Postuler

Réf.
2023/CDPCJAALFPER/10172

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Genre, droits et modernisation de l'Etat ; Juridique ; Justice

Date limite de candidature
29/11/2023 17:06

Contrat
Portage salarial / Cabinet d'expertise

Durée
12 mois renouvelables

Description de la mission

Le projet d’appui à l’ENA (l’Ecole Nationale d’Administration) et l’INAFORJ (Institut National de Formation Judiciaire) s’inscrit dans le cadre du 2E C2D et vise à appuyer la formation professionnelle en RDC. Il sera piloté par un.e chef.fe de projet en liaison permanente avec l’ENA, l’INAFORJ, avec le bureau local d’EF, et le siège d’Expertise France à Paris. Le/la chef.fe de projet sera placé-e sous la supervision du directeur pays basé au sein du bureau EF en RDC (Kinshasa). Il/Elle aura pour rôle d’assurer le pilotage du projet (planification des missions en lien avec les équipes EF, suivi du calendrier d’exécution et ajustements si nécessaire, contribution à la définition/suivi des indicateurs et mesure des résultats, etc.). Le/la chef.fe de projet sera logé.e dans les locaux de l’INAFORJ et bénéficiera de l’ensemble du dispositif d’appui mutualisé d’Expertise France en RDC.


Le/la chef.fe de projet aura pour missions principales : 


1.    Pilotage stratégique et opérationnel du projet
•    Assurer la coordination générale du programme d’assistance technique avec les différents acteurs du programme ainsi qu’avec le siège ;
•    Effectuer un suivi détaillé du programme permettant des adaptations sur le plan de la définition fine des axes du programme et sur le plan de sa mise en œuvre ;
•    Assurer une communication régulière avec les bénéficiaires, le bailleur et l’ensemble des parties prenants ;
•    Faciliter la circulation efficiente de l’information entre tous les acteurs impliqués ;
•    Garantir un appui technique (révision des rapports, appui à l’élaboration des termes de référence des missions court-terme, recherche-identification et mobilisation d’experts, etc.) ;
•    Identifier les problèmes rencontrés dans la mise en œuvre du programme et faire remonter rapidement et trouver des solutions appropriées dans les meilleurs délais ;
•    Assurer que le programme bénéficie d’une visibilité adéquate par des actions de communication sur la base du guide de visibilité pour les projets soutenus par l’AFD ;
•    Vérifier que les procédures concernant les rapports soient respectées tout au long du déroulement du programme (contrôle de la qualité des livrables fournis, édition et remise dans les délais) ; 

2. Suivi-évaluation-capitalisation du projet
En lien avec les équipes terrain et siège d’Expertise France :
•    Participer à la mise en place du cadre méthodologique et d’outils d’analyse pour suivre et mesurer les résultats sur l’ensemble du projet ;
•    Assurer le suivi des indicateurs (quantitatifs et qualitatifs) du projet, en lien avec le cadre logique ;
•    Participer au travail de collecte et d’analyse des données sur le terrain ; 
•    Participer aux exercices périodiques d’EF (revues trimestrielle/semestrielle, planification…). 

Description du projet ou contexte

Le projet d’Appui à la formation professionnelle se base sur une longue expérience de coopération entre la RDC et la France dans le domaine juridique et de l’administration publique.
Le projet à destination de l’ENA (l’Ecole Nationale d’Administration) et l’INAFORJ (Institut National de Formation Judiciaire) s’inscrit dans la stratégie globale du ministère de la Justice et du ministère de la Fonction Publique. Dans un premier axe, il s’agira de renforcer la structure et les capacités de planification stratégiques de l’ENA et l’INAFORJ, tant dans leur organisation qu’en termes de compétences pour permettre une meilleure allocation des ressources et compétences, et contribuer à une gestion cohérente des ressources humaines publiques en RDC. Dans un deuxième axe, il s’agira d’améliorer les formations initiales pour qu’ils soient adaptées et réalisées et les élèves seront accompagnés dans leur prise de poste. Dans un troisième axe, il s’agira de renforcer la formation initiale de l’ENA et de l’INAFORJ.
Le maitre d’ouvrage est la RDC, représentée par le ministère des Finances. Le ministère de la Fonction Publique et le ministère de la Justice en leur qualité de ministère de tutelle de l’ENA et l’INAFORJ qui bénéficient directement du programme seront également impliqués dans l’exécution opérationnelle. Le CTR - en sa qualité de Comité Technique de suivi et évaluation des Réformes du ministère des Finances, en charge du suivi transversal du C2D, assurera la coordination et la communication.
Le projet se déroulera sur une durée de 36 mois. 

Profil souhaité

Qualifications/ Compétences techniques

  • Diplôme : niveau Master 2 (bac+4) ou plus en administration publique, droit ou équivalent ;
  • Capacité à mobiliser, entretenir, coordonner et animer des réseaux d’acteurs de haut niveau (experts, acteurs institutionnels, autorités, bailleurs, etc.) ;
  • Très bonnes capacités de communication écrites et orales (rédaction de rapports techniques, documents d’analyse, comptes rendus, rapports d’activités, définition de termes de référence, etc.) ;
  • Bonne maîtrise des mécanismes de coopération, de l’aide publique au développement, des acteurs de la coopération internationale ;
  • Avoir une personnalité flexible et persévérante, pouvant établir et maintenir une bonne relation professionnelle avec les partenaires ;
  • Bonne maitrise des outils informatiques (Excel, Word, Power Point).

Expérience professionnelle

  • Expérience professionnelle d'au moins 3 ans en conduite de projets visant à renforcer le système de formation professionnelle dans la fonction publique ;  
  • Expérience confirmée dans le secteur de la justice ou en administration publique en Afrique centrale ;
  • Expérience significative en animation, outils et techniques de travaux participatifs.

Aptitudes

  • Forte capacités de coordination et de travail en équipe ;
  • Fort sens de la diplomatie, très bon relationnel ;
  • Esprit d’initiative, autonomie et réactivité ;
  • Bonne capacité d’adaptation, flexibilité ;
  • Aptitude à la prise de décision et au management d’équipe ;
  • Capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Sens de l’organisation, planification et de l’anticipation.

Informations complémentaires

  • Lieu de la mission : RDC – locaux de l’INAFORJ et/ou le bureau EF basé à Kinshasa.
  • Durée de la mission : 36 mois
  • Date de prise de fonction envisagée : 01 janvier 2024.
  • Rémunération : selon profil/ expérience.

Date limite de candidature : 29/11/2023 17:06

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.