Postuler

Réf.
2024/EEAESEFDPT/11232

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Domaines d'expertises
Gouvernance économique et financière

Date limite de candidature
10/06/2024 23:55

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
5 jours

Description de la mission

1.       Objectifs de la mission

2.1. Objectif général

L’objectif général est de renforcer les capacités des analystes de la Direction Technique de suivi des SP

2.2. Objectif spécifique

L’objectif spécifique est de concevoir et d’animer 1 module de formation d’analyse économique et financière d’entreprises publiques (OHADA) spécifique au secteur des Transports.

 

2.       Contenu détaillé de la mission

La mission consistera, avec l’appui de l’expert principal en charge de la composante 3 du PAGEF et de l’assistant technique à maîtrise d’ouvrage du PAGEF, à dérouler les étapes suivantes :

-          Prendre connaissance des éléments de contexte afin de s’adapter aux attentes des bénéficiaires, des analystes de la DGPEIP qui, sans être experts d’un secteur, doivent être capables de questionner les dirigeants des entreprises sur leurs stratégies, leurs business model et leur environnement. En particulier, le contenu de la formation devra tenir compte des caractéristiques de la ou des entreprises publiques guinéennes intervenant dans ce secteur (producteur, distributeur…) et de son positionnement concurrentiel. Un échange préalable avec la DGPEIP sera organisé pour préciser les attentes, les entreprises publiques considérées et la liste des participants (10 environ).

-          Concevoir un module de formation permettant de comprendre les dynamiques économiques, stratégiques et financières propres au secteur considéré. Ce qui est attendu en particulier et a minima :

o   Une présentation économique et stratégique (ex : SWOT…) du secteur replacé dans un environnement sub-saharien

o   La mise en valeur des facteurs de succès et de risques des organisations intervenant dans ce secteur.

o   En explicitant les axes d’analyse à privilégier

o   En précisant les ratios généraux et spécifiques au secteur à suivre

o   En communiquant des éléments de benchmarks sur les principaux ratios et plus généralement en rapportant les sources d’information utiles (gratuites et payantes) pour les analystes du secteur, de manière à ce que les analyses futures reposent sur des comparatifs sectoriels de référence

o   En préparant au moins un cas concret à des fins d’analyse économique et financière à mener par les participants lors de la formation sous sa supervision

-          Animer un module de formation, en ayant à cœur d’utiliser une pédagogie variée (transmission de contenu, animation de temps de questions/réponses, supervision d’exercices pratiques)

 

3.       Résultats attendus, principaux livrables

Les analystes évaluateurs sont capables de mieux comprendre les enjeux, les stratégies et dynamiques propres aux secteurs étudiés et d’utiliser les outils d’analyses financière spécifiques.

Les livrables attendus sont :

-          Un support de formation autoporteur pouvant servir de manuel de référence pour les analystes par secteur traité

-          Un rapport global de la formation.

 

4.       Durée de la prestation et planning

La mission se déroulera à Conakry et à distance pour une charge totale estimée de 5 jours de travail (3 jours de conception à distance et 2 jours de formation sur place à Conakry).

Description du projet ou contexte

La mission s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui à la Gouvernance Economique et Financière (PAGEF) financé par l’Agence Française de Développement (AFD) via le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Le PAGEF a officiellement démarré le 18/02/2021 pour une durée de 3 ans. La durée du projet était de trois ans initialement avec une date de fin le 18/02/2024, mais la date de fin des activités a été repoussée au 30 septembre 2024.

Le PAGEF a pour finalité de rendre la gestion des ressources publiques plus efficace en Guinée. A cette fin, le PAGEF a pour objectifs de renforcer les capacités de l’Etat guinéen à :

i.                    établir des prévisions budgétaires fiables via son cadrage macroéconomique et budgétaire (composante 1)

ii.                  conduire sa politique d’endettement sur la base d’une information exhaustive (composante 2)

iii.                suivre les opérations des organismes publics pour en améliorer la performance et limiter les risques financiers (composante 3)

iv.                 opérationnaliser les nouvelles dispositions encadrant les partenariats publics-privé (composante 4)

A ce titre, le PAGEF contribue directement à la réalisation du programme de réforme des finances publiques 2019-2022 (PREFIP). Le PAGEF appuie les principaux acteurs de la gouvernance économique et financière en Guinée : Ministère de l’Economie et des Finances et du Plan (MEF), Ministère du Budget (MDB).

Plusieurs missions ont eu lieu en 2021, 2022 et 2023 afin de lancer les activités prévues et avancer avec la DGPEIP notamment sur les aspects suivants : état des lieux des organismes publics, rapport annuel sur le portefeuille de l’état, organisation, lancement du chantier SI. Le PTBA 2024 prévoit plusieurs activités à mener en priorité d’ici à la fin du projet PAGEF.

Une première formation en analyse financière des Entreprises Publiques s’est déroulée sur 9 jours au bénéfice de 10 collaborateurs de la DGPEIP au cours du 1er trimestre de 2024. Cette formation s’est appuyée sur des cas d’entreprises publiques locales et a couvert les thématiques suivantes :

·         Module 0 (2 jours) : rappel des fondamentaux (entreprises publiques : missions, organisation et business model / analyse financière : ce que c’est, les objectifs poursuivis / information comptable OHADA : revue détaillée du plan de compte / les fondamentaux de l’analyse financière : flux physiques/monétaires et comptables, documents de référence)

·         Module 1 (3 jours) : analyse du compte de résultat : SIG et ratios / analyse du bilan : les postes du bilan, construction et analyse du bilan fonctionnel

·         Module 2 (3 jours) : Endettement : solvabilité, liquidité, capacité de remboursement / Structure de financement : effet de levier, outils de refinancement / Flux de trésorerie : CAF, tableau de flux

·         Module 3 (1 jour) : Proposition d’une méthodologie d’analyse financière, application sur un cas pratique

Cette formation a été complétée d’un tutorat à distance sur la base de 4 cas pratiques pour ancrer les acquisitions de connaissance et a fait l’objet d’une évaluation de compétences menée en présentiel à partir d’un cas pratique, début mai 2024.

Contexte spécifique de la mission.

Rattachée au Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), la DGPEIP est en charge de la supervision économique et financière des Entreprises et Etablissements Publics. Son nouveau Directeur Général, nommé fin avril 2024, a pour ambition, entre autres, de renforcer les capacités de suivi et d’analyse de la Direction Technique des Sociétés Publiques. Des nominations sont en cours pour structurer son champ d’action conformément au cadre organique prévu par l’arrêté A/2023/1056/MEFP/CAB/SGG portant attributions et organisation de la DGPEIP signé en mars 2023.

Le projet PAGEF accompagne ce processus de structuration et d’organisation, au travers notamment des formations. La formation en analyse financière, menée au 1er trimestre 2024, avait pour ambition de renforcer les compétences fondamentales, les participants ayant un niveau et une expérience hétérogènes.

Il est prévu de poursuivre cet accompagnement en apportant des compléments d’évaluation spécifiques à des secteurs clés pour l’économie et le développement de la Guinée et permettre ainsi aux analystes de mieux comprendre les enjeux, les stratégies et dynamiques propres à ces secteurs, ainsi qu’à intégrer des outils d’analyses financière spécifiques.

C’est dans ce contexte que la DGPEIP souhaite l’appui d’un ou deux experts pour la conception et l’animation de formations sectorielles, notamment sur la filière Transports

Profil souhaité

Qualifications recherchées :

-          Diplôme universitaire ou équivalent, de niveau Bac+5 en Economie, Finances, Finances Publiques ou tout autre domaine pertinent au regard de la mission

Expérience professionnelle :

  •          Expérience d’au moins 5 ans d’analyste économique et/ou financier dans le/les secteur(s) considéré(s)
  •          Expérience de formateur-expert sur le/les secteur(s) considéré(s)
  •          Bonne connaissance du secteur public en général et des entreprises publiques en particulier dans le contexte sub-saharien
  •          La connaissance du contexte guinéen sera jugée favorablement. A défaut il est demandé des expériences similaires dans des contextes comparables.

 

L’expert(e) devra remettre un CV, une note de 2 pages maximum de compréhension de l’analyse demandée et une offre financière (honoraire journalier) pour la sélection des candidatures, au plus tard 10 juin 2024. Les frais annexes sont pris en charge directement par EF.

L’offre financière pourra être négociée.

Le versement de la rémunération sera basé sur la soumission et l’acceptation des livrables par Expertise France (avec fourniture des pièces justificatives décrites dans le contrat).

Il sera aussi demandé de fournir les documents administratifs nécessaires à la mission : passeport d’une validité de plus de 6 mois, vaccins à jour, statuts qui permettent de facturer, fiche de renseignements, fiche tiers...

La mission commencera le plus vite possible. Elle devra se conclure au plus tard le 30 septembre 2024.

Informations complémentaires

L’Unité de Gestion du Projet du PAGEF sera chargée du suivi et de l’organisation de la mission. L’expert principal de la composante 3 sera le correspond technique en charge de la bonne réalisation de la mission.

Le bureau Expertise France Guinée sera mis à contribution en fonction des besoins.

Les déplacements seront pris en charge par la cellule d’appui mutualisée d’Expertise France tout comme le support logistique.

Expertise France prend en charge les billets d’avion, les formalités de visa, la réservation d’hôtel, le versement des per diem (247 € par jour pour la restauration et l’hôtel) et les déplacements professionnels sur place.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/diplômes du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise

Date limite de candidature : 10/06/2024 23:55

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.