Postuler

Réf.
2022/CTCEAADLCDLC/7782

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Climat et Agriculture ; Climat et territoires

Date limite de candidature
05/06/2022 23:59

Contrat
Salarié

Durée
2 ans

Description de la mission

Aider la Commission de la CEDEAO à élaborer et mettre en place une approche coordonnée pour la mise en œuvre de la stratégie régionale pour le climat, notamment dans le cadre de l’ECOWAP, en favorisant la coordination avec les instances et initiatives internationales et continentales africaines (processus CCNUCC, GCCA+ et autres initiatives de l’Union Européenne, Adapt’Action), et dans une vision d’une région ouest-africaine où est assurée la sécurité alimentaire pour tous, et de façon plus générale dans le contexte de l’Agenda 2030 du développement durable.

Cette stratégie s’inscrit également dans une perspective de développement durable, de paix, de respect des droits humains et de lutte contre la pauvreté, en cohérence avec la Vision 2050 de la CEDEAO, qui vise à l’établissement d’« une communauté de personnes pleinement intégrées dans une région apaisée et prospère, soutenue par des institutions fortes, respectueuses des libertés fondamentales et œuvrant pour un développement durable inclusif », notamment à travers les orientations stratégiques 3 et 4 de son Pilier 5 « Transformation et Développement Durable ».

Principales tâches et résultats attendues :

En étroite relation avec les services compétents de la Commission de la CEDEAO et en particulier avec la DADR et la DERN, l’Expert(e) technique international(e) (ETI) contribuera à fournir une assistance technique résidentielle en appui à la Commission de la CEDEAO, pour mission indicative:

  1. Soutenir la DADR et la DERN dans leur mandat de fournir une orientation stratégique et un rôle de leadership dans les domaines suivants, relevant de leur responsabilité :
  • maintenir une coordination et un leadership efficaces sur les questions techniques ;
  • fournir des conseils sur les stratégies et les politiques pour assurer la cohérence entre les actions entreprises par les différents bureaux, divisions techniques et centres relevant de la thématique « Agriculture » et « Changement Climatique », tout en encourageant les synergies avec la thématique « Biodiversité » ;
  • assurer la préparation et l’examen de documents et présentations (mémoires, notes d’orientation, discours, points de discussion ou autres) pour la DADR et la DERN ;
  • analyser la documentation et des documents d’orientation et appuyer l’élaboration de politiques, de programmes et d’autres propositions soumises à la décision de la DADR et la DERN ;
  • examiner la communication et conseiller la DADR et la DERN et les services appropriés sur les mesures requises ;
  • fournir des conseils sur des questions liées au mandat de la CEDEAO relevant de la thématique «Agriculture et Changement Climatique » ;
  • élaborer, et suivre la mise en œuvre des politiques publiques de sécurité alimentaire, et éventuellement de l’environnement et de la gestion des ressources en eau en Afrique de l’Ouest ;
  • piloter / préparer la tenue des réunions des groupes de bailleurs de l’ECOWAP, de la politique environnementale de la CEDEAO (ECOWEP), de la Politique régionale des ressources en eau (PREAO) et de la Stratégie régionale climat.
  • appuyer la CEDEAO dans la mobilisation de nouveaux financements, notamment auprès des fonds Climat (FVC, Adaptation, etc.) et des banques de développement (BM, FIDA, etc.)
  1. Fournir une assistance technique aux directions et centres techniques de la CEDEAO relevant de la thématique « agriculture et changement climatique » :
  • assurer un soutien technique de qualité à l’appui à la mise en œuvre de la stratégie régionale pour le climat de la CEDEAO ;
  • appuyer la coordination et la mise en œuvre des travaux techniques pour garantir la conformité avec les politiques et stratégies sectorielles et les décisions avec les organes directeurs et statutaires de la CEDEAO ;
  • assurer le suivi et la coordination de certaines activités inter-divisions (notamment en lien avec l’ARAA);
  • soutenir la préparation des documents et la réunion des différents organes de gouvernance (conférences, Conseils ministériels techniques spécialisés, Comités techniques, etc.) ;
  • soutenir les travaux de la CEDEAO relatifs à la mise en œuvre d’initiatives internationales (par exemple, « 4p1000 », « Une seule Santé », initiative WAISCA etc.) et à la coordination avec les initiatives européennes et les processus multilatéraux sur le climat (processus CCNUCC, GCCA+ et autres initiatives de l’Union Européenne, Adapt’Action, NDC Partnership, etc) ;
  • soutenir la planification et l’organisation et participer à des événements intergouvernementaux, des réunions ministérielles, des segments de haut niveau, des réunions techniques, des consultations d’experts et des séminaires ou des événements en lien avec de la thématique « Agriculture » et « Changement Climatique » ;
  • contribuer au dialogue de la CEDEAO avec l’ambassade de France auprès de la CEDEAO sur la thématique agriculture et climat, notamment dans le cadre de la contribution au débat d’idées via des évènements ou séminaires comme décrit ci-dessus.
  • renforcer les capacités de la CEDEAO pour la mise en œuvre et le suivi des projets régionaux dans les secteurs de l’agriculture, de l’environnement-climat et de la gestion des ressources en eau ;
  • appuyer l’identification et préparation de futurs concours des partenaires de la CEDEAO dans les secteurs de l’agriculture (avec un focus sur la sécurité alimentaire et la transformation agroécologique), de l’environnement-climat et de la gestion des ressources en eau ;
  • autres tâches convenues requises et pertinentes

Description du projet ou contexte

La CEDEAO s’est dotée en 2005 d’une politique agricole commune (l’ECOWAP) dont les objectifs s’inscrivent dans une perspective de « souveraineté alimentaire » de la région. Un protocole d’accord a été signé entre la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) et la Commission pour opérationnaliser le Fonds régional pour l’agriculture et l’alimentation (FRAA/ECOWADF), mécanisme central destiné à canaliser les financements des activités conduites dans le cadre de l’ECOWAP.

Au courant de l’année 2021, la Commission de la CEDEAO a formulé sa première stratégie régionale climat qui devra être adoptée en 2022 en Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO. L’action régionale de la CEDEAO vient soutenir et compléter celle de ses États membres qui sont engagés dans l’Accord de Paris pour participer à la riposte mondiale de la lutte contre les changements climatiques tenant compte à la fois des dimensions adaptation et atténuation et aligné avec l’Accord de Paris, les ODD et en soutien à la Vision 2050 de la CEDEAO.  Cette stratégie s’inscrit dans l’historique de plusieurs années d’intervention et d’action de la CEDEAO en matière de lutte contre les changements climatiques et est le fruit d’un processus de concertation de plusieurs mois avec les institutions, départements et agences de la CEDEAO et avec les Etats membres.

Le processus a été initié et piloté au niveau des départements en charge de l’environnement et de l’agriculture. Leur rôle sera décisif pour l’opérationnalisation de la stratégie.

En tant qu’acteur-clé de l’intégration régionale, la CEDEAO dispose depuis 2010 d’un soutien continu de la coopération française, notamment à travers l’Agence Française de Développement (AFD), dans l’objectif de renforcer les organisations régionales compétentes en Afrique de l’Ouest. Les interventions de l’AFD se sont concentrées sur le domaine de la sécurité alimentaire et de l’agriculture et prennent la forme d’appuis à la CEDEAO dans la mise en œuvre de l’ECOWAP. L’AFD a ainsi apporté un soutien technique et financier décisif à la mise en œuvre de la politique agricole régionale, à travers divers projets régionaux structurants dans le secteur agricole (PASANAO – CZZ1431 ; PLMF – CZZ1816 ; RRSA – CZZ1926 ; CZZ1848 - Agroécologie – CZZ1848 ; PEPISAO - CZZ2283 ; SyRIMAO - CZZ2684), ainsi que d’autres concours sous forme de FAPS (Facilité d’Amorçage, de Préparation et de Suivi de projets : FAPS CEDEAO - CZZ2404, et FAPS PRIDEC - CZZ2283 02), ces différents concours ayant également compris une assistance technique à la Commission de la CEDEAO.

La CEDEAO a également développé un partenariat avec Expertise France en particulier sur le climat depuis 2017 à travers la mise en œuvre du projet Alliance Mondiale contre les changements climatiques+ Afrique de l’Ouest (AMCC+AO/GCCA+AO) sur financement de l’Union européenne. Ce projet a notamment accompagné la CEDEAO dans l’élaboration de sa stratégie régionale climat et le renforcement de ses capacités et de son leadership en matière de lutte contre les changements climatiques.

Dans la continuité de cette coopération, le poste à pouvoir sera situé au sein de l’équipe de collaborateurs directs de la Direction de l’Agriculture et du Développement Rural tout en contribuant directement au travail de la Direction de l’Environnement et des Ressources Naturelles.

Descriptif de la structure d’accueil :

La Commission de la CEDEAO

Fondée le 28 mai 1975 par le Traité de Lagos, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) regroupe 15 pays. Elle a pour but de développer la coopération et l’intégration dans les domaines économique, social et culturel. En 1976, le Cap-Vert (Cabo Verde), un des pays lusophones de la région, a adhéré à la CEDEAO et en décembre 2000, la Mauritanie s’en est retirée. A l’origine, le Traité de Lagos se cantonnait à l’économie, mais du fait des problèmes politiques qu’a connus la région, il a fait l’objet d’une révision qui a permis, en 1993, l’élargissement de son champ d’application et de ses prérogatives. Huit secteurs prioritaires dont (i) la paix et la sécurité et (ii) l’agriculture et la sécurité alimentaire ont alors été définis comme domaines à valeur ajoutée dans le cadre de la coopération et l’intégration régionale.

L’exécutif de la Communauté est dirigé par le Président de la Commission de la CEDEAO, chef de toutes les institutions de la Communauté qui est nommé par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement pour une période non renouvelable de quatre ans. Il est assisté d’un vice-président et un collège de commissaires. Le fonctionnement des services de la Commission est coordonné par un Secrétaire Général.

Les directions et centres de la CEDEAO en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources naturelles

Au sein de la Commission de la CEDEAO, basée à Abuja (Nigéria), la mise en œuvre des politiques de la CEDEAO en matière d’agriculture, d’environnement et de ressources naturelles sont placées sous le leadership de la Direction de l’agriculture et du développement rural (DADR), et de la Direction de l’environnement et des ressources naturelles (DERN).

Ces deux directions travaillent en collaboration avec trois centres techniques régionaux spécialisés :

  • Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO (ARAA/RAAF), basée à Lomé (Togo),
  • Centre de gestion des ressources en eau (CGRE/WRMC), basé à Ouagadougou (Burkina Faso),
  • Centre régional de santé animale (CRSA/RAHC), basé à Bamako (Mali).

Profil souhaité

Qualifications :

  • diplôme universitaire supérieur ou qualification professionnelle équivalente dans un domaine lié à l’agriculture et le développement rural, l’environnement et la gestion des ressources naturelles ;
  • pratique professionnelle du français et de l’anglais, la connaissance du portugais pouvant constituer un avantage
  • expérience de travail à l’international, et dans au moins une organisation régionale ;
  • excellente connaissance de la région Afrique de l’Ouest ;
  • capacité démontrée à posséder des compétences conceptuelles, d’analyse, en consultation, d’évaluation et de résolution de problèmes ;
  • capacité démontrée à interagir avec des équipes techniques ;
  • bonne compréhension des enjeux institutionnels dans les Etats membres de la CEDEAO ;
  • expérience dans l’analyse politique, technique et scientifique et capacité de synthèse et d’élaboration de recommandations et d’orientations ;
  • compétences organisationnelles et de communication pour travailler dans un contexte international et multidisciplinaire ;
  • compétences en communication écrite et orale et capacité à écrire de manière claire et concise en français et en anglais.

 Expérience professionnelle :

Dix années d’expérience pertinente dans des domaines liés au climat, à l’agriculture, l’environnement et les ressources naturelles, incluant cinq années d’expérience dans la gestion de grands programmes et/ou projets. Une expérience transversale/multisectorielle du climat sera un atout

Informations complémentaires

 

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e) :

La Commission de la CEDEAO mettra à la disposition de l’ETI un bureau équipé, les outils informatiques et les moyens de communication et les services administratifs et de gestion.

Les frais de mission, au niveau régional et à l’international, seront couverts par le budget de la Commission.

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation.

Date limite de candidature : 05/06/2022 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.