Postuler

Réf.
2022/ECTMDDDNDLP/8058

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Date limite de candidature
20/07/2022 16:47

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
30 jours

Description de la mission

L’objectif général de la mission est de renforcer la gouvernance de la DNEHPP dans la mise en œuvre de la politique nationale PCI.

La lettre de mission du DNEHPP du 1 mars 2022 est axée sur la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans le domaine des soins hospitaliers et de l’hygiène sanitaire et d’en assure le suivi. Elle est chargée de veiller à une offre de soins sécurisée et de qualité.

Elle est composée de deux divisions, la Division régulation et organisation des soins et la Division Hygiène, Prévention et Gestion des risques de soins. Cette dernière est plus spécifiquement ciblée dans le cadre du projet PCI.

  1. Objectifs spécifiques

 Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • Accompagner l’actualisation des documents de politiques PCI
  • Accompagner l’actualisation du document de programme de la PCI ; 
  • Accompagner l’actualisation des documents de normes et procédures en PCI pour les structures de soins
  • Finaliser et actualiser le cadre de suivi-évaluation en PCI

 

Description du projet ou contexte

Expertise France est l’agence publique de la coopération technique internationale.

L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • Gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • Stabilité des pays en situation de crise / post-crise et sécurité ;
  • Lutte contre le dérèglement climatique et développement urbain durable ;
  • Renforcement des systèmes de santé, protection sociale et emploi.

Avec un volume d’activité de 191 millions d’euros, plus de 500 projets en portefeuille dans 100 pays et 63 000 jours d’expertise délivrés par an, Expertise France inscrit son action dans le cadre de la politique de solidarité, d’influence et de diplomatie économique de la France.

  1. Intervention d’Expertise France en Guinée

 L’Agence Expertise France est présente en Guinée depuis 2015 dans le secteur de la santé. L’Agence a mis en œuvre un portefeuille de projets post-Ebola sur fonds français et européens, en faveur de la sécurité sanitaire internationale (lutte contre les maladies à potentiel épidémique, prévention et contrôle des infections en milieu hospitalier, renforcement des capacités des laboratoires).

L’ensemble des activités Santé développé par EF en Guinée s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de santé et du plan national de développement sanitaire guinéen. Par ailleurs, EF répond également aux priorités de la feuille de route politique du Ministère de la santé, qui définit 5 axes : la santé communautaire, la réorganisation des urgences hospitalières, la lutte contre les épidémies et la préparation à la gestion des crises.

Si le RSS et la sécurité sanitaire ont constitué le plus gros portefeuille d’activités des dernières années du DEPSAN en Guinée, un ré-équilibrage est à l’œuvre avec le projet PASA2 dont les deux objectifs spécifiques confiés à EF ciblent la gouvernance financière et les infrastructures sanitaires.

Aujourd’hui complété par le projet « Appui à la maitrise du risque infectieux dans les établissements de soins » (PCI), projet d’une durée de trois ans, sur un financement de l’AFD de sept millions d’euros.

  1. Projet PCI

Le projet PCI Guinée est un projet d’appui à la maitrise du risque infectieux dans les établissements de soin en Guinée. Il est financé par l’AFD (Agence Française de Développement) et mis en œuvre par Expertise France. IL vise le renforcement de l’efficacité des soins par une action transversale portant sur la prévention et le contrôle des infections, gage d’amélioration de la qualité des soins qui permettra en outre de restaurer la confiance dans le système de santé. L’action mobilise les différentes parties prenantes d’une bonne gouvernance santé : professionnels, usagers, chercheurs et décideurs. Ce projet, en lien avec le Ministère de la santé, vise également à assurer la présence des conditions nécessaires à la PCI en veillant à la qualité et l’efficacité des actions de formation menées, avec la fourniture de petits matériels et la rénovation de certains équipements indispensables à la pratique de l’hygiène lors des soins, en soutenant la mobilisation de la société civile, la communication sur la PCI en direction des usagers en privilégiant le genre, ainsi que les capacités du ministère de la Santé. Il s’agira également de proposer des solutions pérennes quant à la disponibilité des solutés hydro alcooliques.

Les zones d’intervention couvertes par le projet touchent trois régions, la Guinée forestière, la haute Guinée et la capitale Conakry, avec un total de 20 structures de santé appuyées.

Dans le cadre des activités liées à la gouvernance et formation en PCI, il est prévu d’appuyer le Ministère de la Santé et plus spécifiquement la DNEHHS. Suite au remaniement politique et la scission en deux directions de la DNEHHS, les activités portent majoritairement sur l’appui à la Direction des Etablissements Hospitaliers Publics et Privés (DNEHPP).

Depuis la première épidémie de Ebola, la Guinée s’est dotée de différents guides stratégiques dont « Normes et procédures en PCI pour les établissements de santé » et « Cadre de suivi-évaluation du programme national de PCI » en 2017. Par ailleurs, le document des normes et procédures de la PCI, de programme de PCI et de suivi-évaluation méritent une mise à jour et un kit de formation de PCI (OMS, Jhpiego), est en cours de rédaction/d’actualisation dans le cadre du projet PCI.

Que l’on soit en situation de routine ou au cœur de plusieurs crises sanitaires majeures (Covid-19, Ebola, Marburg, Fièvre Lassa et reprise de flambées de rougeole) que connait aujourd’hui la Guinée, la PCI conditionne la qualité et la sécurité des soins pour les patients mais aussi pour les soignants, ainsi que la confiance et l’utilisation des services de soins pour les usagers. Construire une réponse en situation de crise sanitaire doit pouvoir s’appuyer sur un dispositif de soins fort et engagé au respect des règles de PCI en routine.

La République de Guinée dispose également d’une politique nationale de la PCI, éditée en août 2016, un document de programme PCI , un document de suivi-évaluation de la PCI édités en aout 2016 dont la mise en œuvre reste difficile, malgré la création au niveau central et plus précisément à la DNEHHS d’une Division Hygiène, Prévention et gestion des risques de soins, composée de trois sections, les sections PCI, Gestion de risques professionnels en santé et Hygiène Sanitaire.

L’appui au niveau déconcentré s’est également affaibli avec des responsables PCI régionaux et préfectoraux et des Comité d’hygiène et de sécurité peu fonctionnels faute de ressources, qu’elles soient humaines, organisationnelles ou financières.

Profil souhaité

  1. EXIGENCES DU POSTE/PROFIL DU CONSULTANT INTERNATIONAL

Profil

Être titulaire d’un diplôme universitaire en médecine, Santé Publique, Hygiène Hospitalière

  • 5 à 10 années d’expérience avérée dans la mise en œuvre des activités PCI
  • Expérience avérée dans la rédaction des documents stratégiques et opérationnels en PCI
  • Avoir conduit des études dans la gouvernance en santé en république de Guinée
  • Expérience dans le renforcement de systèmes de santé, en situation de post-crise et reconstruction ;
  • La connaissance approfondie du système de santé guinéen et des systèmes de santé dans la zone Afrique de l’Ouest.
  • La connaissance des enjeux autour du RSS et SSI
  • Excellent esprit analytique et de synthèse
  • Très bonne capacité rédactionnelle ;
  • Très bonne capacité de présentation orale et de dialogue.
  • Maitrise des outils informatiques Word, Excel et Powerpoint

Informations complémentaires

  1. BUDGET ET REMUNERATION

 L’offre financière détaillée sera revue et analysée sur la base des grilles de rémunération d’Expertise France, qui se réserve le droit de négocier le montant.

La rémunération sera basée sur la soumission et acceptation des livrables sur la base des critères explications ci-dessus, ainsi que sur le nombre de jours travaillés avec fourniture des pièces justificatives correspondantes (dont feuilles de temps, factures et justificatifs des frais de voyage).

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat
  • Formation/diplômes du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Compréhension linguistiques attendues du candidat
  • Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché
  • Connaissances du candidat du contexte local (pays ou région d’intervention)
  • Compréhension par le candidat des enjeux du projet de coopération
  • Compréhension par le candidat du rôle de la mission au sein du projet de coopération

Date limite de candidature : 20/07/2022 16:47

Document(s) joint(s) : Termes de référence Consultant national Politique PCI rev LM-AK290622.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.