Postuler

Réf.
2022/AEDOATICOWLWHA/8001

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Santé maternelle, néonatale et infantile (SMNI) ; Gestion administrative et financière ; Suivi et évaluation ; Organisation de la Société Civile

Sous-thématique
VIH/sida ; Santé maternelle et néonatale

Date limite de candidature
26/08/2022 16:00

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
10 jours

Description de la mission

1) Objectifs et résultats

  • Objectif général de la mission

Contribuer à l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (ETME) et à améliorer la qualité de vie et le bien-être des PVVIH/PA en RDC.

  • Objectif(s) spécifique(s)

Objectif spécifique 1 : réaliser un diagnostic de la structure pour identifier les besoins et les axes de renforcement de la structure notamment dans le domaine de la PTME.

Objectif spécifique 2 : proposer un plan de renforcement de la structure afin d’optimiser son fonctionnement dans la mise en œuvre de ses activités dont celles dans le domaine de la PTME. 

  • Résultats attendus

Résultat attendu n°1 : Le diagnostic est disponible et devra porter sur :

  • La stratégie
  • La gouvernance
  • La gestion RH
  • La gestion administrative et financière
  • La gestion programmatique (dont suivi et évaluation)
  • La communication /plaidoyer
  • La mobilisation des ressources.

Résultats attendu n°2 : un plan d’amélioration et de renforcement des capacités est disponible.

Résultat attendu n° 3 : le diagnostic et le plan d’amélioration sont validés collectivement et la structure s’est appropriée les résultats.

2) Description de la mission

- Grandes étapes et Activités de la mission

Dans le cadre de leur mission, l’expert aura à conduire les activités suivantes :

Objectif spécifique 1 : diagnostic organisationnel

Le diagnostic se basera sur l’analyse des documents disponibles[1],  et sur des entretiens menés avec les acteurs clés de l’association ICW. Il sera mené de façon participative avec les responsables afin d’aboutir à des conclusions partagées par les membres de la plateforme.

  • Rencontrer les membres de l’association ICW et prévoir deux visites dans des sites d’intervention pilote notamment Kwilu et Kongo central.
  • Identifier les documents et autres supports nécessaires à la bonne gestion de l’association et de la plateforme, et réaliser une revue documentaire à partir de ces derniers.  
  • Procéder à l’analyse organisationnelle de l’association (forces/faiblesses, opportunités/menaces) et plus spécifiquement ciblée sur les points suivants :
  • Structuration, organisation et fonctionnement de l’association et positionnement de cette dernière dans son environnement/ capacités d’action ;
  • Gestion administrative, comptable et financière ;
  • Reporting et visibilité territoriale.
    • A partir de l’analyse produite, élaborer le draft du rapport de diagnostic.
    • Faire une restitution du diagnostic aux membres de l’association réunis en session extraordinaire pour une validation et appropriation des conclusions. Présenter également les grandes lignes du plan de renforcement des capacités pour discussion préalable.

Objectif spécifique 2 : Elaboration du plan général de renforcement

  • Proposer un plan général de renforcement de l’association
  • Présenter pour examen et validation le plan de renforcement de l’association.
  • Animer un atelier de validation et de restitution : restitution et validation des résultats du diagnostic organisationnel et du plan de renforcement des capacités de l’association Appropriation de ce travail par les membres formés.

L’atelier regroupera une vingtaine de participants dont 2 de chaque site provincial (Kwilu et Kongo Central):

  • Le Conseil d’Administration (président, vice-président, secrétaire Générale, trésorière, commissaire aux comptes, conseiller)
  • La Direction Exécutive (responsable des programmes, chargés du programme ado/jeunes, chargé du programme des droits de l’enfant , assistant de direction),
  • Les experts

- Livrables attendus

  • Rapport de diagnostic organisationnel;
  • Plan de renforcement des capacités visant à optimiser les performances de l’association (incluant la mobilisation des ressources, la gestion et la collecte de l’information au sein de la plateforme) incluant des recommandations concrètes sur les procédures de gestion administrative, comptable et financière et en suivi évaluation
  • Un compte-rendu de l’atelier organisé au cours de la mission (et feuille de présence remplie)
  • Un compte rendu (maximum de 30 pages et suivant le modèle fourni) devra être remis par email à Expertise France après la visite terrain ou grandes étapes de la mission dans un délai de 10 jours. Ce compte-rendu, rédigé en français, sera diffusé à l’ensemble des partenaires de la mission après validation d’Expertise France.

[1]Statuts, règlement intérieur, récépissé de déclaration, rapports d’activités, rapport financier, journal de caisses.

Description du projet ou contexte

L’épidémie du VIH en RDC est de type généralisé avec une prévalence estimée à 0,7 % et une incidence annuelle du VIH de 0,21% chez les adultes âgés de 15-49 ans en 2020 [RDC baromètre, ONUSIDA, 2021]. La prévalence du VIH est près de 3 fois plus importante chez les femmes de de 15 ans et plus  ans que chez les hommes du même âge [RDC baromètre, Unaids, 2021].  La prévalence du VIH est estimée à 2,77 % chez les femmes enceintes selon le rapport de sérosurveillance 2017. Elle est caractérisée par une évolution relativement stable et une circulation simultanée du VIH de type 1 et 2 avec une prédominance du VIH de type 1.

La Transmission Mère-enfant du VIH est un réel problème de santé publique dans le monde et en RDC. La transmission verticale du VIH est la principale voie par laquelle les enfants sont infectés par le VIH. Une femme infectée par le VIH peut transmettre le virus à son bébé pendant la grossesse, le travail, l’accouchement ou l’allaitement. En RDC, bien que le taux de transmission du virus mère-enfant au niveau national ait diminué, il reste élevé dans le pays: 27,8  % en 2020 contre 38,8 % en 2010 [Aids Data book, 2021]. La cible de la cascade VIH 90-90-90 n’est pas encore atteinte [ONUSIDA, 2021]. Selon les estimations du baromètre de RDC par l’ONUSIDA, seuls 31 %  des enfants de 14 ans et moins et 74 % des femmes de 15 ans vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique contre 101 % chez les hommes de 15 ans et plus en 2020. Le constat est le même pour l’accès au traitement. Seuls 31 %  des enfants de 14 ans et moins et 74 % des femmes de 15 ans vivant avec le VIH reçoivent un traitement contre 100 % chez les hommes de 15 ans et plus en 2020. Les constats de terrain montrent notamment un accès insuffisant aux traitements ARV pédiatriques, un accès insuffisant au dépistage précoce et au suivi biologique [Sidaction, 2021]. Pour répondre aux faiblesses du système, en 2013, la RDC a adopté dans son programme de Prévention de la transmission mère et enfant (PTME) l’approche appelée « les mères mentors (MM) » proposée par l’ONUSIDA. Dans ce programme, des femmes sont formées pour conseiller d’autres femmes enceintes et de nouvelles mères vivant avec le VIH.

La PTME s’inscrit aujourd’hui dans le Plan stratégique national (PSN) du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le VIH/SIDA (PNMLS) 2020-2023 comme deuxième axe, et dans le plan de l’Elimination de la Transmission du VIH Mère et Enfant du Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) 2018-2021 (le nouveau plan n’étant pas encore élaboré).

International Community of Women living With HIV & AIDS (ICW) est un réseau de droit congolais créé en 2016. Cette organisation regroupe, à Kinshasa et en provinces, les femmes, les jeunes filles vivant avec le VIH en âge de procréer et les populations clés. ICW a pour objet de garantir la qualité de vie des femmes et jeunes filles congolaises vivant avec le VIH à travers la solidarité, la mobilisation, la défense de droits humains, de la recherche et de mentorat. Elle est aussi engagée dans la lutte contre la discrimination et la stigmatisation liée au VIH, et toutes formes de violences basées sur le genre, la maternité sans risque et l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (ETME). ICW travaille dans huit zones d’intervention en termes de coordination dont Kinshasa, Kwilu et le Kongo central. En termes de financement, ICW bénéficie d’appuis ponctuels des partenaires notamment ICW international, l’Onusida, Cordaid RDC et des fonds propres.

Concernant la PTME, ICW concentre ses activités dans les services de maternités et les formations sanitaires dans les zones de santé qui ne sont pas couverts par des activités de PTME (dépistage volontaire, etc.). Dans le cadre des efforts visant à prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant, ICW souhaite davantage développer des interventions en lien avec la PTME dont celles d’étendre le service de PTME dans les formations sanitaires des aires de santé non couvertes, de sensibiliser des partenaires masculins des femmes enceintes séropositives dans l’utilisation de la PTME (CPN-Papa), de développer les activités de la communication médiatique et communautaires de proximité avec des messages précis sur l’ETME  et de mener une enquête sur la perception de la séropositivité des femmes et jeunes filles séropositives dans la cellule familiale/ communauté.

Selon une autoévaluation de la structure, le système de suivi et évaluation (S&E) reste encore faible, c’est pourquoi ICW sollicite une assistance technique auprès d’Expertise France les renforcer en gestion programmatique dont le S&E mais également sur les aspects de gouvernance administrative.

Profil souhaité

Poste : Expert.e international.e ou national.e en diagnostic des organisations

Qualifications et compétences :

  • Titulaire d’un diplôme universitaire (2nd cycle) dans les domaines suivants :
    • Gestion de projet
    • Santé publique
  • Excellentes qualités /capacités :
    • de communication
    • de travail en équipe et relationnel
    • de transmission des savoirs
  • Excellente maitrise du français (écrit / oral)
  • Compétences en genre souhaitées :
    • Etre formé à la prise en compte du genre ;
  • Des connaissances et compétences professionnelles dans le domaine de la PTME est un plus.

 

Expérience professionnelle générale

  • Avoir une expérience d’au moins huit (8) ans ou plus en gestion stratégique / planification des projets dans le milieu communautaire ;
  • Expérience d’au moins cinq (5) années en renforcement des capacités au niveau organisationnel dans les pays en développement ;
  • Expérience similaire à la mission démontrant les savoirs et l’expérience de l’expert ;
  • Expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans dans la lutte contre les pandémies.

Expérience professionnelle spécifique

  • Parfaite connaissance des modalités de fonctionnement et des exigences du Fonds mondial en matière de gestion et de suivi-évaluation ;
  • Expérience avérée en communication, gestion de l’information au sein d’un réseau communautaire (développement d’outils de collecte et traitement de l’information) ;
  • Une expérience en tant que formateur est un atout ;
  • Une expérience professionnelle dans le pays est un atout.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat
  • Connaissances du candidat du contexte local (pays ou région d’intervention)

Date limite de candidature : 26/08/2022 16:00

Document(s) joint(s) : TERMES DE REFERENCE 22SANIC816.pdf - daj-f044-v01-formulaire-de-candidature-expert-individuel11.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.