Postuler

Réf.
2024/ERDODLSCS/11003

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Gouvernance démocratique ; Affaires politiques

Date limite de candidature
05/05/2024 12:19

Contrat
Salarié

Durée
24 mois (renouvelable sous conditions)

Description de la mission

Descriptif du projet : L’objectif de la création d’un poste d’ETI est de soutenir le renforcement de la société civile dans l’ensemble de la Slovaquie. A ce stade, la société civile est peu structurée, en particulier dans les régions où le vote extrême est le plus répandu.

L’objectif sera donc de réunir et de fédérer les acteurs locaux des secteurs associatif, éducatif et économique des villes moyennes de Slovaquie, pour constituer des communautés locales ; de les soutenir dans le développement de leur action, par l’animation de la coopération nationale et internationale, et par une aide technique à l’accès aux fonds européens.

 

Descriptif de la mission : L’ETI s’appuiera sur l’expérience de terrain de l’Institut pour la démocratie dans l’animation de la société civile dans les villes moyennes de Slovaquie. Son objectif sera d’y rétablir des communautés de la société civile, de produire un plan de développement et d’activités en lien avec les collectivités territoriales, mais aussi avec des institutions défendant l’Etat de droit et la démocratie au niveau national (les grandes ONG slovaques basées à Bratislava, qui ont peu de relais locaux) ou international (en particulier avec les institutions françaises). L’ETI contribuera au renforcement des capacités de la société civile locale, notamment en facilitant le partage des bonnes pratiques, en organisant des actions de formation, en particulier pour l’accès aux fonds européens, ainsi que la mise en relation avec les bailleurs.

Principales tâches et résultats attendus : Les objectifs de l’ETI seront de :

  • produire une analyse SWOT pour toutes les régions sur le potentiel d’amélioration de la société civique démocratique locale
  • produire un plan de renforcement de la société civile locale en encourageant les dynamiques multi-acteurs et ce, autant que possible, en collaboration avec les autorités régionales et municipales ;
  • proposer des activités relayant l’expertise d’institutions slovaques (exemples : fondation  « Zastavme korupciu » de lutte contre la corruption, ONG « Via Iuris » de plaidoyer pour l’Etat de droit et soutien juridique à la société civile, ONG « Iniciatíva Inakosť » soutenant la diversité) et internationales (Reporters sans frontières, Fondation René-Cassin, IIDHP) ;
  • diffuser le modèle associatif français à l’occasion des échanges avec les structures françaises ;
  • soutenir la création de communautés informelles dans chacune des capitales régions slovaques au minimum, avec un minimum de 2 à 3 participants issus de tous les secteurs associatif (y compris religieux), éducatif et privé. L’ETI pourra s’appuyer pour cela sur le travail d’identification des individus susceptibles de s’impliquer effectué en préalable par le poste dans le cadre du FEF-R « De mini-Human Forums dans les villes moyennes de Slovaquie » ;  
  • organiser des discussions publiques pendant les festivals culturels à la saison estivale, sur l’importance de la société civile locale ;
  • contribuer à la programmation et à l’animation du Human Forum annuel à Banská Bystrica, en particulier pour présenter les actions locales et valoriser les bonnes pratiques ;
  • contribuer à la coopération scientifique sur les thématiques liées à la vie démocratique ;
  • contribuer au renforcement des compétences des organisations locales, en particulier pour faciliter la mise en relation avec les bailleurs et porteurs d’initiatives, et pour permettre un meilleur accès aux fonds européens.

Description du projet ou contexte

Descriptif de la structure d’accueil : L’institut pour la démocratie est une structure à double statut associatif et universitaire, fondé à l’initiative de la société civile de Banská Bystrica (plus grande ville de la Slovaquie centrale) et hébergée par l’Université Matej Bel, dans cette même ville. L’institut a été fondé il y a dix ans dans le contexte d’une hausse du vote extrême dans la région et réunit des personnes issues de la communauté universitaire et du secteur associatif. Il se donne pour objectifs de lutter contre les menaces à la démocratie libérale et à l’Etat de droit et contre l’intolérance, en travaillant sur les thématiques de la citoyenneté, des nouvelles technologies, des inégalités, de la culture et de la gouvernance. Il agit par la recherche scientifique, l’animation de groupes d’experts et le plaidoyer politique ; l’organisation d’événements éducatifs, culturels et sociaux, de séminaires et de conférences ; le soutien à la vie associative locale. Ses actions les plus visibles sont à ce stade :

·         Le « Human Forum », conférence annuelle organisée à Banská Bystrica depuis 2014 mais dont des déclinaisons sont proposées depuis 2022 dans d’autres villes de Slovaquie et qui vise à : approfondir la prise de conscience des valeurs fondamentales d’une société démocratique ; appeler au respect et à l’application des droits de l’homme ; mettre en évidence les conséquences négatives de l’intolérance, de l’extrémisme et du manque de solidarité ; rechercher des solutions (bonnes pratiques), y compris la prévention ; soutenir la diffusion de la compréhension, de la tolérance et de la solidarité. La présidente de la République slovaque intervient chaque année devant ce Forum pour saluer en particulier le travail des ONG.

·         L’animation du « Data and Society Lab », qui est un centre de recherche spécialisé dans l’impact des médias numériques et des cyberrisques sur la société, et qui se prolongera par la création d’un « living lab » sur le thème de la participation au processus démocratique dans le cadre du programme de recherche BRRIDGE, piloté par un membre de l’institut et soutenu par le « widening » de Horizon Europe avec la Central European University (Vienne et Budapest), l’Institut universitaire européen (Florence) et l’Université de Galway.

 

Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Comité de direction de l’Institut pour la démocratie.

 

Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI : L’institut pour la démocratie se compose principalement de dix personnes dont la majorité exerce une activité professionnelle d’enseignant-chercheur. Les principaux collaborateurs de l’ETI seront pour cette raison Róbert Vancel et Jozef Michal Mintal, tous deux co-directeurs exécutifs de l’institut ; Csilla Droppová, coordinatrice en chef du Human Forum ; Maroš Chmelík, directeur exécutif du centre communautaire de Banská Bystrica

 

Profil souhaité

Qualifications : 

Une formation universitaire dans des domaines tels que les sciences politiques, les relations internationales, la sociologie, etc. est souhaitable. Un niveau de langue C1 en anglais est nécessaire pour une communication fluide avec l’équipe de l’Institut pour la démocratie. Une connaissance d’une langue slave serait un avantage appréciable pour améliorer les échanges avec les partenaires locaux et faciliter la vie quotidienne (même si l’anglais suffit au quotidien à Banská Bystrica). Il semble nécessaire, compte tenu de la faible accessibilité des villes moyennes de Slovaquie en transports en communs, que l’ETI soit titulaire d’un permis de conduire. 

Expérience professionnelle : 

Expérience pratique substantielle dans le travail avec les organisations de la société civile (OSC) et dans le plaidoyer pour l’Etat de droit et la démocratie.

Nombre d’années d’expérience pertinente souhaité : 10 ans.

Documents à fournir :

·         CV ;

·         Lettre de motivation.

Date limite de candidature : 05/05/2024 12:19

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.