Postuler

Réf.
2024/EEPEGBL/11286

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Mobilisation des ressources, gestion et redevabilité publiques

Date limite de candidature
31/08/2024 23:55

Contrat
Salarié

Durée
48 mois

Description de la mission

RÉSUMÉ DU POSTE :

 Expertise France recrute un Expert en programmation et gestion budgétaire résident pour une mission de 12 mois à Bissau dans le cadre du Projet de gouvernance économique transparente et redevable (contrat renouvelable en fonction des performances dans le cadre de la durée totale du projet, 48 mois).

 L’expert.e technique retenu.e, sous la supervision du chef.fe de projet, sera en charge d’assurer la bonne mise en œuvre des activités des OS1 et OS2 du projet en lien avec son champ d’expertise. Il/elle sera chargé.e de la mise en œuvre de ces activités en réalisant les missions techniques sur cette thématique.

DESCRIPTION DE LA MISSION: 

L’expert.e technique retenu.e, sous la supervision du chef.fe de projet, sera en charge d’assurer la bonne mise en œuvre des activités des OS1 et OS2 du projet en lien avec son champ d’expertise. Il/elle sera chargé.e de la mise en œuvre de ces activités en réalisant les missions techniques sur cette thématique.

Basé.e à Bissau, il/elle travaillera sous la supervision du responsable du chef.fe de projet.

Il/elle sera amené.e à travailler de manière rapprochée avec les administrations du Ministère des Finances (MinFi) bissau-guinéen et plus directement avec les directions en charge de la gestion budgétaire au sein du MinFi mais aussi les Ministères sectoriels (Education, santé,…).

Les activités s’adapteront aux demandes exprimées par les bénéficiaires et à leur contexte spécifique mais seront centrées en lien avec la Politique nationale de développement, notamment, sur les missions suivantes :

Ø  Analyse d’un programme budgétaire (analyse d’un cadrage budgétaire sectoriel au regard des critères de cohérence avec la stratégie du secteur, de crédibilité des prévisions, d’équité des allocations) ;

Ø  Assistance technique à la préparation du cadrage budgétaire (coordination de la chaîne de cadrage, élaboration d’un CBMT, rédaction du rapport économique et financier accompagnant la loi de finance…) ;

Ø  Assistance technique à la programmation des dépenses (coordination avec les ministères sectoriels, élaboration du CDMT) ;

Ø  Assistance technique à la budgétisation (définition et application de la nomenclature budgétaire, organisation du calendrier budgétaire, exhaustivité et clarté de la documentation budgétaire, budgétisation en AE/CP, budgétisation sensible au genre, budgétisation verte) ;

Ø  Assistance technique à la gestion et au reporting budgétaire (préparation des plans d’engagement, réforme du contrôle financier, organisation des DAF sectorielles, établissement et analyse des rapports budgétaires infra-annuels et annuels).

Cette liste, non-exhaustive, s’inscrira dans une dynamique de structuration d’une nouvelle stratégie nationale de reformes des finances publiques et de sa mise en œuvre.

 L’expert(e) devra :

o  Réaliser les missions d’assistance technique sur les sujets cités ci-dessous ;

o  Produire les livrables stratégiques pour chacune des missions réalisées ;

o  Réaliser les missions d’élaboration de plans de formation et organisation de la mise en œuvre ;

o  Participer à la rédaction des rapports techniques semestriels ;

o  Appuyer la coordination/suivi des réformes du MinFi

o  Appuyer la coordination des actions entre les AT des différents PTF

o  Appuyer le pilotage des travaux de capitalisation en lien notamment avec le (a) chef.fe de projet et le/la chargé(e) de projets au siège ;

o  Appuyer les actions de visibilité et de communication du projet en lien notamment avec le/la chargé(e) de projet ;

o  Appuyer le pilotage du dispositif de suivi-évaluation (définition des indicateurs par mission, etc.), en lien notamment avec chef.fe de projet ;

o  Assurer la coordination et le dialogue avec les autres projets financés par les PTFs (notamment d’autres projets et initiatives de l’UE)

 

DURÉE DE LA MISSION, LIEU ET LES RESSOURCES MATÉRIELLES :

La durée prévisionnelle de la mission est de 12 mois, renouvelable en fonction des performances pendant la durée du projet (48 mois).

L’Expert.e sera basé.e à Bissau. L'équipe de projet pourra être localisée au sein du Ministère des Finances et/ou dans un bureau de projet dédié.

Description du projet ou contexte

DESCRIPTION DU PROJET

Contexte :

 La Guinée-Bissau, l'un des pays les plus pauvres et les plus fragiles du monde, compte environ 1,9 million d'habitants. La structure de l'économie n'a pratiquement pas changé au cours des deux dernières décennies et dépend presque entièrement d'une seule culture, celle de la noix de cajou, qui représente 90 à 98 % du total des recettes d'exportation. L'agriculture représente plus de 45 % du PIB et emploie 80 % de la main-d'œuvre, principalement des femmes. L'économie peu diversifiée rend le pays très vulnérable aux chocs mondiaux et aux conditions climatiques défavorables. Selon la Banque mondiale, la croissance économique réelle a ralenti à 3,5 % en 2022, contre 6,4 % en 2021.

 L'instabilité politique en Guinée-Bissau a limité le développement des capacités institutionnelles du pays pour une bonne gestion des finances publiques (GFP) et a ralenti les efforts de lutte contre la corruption. Les systèmes actuels de GFP ne garantissent pas une gestion adéquate des dépenses en termes de priorité, de contrôle, de redevabilité et d'efficacité. En 2022, le pays était classé 164/180 sur l'indice de perception de la corruption (IPC) avec un score de 21/100.

La situation générale du pays reste fragile, confrontée à des défis liés à la criminalité transnationale organisée dans un contexte de frontières poreuses, d'un État de droit faible, d'une vulnérabilité socio-économique persistante et de problèmes liés au changement climatique. Le Covid-19 a perturbé l'économie déjà fragile et a conduit à la détérioration de la situation budgétaire, accentuant l'écart par rapport à la croissance moyenne du PIB de l'Union économique et monétaire ouest-africaine.

 En lien avec la Politique National de Développement, ce projet vise à promouvoir la transparence et la redevabilité des finances publiques en Guinée-Bissau, en soutenant la mise en œuvre des réformes nécessaires à une gestion financière saine des ressources publiques, en vue d'une transparence accrue, permettant un contrôle efficace de l'administration, en particulier dans la gestion des finances publiques.

 L'objectif général (impact) de ce projet est de promouvoir la transparence et la responsabilité des finances publiques en Guinée-Bissau.

Les objectifs spécifiques de cette action sont les suivants :

1.      Améliorer l'efficacité des systèmes, des procédures et des capacités de gestion des finances publiques. (OS1)

2.      Renforcer le cadre et les conditions de participation, de transparence et de contrôle dans la gouvernance financière et la lutte contre la corruption. (OS2)

Les résultats attendus dans le cadre de ce projet, qui contribuent aux objectifs spécifiques correspondants, sont les suivants :

 o   Contributions à OS1:

1.1.   Renforcement des capacités des acteurs des finances publiques en matière de planification budgétaire et stratégique tenant compte de l'égalité entre les hommes et les femmes et de l'environnement

1.2.   Renforcement des systèmes et processus de programmation et de budgétisation des dépenses en tenant compte des questions d'égalité entre les hommes et les femmes et d'environnement

1.3.   Renforcement des systèmes et des processus d'exécution des dépenses, de passation des marchés et de contrôle interne

 o   Contributions à OS2:

2.1.   Promotion de l'égalité d'accès du public à l'information sur les finances publiques

2.2.   Renforcement de la capacité du Parlement, de la Cour des comptes et de la société civile à contrôler la gestion des finances publiques.

2.3.   Amélioration des mécanismes de lutte contre la corruption

Bénéficiaires: 

  • Ministère des finances (Budget, Trésor, commande publique, conjecture/prévisions, dette, contrôle financier, IGF)
  • INE (Institut National de la Statistique)
  • Ministère de l’Economie, du Plan et de l’Intégration Régionale 
  • Cour de comptes
  • Assemblée National Populaire
  • OSCs

Profil souhaité

PROFIL:

Qualifications & Compétences 

  • Diplôme de l’enseignement supérieur de niveau master ou équivalent dans un domaine pertinent avec la mission ;
  • Expertise confirmée dans la gestion budgétaire dans une administration publique ;
  • Goût avéré pour le travail en équipe et en réseau ;
  • Sens du relationnel, de la communication ;
  • Esprit d’initiative, sens des responsabilités ;
  • Sens de l'organisation et de la rigueur ;
  • Autonomie, flexibilité et réactivité ;
  • Qualités analytiques et esprit de synthèse ;
  • Maîtrise de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, etc.) et autres langages (Eviews, Stata, Python, etc.);
  • Diplomatie et discrétion ;
  • Une excellente maîtrise du portugais est obligatoire. 
  • La connaissance du français et/ou de l'anglais sera un atout.

 Expérience professionnelle: 

  •  Expérience d’au moins 10 ans dans le domaine de la gestion des finances publiques ;
  • Expérience dans la conception et la mise en œuvre de documents programmatiques et de procédures budgétaires ;
  • Maitrise des directives UEMOA est un atout ;
  • Expérience dans la mise en œuvre de projets de coopération internationale avec des institutions publiques africaines ;
  • Expérience en matière d'appui institutionnel, de renforcement des capacités, de renforcement organisationnel, de formation et/ou de gestion du changement ;
  • Expérience sur des projets financés par des bailleurs internationaux (notamment UE)
  • Bonne connaissance des procédures de l'UE ;
  • Expérience avérée du travail dans un environnement multiculturel ;
  • Expérience dans un environnement institutionnel complexe ;
  • Expérience de terrain en Afrique, en particulier en Afrique de l’Ouest (Zone UEMOA et les PALOP)

Informations complémentaires

Les candidats sélectionnés seront contactés pour un entretien.

Date limite de candidature : 31/08/2024 23:55

Document(s) joint(s) : Financial Control Expert_pt.pdf

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.