Postuler

Réf.
2022/CESDTANC/8233

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Date limite de candidature
16/10/2022 23:59

Durée
24 mois (renouvelable 1 fois sous conditions)

Description de la mission

1) L'aéroport et les ports de Santiago comme « hubs » d’hydrogène vert et de ses dérivés:

A court terme, il convient d'analyser la faisabilité technico-économique du fonctionnement des équipements terrestres avec l'hydrogène vert : tracteurs, convoyeurs, grues, etc.

A moyen terme, étudier et soutenir les utilisations au Chili du "Sustainable Aviation Fuel" (SAF) et proposer des plans pour la production de carburants durables à base d'hydrogène vert pour l'approvisionnement des avions.

À long terme, soutenir les programmes qui visent à recevoir et à approvisionner des avions et des navires en utilisant du H2 vert ou ses dérivés, comme le méthanol ou l'ammoniac. Les acteurs suivants ont été identifiés pour travailler sur la décarbonisation des transports : Airbus, Vinci[2], ADP, Air Liquide, Engie, Ardian, Sky, LATAM, Jetsmart, Alstom, etc.

2) Connecter les expériences françaises en matière de transport terrestre avec les acteurs locaux.

Afin de réaliser ce qui précède, il est recommandé d'analyser les expériences actuelles, les entreprises de production et de stockage d'énergie et les entreprises dans le secteur de la mobilité en France, telles que :

  • Expériences : i) Bus de transport public, Tadao ; ii) HyBer : Transports publics et privés, Châteauroux ; iii) Vallée zéro émission, Auvergne-Rhône-Alpes ; iv) HyAMMED : Poids lourds, Marseille ; v) Hy Trucks dans l'Union européenne.
  • Entreprises : (i) Engie ; (ii) Air Liquide ; (iii) McPhy ; (iv) Total ; (v) EDF.
  • Entreprises dans le secteur de la mobilité : (i) Faurencia ; (ii) Alstom, (iii) Symbio ; (iv) Hyvia.

3) Recenser et soutenir les consortiums existants qui utilisent des piles à hydrogène pour le transport, y compris les processus d’autorisation des projets et l'adaptation des réglementations aux nouveaux carburants.

Pour ce faire, les projets et organisations suivants sont suggérés à titre de référence :

  • Bus pour le personnel minier : AirLiquide, CEA Liten, Universidad de Antofagasta, etc.
  • AMER (Antofagasta Mining Energy Renewable) : Air Liquide, Proman, financiamiento CORFO,
  • HYDRA: Camions miniers : Engie, Mining3, Ballard, etc

Enfin, en ce qui concerne l'adaptation des réglementations aux nouveaux carburants, il est suggéré d'analyser au moins l'utilisation du méthanol ou de l'ammoniac dérivé de l’hydrogène vert dans les marchés de l'énergie au Chili.

4) Développer avec l'équipe de l'Unité Nouvelles Energies d’autre aspects qui facilitent l’essor du H2 vert et de ses dérivés dans le pays.

Évaluer les alternatives pour valoriser le H2 vert et ses dérivés dans diverses applications, au-delà du transport. Par exemple : i) le rôle de l'ammoniac vert, ii) les intérêts et les défis des acheteurs, iii) les défis et les opportunités des projets existants, etc.

Description du projet ou contexte

L'unité "Énergies nouvelles" fait partie de la division "Carburants et énergies nouvelles" et est responsable de la mise en œuvre et du plan d'action de la stratégie nationale en faveur de l'hydrogène vert. Les 4 lignes de travail de l'unité sont : 1) Réglementation et permis, 2) Financement et incitations, 3) Demande intérieure et 4) Développement local.

La première vague de mise en œuvre de la stratégie est axée sur les applications nationales et la génération de la demande. Le gouvernement va accélérer le développement de l'hydrogène vert dans 6 applications afin de construire une chaîne de valeur locale et d'acquérir de l'expérience. Ces applications sont : (i) les raffineries de pétrole, (ii) l'ammoniac vert, (iii) les camions miniers, (iv) les poids lourds, (v) les bus longue distance et (vi) l'injection d'hydrogène dans les réseaux de gaz. Ce profil soutient le décollage des applications prioritaires liées au transport.

La deuxième vague de mise en œuvre permettra de répondre à la demande internationale d'exportations. Dans un premier temps, c'est de l'ammoniac vert qui sera exporté, puis de l'hydrogène liquide et d'autres vecteurs énergétiques tels que les carburants synthétiques. Les principaux acheteurs sont situés en Europe occidentale, en Asie orientale (Japon/Corée/Singapour) et sur la côte ouest des États-Unis. Ce profil soutient les questions de transport maritime, qui facilitent le décollage de l'exportation de cette énergie et d'autres biens d'exportation via des transports propres.

Profil souhaité

Diplôme :

  • Domaine de l'ingénierie ou études de commerce.
  • Connaissance souhaitable du domaine des affaires et/ou de la politique publique.

Exigences :

1) Niveau avancé en espagnol et en anglais (écrit et oral).

2) Au moins 6 ans d'expérience professionnelle en rapport avec les tâches.

3) Intérêt manifeste pour l'énergie, la durabilité, la technologie et/ou l'économie.

4) Capacité à penser de manière systémique et à articuler divers acteurs

5) Travail d'équipe

Informations complémentaires

  • Lieu de la mission : Chili
  • Durée de la mission : 24 mois (renouvelable 1 fois sous conditions)
  • Date de prise de fonction : 01/01/2023
  • Type de contrat : CDDU, contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission)
  • Rémunération établie selon la politique de rémunération d’Expertise France : salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagement* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)

(Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France)

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation.

NB : Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s à soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date

Date limite de candidature : 16/10/2022 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.