Postuler

Réf.
2021/GEE/7100

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Climat et Energie ; Gestion administrative et financière ; Suivi et évaluation ; Affaires financières ; Développement durable ; Gouvernance économique et financière

Date limite de candidature
21/01/2022 18:02

Contrat
Portage salarial / Cabinet d'expertise

Durée
18 mois

Description de la mission

Nous recherchons un expert en économie verte à long terme pour appuyer la formulation d'une feuille de route pour l'économie verte en République d'Ouzbékistan et former le personnel à sa coordination et mise en œuvre.

L'expert sera mobilisé pour une durée de 18 mois (renouvelable) pour le cadre d'une « Assistance Technique à grande échelle ». L'expert sera intégré à la Direction du développement de l'économie verte et innovante et rapportera à son directeur et au premier vice-ministre. Les bureaux et les fournitures seront fournis par le ministère du Développement économique et de la Réduction de la pauvreté (MoEDPR).

La mission de l'expert comprendra :

- Apporter une assistance technique visant à étendre la stratégie existante pour l'économie verte en (i) participant aux groupes de travail créés dans le cadre du Conseil, (ii) en formulant des propositions d'ajouts et de modifications aux domaines prioritaires, aux actions, aux objectifs indicateurs - en tenant compte de l'expérience internationale actuelle et (iii) en introduisant des mécanismes de suivi appropriés pour suivre la mise en œuvre de la stratégie par les ministères et les agences.

- Préparer un plan d'action à long terme pour la stratégie et aider à sa mise en œuvre, y compris faire des propositions pour améliorer l'efficacité et créer des mécanismes d'incitation pour promouvoir la Stratégie sur la base des meilleures pratiques internationales.

- Aider à la coordination des parties prenantes de l'économie verte, notamment par le développement d'un cadre de suivi et d'évaluation pour mesurer les résultats et la coordination des donateurs et des partenaires techniques.

- Travailler avec des coalitions internationales pour l'économie verte qui peut soutenir La transition de l'Ouzbékistan, par exemple en étudiant l'adhésion du pays au Partenariat d'action des Nations Unies pour une économie verte (PAGE), en soutenant la préparation à l'adhésion à l'initiative « Croissance verte et objectifs mondiaux – 2030 » ou l'organisation de la conférence internationale 2022 « Énergie verte pour les pays en développement ».

Livrables : L'expert produira les livrables jugés nécessaires par le ministère de l'EDPR (par ex. plan d'action pour l'économie verte, cadre de suivi, etc.), comprenant entre autres :

  • Rapport de démarrage dans le mois qui suit l'installation.
  • Rapports mensuels (2-3 pages) à soumettre aux partenaires (MoEDPR, coordinateur local Expertise France + siège, AFD)
  • Rapport d'activité semestriel, sous la supervision d'Expertise France, à soumettre au MoEDPR et à l'AFD

Description du projet ou contexte

Depuis 2017, l'Ouzbékistan s'est engagé dans un programme de réformes économiques, sociales et politiques profondes. Le gouvernement d'Ouzbékistan (GoU) a également entrepris des efforts pour relever ces défis, en prenant des mesures pour augmenter l'approvisionnement en énergie, supprimer les distorsions de prix internes et supprimer les réglementations onéreuses qui soutenaient auparavant les entreprises publiques au détriment du secteur privé et de la croissance économique. Les dépenses publiques en capital sont passées de 3,5 milliards de dollars en 2016 à 16,6 milliards de dollars en 2019. La plupart de ces ressources ont été affectées à la rénovation et à la modernisation des infrastructures dans les secteurs de l'énergie, de l'eau et des transports. Cependant, l'Ouzbékistan est également confronté à d'importants défis environnementaux et est l'un des pays les plus vulnérables au changement climatique dans le monde. Avec 80% de son territoire occupé par des champs et zones désertiques, l'économie de l'Ouzbékistan est particulièrement exposée au changement climatique. Le GoU a pris les premières mesures pour intégrer la lutte contre le changement climatique dans les politiques sectorielles et a obtenu des résultats encourageants. Par exemple, le secteur de l'énergie, qui représente 71 % des émissions de gaz à effet de serre, a été à l'avant-garde de ces efforts. Au cours des cinq dernières années, le GoU a adopté une législation spécifique et augmenté les investissements publics pour développer les énergies renouvelables (hydroélectricité et énergie solaire). Néanmoins, les politiques vertes et économiques souffrent encore d'un manque de coordination et d'intégration. Les ambitions de protection de l'environnement, du changement climatique et des politiques économiques sont en grande partie traitées comme des flux de travail séparés.

L'objectif du programme est de soutenir la formulation d'une feuille de route de l'économie verte.

Le ministère du Développement économique et de la Réduction de la pauvreté (MoEDPR) est chargé de coordonner le travail des acteurs de l'économie verte pour produire une feuille de route de la stratégie et l'intégrer dans le prochain plan quinquennal. Le MoEDPR s'attend à ce qu'un premier draft soit prêt d'ici la fin de l'année, mais le document final pourrait prendre plus de temps à produire. Un nouveau département a été créé au sein du ministère pour gérer cette nouvelle ambition - le Département de l'économie verte et innovante - mais manque de personnel expérimenté. De ce fait, le MoEDPR a des difficultés à (i) assimiler les travaux d'analyse produits par les experts et consultants, (ii) les mettre en perspective avec les contraintes, priorités et réformes nationales et (iii) coordonner les différents groupes de travail pour produire des livrables concrets. Par conséquent, le MoEDPR nous a demandé un expert en économie verte intégré à long terme pour suivre le nouveau directeur de département et l'aider à mettre en place la nouvelle équipe.

Résultat attendu : D'ici la fin de la mission, le MoEDPR souhaite avoir formulé une feuille de route à la pointe de l'économie verte et formé du personnel pour coordonner et suivre sa mise en œuvre à travers des groupes de travail dédiés.

Profil souhaité

• Diplôme supérieur (Master ou Doctorat) en économie/gestion de l'environnement ou des ressources naturelles, sciences de l'environnement, ingénierie ou dans d'autres domaines pertinents avec au moins 6 ans d'expérience professionnelle dans les domaines décrits ;
• Maîtrise de l'anglais, maîtrise  du russe ou de l'ouzbek sera appréciée ;
• Expérience de direction de la préparation et du soutien à la mise en œuvre d'une gamme de travaux analytiques pertinents pour les politiques, démontrés, par exemple, par des publications dans des revues à comité de lecture qui ont été mises en œuvre, directement ou indirectement, à l'élaboration de politiques ;
• Expérience dans l'engagement stratégique avec des équipes multidisciplinaires, et avec le gouvernement de haut niveau, le secteur privé, les ONG et les partenaires de développement ;
• Compétences démontrées dans le travail d'équipe, y compris l'encadrement, le mentorat et la motivation du personnel ; contribuer au travail des autres, donner la priorité à l'équipe et résoudre les conflits.

Informations complémentaires

Lieu d'affectation : L'expert sera intégré au  MoEPDR et travaillera sous la supervision étroite de la Direction du développement de l'économie verte et innovante.

L'expert rapportera également au siège d'Expertise France (Direction du développement durable et Direction de la gouvernance économique et financière) ainsi qu'à notre coordinateur local à Tachkent.

De plus, l'expert informera l'AFD de l'avancement de ses travaux à travers de courts rapports mensuels (2-3 pages max.), des résumés sous forme de puces des principales actions sur lesquelles il a travaillé au cours les semaines passées.

Date limite de candidature : 21/01/2022 18:02

Document(s) joint(s) : ToR_GreenEconomyExpert_TA_Uzbekistan.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.