Postuler

Réf.
2022/ECAISLFPAC/7334

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Education, Formation professionnelle et Emploi

Date limite de candidature
21/01/2022 23:59

Durée de la mission
Expertise perlée

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
30 jours

Description de la mission

1.      Objectif de la mission

L'objectif de la mission d'expertise est d'élaborer un diagnostic institutionnel du METP (Ministère de l'Enseignement Technique et Professionnel) permettant l’ancrage des CEFA (Centres de Formation, d'Education et d'Apprentissage) au sein d'une entité du Ministère. 

2.      Objectifs spécifiques

  • Effectuer une revue documentaire sur l’organisation du METP et de son inspection générale;
  • Produire une méthodologie, en amont de la mission terrain, pour la réalisation de cette mission et d’un chronogramme d’intervention, dans la limite des jours disponibles pour cette activité.
  • Organiser un atelier de démarrage de la mission avec le Ministre, son directeur de cabinet, les conseillers du METP, l’IGETP, l’AFD, le CR/POMO et le chef de mission Expertise France ;
  • Identifier les différentes directions et les services du METP ;
  • Organiser et mener des entretiens avec les différents acteurs des CEFA et du METP ;
  • Produire l’organigramme du METP et de son inspection générale;
  • Elaborer différents scenarii et les recommandations pour identifier l’entité qui prendra en charge le pilotage des CEFA ;
  • Produire une feuille de route pour l’intégration du projet ARCEFA auprès de cette entité du METP, intégrant l’appui de l’Expertise ;
  • Organiser une séance de restitution de la mission pour validation de la feuille de route.

Résultats à atteindre

  • Un résumé de la revue documentaire devra être disponible ;
  • Une méthodologie de mise en œuvre de cette mission sera produite par l'expert.e ;
  • Un atelier de présentation de la mission sera effectué ;
  • L’organigramme du METP avec la nouvelle vision du Ministre est formalisé ;
  • Des propositions d’intégration de la cellule POMO sont formulées ;
  • Une feuille de route pour l’intégration des CEFA directement auprès d’une entité du METP est rédigée et validée par le Ministère ;
  • La restitution de la mission est réalisée avec le Ministre et les représentants de l’AFD

Contexte sur l'activité concernée

D'ici la fin du projet ARCEFA, les Centres de Formation devront être en mesure de poursuivre leurs missions de manière autonome.
C’est ainsi que, dans le cadre du projet ARCEFA, il est attendu que la cellule de Promotion et d’Optimisation de la Mise en Œuvre (POMO-CEFA) soit transférée auprès d’une direction du Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel (METP).

En effet, le rôle du METP est clé dans la gouvernance des CEFA, qui relèvent directement de sa supervision. C’est pourquoi il est prévu, en phase avec le chantier actuellement en cours de réorganisation au sein du METP, un transfert progressif de l’activité de la cellule POMO-CEFA au sein d’une direction du METP.
Les jalons de ce transfert devront être définis par le ministère avec l’appui d’Expertise France.

Description du projet ou contexte

1.      Objectifs et contenu du projet d’Appui au Réseau des CEFA (ARCEFA)

Prévu sur cinq ans avec une subvention C2D de 8 MEUR, le projet ARCEFA a pour finalité de contribuer au développement socioéconomique du Congo par la formation de ressources humaines munies de compétences demandées par le marché du travail au sein d’un dispositif CEFA consolidé et soutenu par un partenariat public-privé.

Le projet est en cours depuis septembre 2020.

S’inscrivant dans la continuité du projet PARSEF, le projet ARCEFA se réalise en deux phases :

  • La première phase a pour objectif spécifique de créer les conditions nécessaires à l’autonomisation et à la pérennisation de l’ensemble des CEFA.
  • La deuxième phase, conditionnée à la sécurisation des budgets de fonctionnement des CEFA par l’Etat, aura pour objectif spécifique de créer un nouveau CEFA sur les métiers ruraux à Boko dans le département du Pool.

Le projet se décline en trois composantes qui visent à :

  • Améliorer les capacités et les conditions d’enseignements des CEFA en (i) dynamisant les filières de formation existantes et en créant de nouvelles filières en lien avec les besoins exprimés par les milieux professionnels et (ii) en contribuant temporairement et de façon dégressive à leur budget de fonctionnement ;
  • Apporter une Assistance à Maitrise d’Ouvrage pour le pilotage du projet et une Assistance Technique pour le renforcement du réseau des CEFA et la sécurisation de leur cadre institutionnel et financier, en partenariat avec les milieux professionnels congolais. Cette composante sera réalisée par Expertise France, dans la continuité de leurs appuis déjà apportés aux CEFA dans le cadre du PARSEF ;
  • Construire un nouveau CEFA sur les métiers ruraux dans la localité de Boko.

Profil souhaité

Qualifications et compétences

  • Exigence minimale : Titulaire d’un diplôme de l'enseignement supérieur niveau Master (BAC+5) en sciences économiques, Management de la Formation, sociales, sciences de l’éducation

Expérience professionnelle générale

  • Exigence minimale : 10 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la Formation professionnelle.
  • Exigence minimale : 5 ans d’expérience professionnelle dans le cadre de projets de coopération au dans le secteur de la formation professionnelle au cours des 10 dernières années.
  • Exigence minimale : avoir mené au moins 4 études de diagnostic et/ou plan d’action et/ou plan de gestion d’établissements de formation professionnelle et/ou audit au sein de ministère de l’Education Nationale ou de la formation professionnelle.

Et

  • Exigence minimale : avoir, au moins, 2 expériences d’intervention dans un projet de développement de la formation professionnelle dans un pays de l’Afrique Centrale et/ou de l’Ouest. La connaissance du Congo serait un plus.

Informations complémentaires

Les activités auront lieu à domicile (5 jours) et 3 missions terrain à Brazzaville au cours de l'année 2022, avec des déplacements possibles à Pointe Noire et Dolisie.
Le volume d'expertise est de 30 h/j, appui à distance compris.

La première mission est attendue à partir du 14 février 2022.

L'expert sera appuyé sur place par le Chef de mission résident à Brazzaville.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise

Date limite de candidature : 21/01/2022 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.