinent pour la mission ;
  • Des études spécifiques sur le genre constituent un atout ;
  • Expériences probantes en matière de renforcement des capacités et d’accompagnement au changement (type approches orientées changement) sont demandées ;
  • Grande capacité d’animation et de mobilisation, capacité à fédérer et impulser des dynamiques collectives, à transmettre des savoirs et capacité à rendre compte ;
  • Excellentes capacités organisationnelles (programmation, priorisation, anticipation et maitrise d’outils de programmation et de suivi de projets) ;
  • Capacité d’ajustement aux réalités/blocages de terrain, flexibilité, adaptabilité, écoute, positionnement en recherche de solutions en appui à l’équipe-projet basée à Port-au-Prince ;
  • Maîtrise indispensable du français et du créole ;
  • Une expérience régionale serait un plus.

 

Expériences professionnelles

  • Au moins 10 ans d’expérience sur la thématique en Haïti, si possible en lien avec les secteurs sociaux, idéalement dans le secteur de l’éducation ;
  • Expérience dans l’élaboration et la mise en œuvre de plan d’action genre dans un contexte de projets de développement de coopération internationale ;
  • Expérience avérée dans le renforcement des capacités de la société civile et structures publiques;
  • Bonne maitrise des pratiques et procédures de gestion de projet (cadre logique, programmation, mise en œuvre, reporting, etc.) et connaissance des pratiques des bailleurs de fonds ;

Informations complémentaires

Documents à fournir à l’appui de la candidature :

  • CV
  • Lettre de motivation

 

Début de mission prévue au 22 aout 2022.

Durée de la mission : 80 jours d’expertise au total (dont 40 jours d’expertise positionnés sur les 3 premiers mois de démarrage du programme entre aout et novembre 2022 puis 40 jours sur la suite du programme)

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise

Date limite de candidature : 15/07/2022 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.