Postuler

Réf.
2021/CDLDSPDPDSAPDFM/7161

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Conditions de l'offre
Estimation de 40 jours travaillés répartis sur 12 mois

Secteurs d'activité
Les maladies transmissibles ; Organisation de la Société Civile ; Systèmes de santé

Date limite de candidature
08/12/2021 23:59

Durée de la mission
Expertise perlée

Durée
12 mois

Description de la mission

(Cf. les termes de référence de la consultance en pièce jointe)

ARCAD Santé Plus a bénéficié tout au long de l’année 2020 d’une assistance technique visant à se positionner comme bénéficiaire principal communautaire de la nouvelle subvention VIH/TB. Ce processus s’est organisé en 3 temps : un appui à la préparation de la candidature d’ARCAD au poste de bénéficiaire principal communautaire comprenant une évaluation de ses capacités et débouchant sur un plan de renforcement des capacités ; un appui à sa participation active à la rédaction de la demande de financement et au grant making ; un renforcement des capacités d’ARCAD et la préparation des documents de procédures nécessaires à la gestion de la subvention. Au cours de cet appui, la candidature d’ARCAD en tant que bénéficiaire principal communautaire de la subvention VIH/TB a été validée, et une subvention d’un montant total de 24 millions d’euros a été signée début 2021. Au terme des 12 mois d’appui, et conformément aux conclusions du LFA qui a établi un dernier rapport sur le degré de préparation des PR et des SR, ARCAD était jugée prête à débuter la gestion de la subvention en février 2021.

Suite à cette première phase d’accompagnement et du bilan des compétences acquises, ARCAD a sollicité une nouvelle assistance technique afin de l’appuyer dans sa première année de mise en œuvre de la subvention. Cette deuxième phase vise à : consolider les compétences de l’équipe cadre d’ARCAD en tant que PR dans les volets i) gouvernance, ii) administratif & financier, iii) programmatique & suivi-évaluation, et iv) encadrement des bénéficiaires secondaires et partenaires de mise en œuvre (BS et PMO) ; Appuyer ARCAD dans la soumission du PU semestriel et du PUDR annuel, en qualité acceptée par le Fonds mondial ; Appuyer l’opérationnalisation des activités de TB communautaire par ARCAD, ses bénéficiaires secondaires et partenaires de mise en œuvre (BS et PMO). Cette deuxième phase d’assistance technique se poursuit jusqu’au premier trimestre 2022.

Pour L’Initiative, la qualité et la complémentarité de l’accompagnement pluridisciplinaire apporté par les experts a été un facteur déterminant du renforcement effectif d’ARCAD Santé Plus et mérite un travail de capitalisation afin d’en tirer les enseignements utiles à d’autres candidats au PRship issus de la société civile. De plus ARCAD Santé Plus et l’Alliance Côte d’Ivoire (à la fois PR communautaire et fortement mobilisée sur cette AT) ont un fort intérêt à transformer l’expérience d’un appui entre pairs et de transfert de compétences sud-sud en expertise. Il s’agit d’en tirer les enseignements afin de documenter et améliorer l’efficacité des appuis entre pairs.

En effet, dans la zone francophone, avec seulement six récipiendaires principaux communautaires aujourd’hui, cette capitalisation vise à soutenir la réappropriation des financements FM par des acteurs nationaux avec la mise en valeur et en responsabilité de l’expertise des organisations communautaires, considérée comme compatible avec les exigences très élevées du FM dans la gestion des subventions.

Ainsi les enjeux pour L’Initiative sont de :

  • Contribuer à la reconnaissance et valorisation de l’expertise communautaire dans la zone francophone en tant que PR et de l’efficacité des appuis entre pairs ;
  • Partager cette expérience avec les autres OSC afin que le nombre de PR communautaires augmente dans la zone francophone ;
  • Interpeler les candidats potentiels sur les attentes et implications liées au rôle de PR et les étapes et calendrier à respecter pour être éligible puis prêt à relever le défi.

Cette capitalisation vise à :

  • Valoriser les expériences des acteurs communautaires à gérer des subventions FM ;
  • Analyser l’expérience d’accompagnement réalisé en particulier l’appui entre pairs, en tirer les enseignements pour améliorer/ mutualiser et valoriser les appuis entre organisations paires ;
  • Partager les enseignements issus du processus traversé par ARCAD pour devenir PR.

Axes de capitalisation envisagés : 

Volet 1 : Les étapes de préparation d’ARCAD Santé Plus à son positionnement comme bénéficiaire principal communautaire de la nouvelle subvention VIH/TB.

Volet 2 : un renforcement des capacités d’ARCAD et un appui dans sa première année de mise en œuvre de la subvention (prévue jusqu’à mars 2022)

Description du projet ou contexte

ARCAD Santé PLUS (anciennement ARCAD SIDA) est une organisation de la société civile malienne, active dans le domaine de la lutte contre le VIH/Sida depuis plus de 20 ans. Longtemps bénéficiaire secondaire des financements du Fonds mondial pour la mise en œuvre d’activités auprès des populations clés, elle possède une solide expertise en matière de sensibilisation, communication, dépistage et prise en charge des personnes affectées par le VIH. De ce fait, ARCAD prend en charge une file active de patients d’environ 22.000 patients, grâce à un réseau d’Unités (USAC) et de Centres de prise en charge (CESAC).

Dès 2018, l’organisation a évoqué avec l’équipe pays du Fonds mondial et les autres membres de la Coalition la possibilité de se présenter au poste de bénéficiaire principal pour les activités communautaires de lutte contre le VIH et la TB et se préparer à mettre en œuvre la subvention VIH/TB démarrée en janvier 2021. Au terme de cette première phase d’accompagnement et du bilan compétences acquises, ARCAD a obtenu une nouvelle assistance technique afin de l’appuyer dans sa première année de mise en œuvre de la subvention.

Sur le même sujet, il existe un document élaboré par Coalition Plus sur les étapes qui conduisent une OSC à devenir récipiendaire principal. Il donne des repères sur les principales questions et changements que cela implique pour aider la structure à se positionner ou non comme PR (aide à la décision stratégique). Il permet d’identifier les grands domaines de changement (organisation interne, RH, activités) et donne des repères et des conseils issus de l’expérience des PR communautaires sur comment remplir son mandat de PR avec chacun des interlocuteurs clés des subventions (SR, Fonds mondial - LFA, PFM, etc.).  

Il existe également un guide élaboré par l’International HIV/AIDS Alliance pour les récipiendaires principaux du Fonds mondial sur la gestion des SR. Ce guide met en évidence : les attentes-types du Fonds mondial par rapport aux PR pour garantir que les OBC SR/SSR se conforment aux exigences du Fonds mondial ; Ce que les PR peuvent faire au-delà de ces attentes pour soutenir la réponse de la société civile pendant et au terme des subventions du Fonds mondial ; Les ressources disponibles pour les PR actuels ou ceux qui voudraient le devenir pour soutenir la participation de la société civile.

L’Initiative envisage donc une documentation complémentaire qui vise à analyser et partager les enseignements issus de l’assistance technique réalisée à toutes les étapes : depuis la préparation de la candidature, à la signature de la subvention et la 1ère année de mise en œuvre, avec un focus important sur le plan de renforcement de capacités du PR communautaire. Il s’agit de proposer un angle plus opérationnel sur comment devenir PR communautaire, étape par étape, en détaillant le plan de renforcement nécessaire pour y arriver et la démarche d’accompagnement développée.

Profil souhaité

Les compétences et expériences de la consultance devront couvrir les domaines suivants :

  • Capacités démontrées d’analyse, de synthèse et d’animation voire de pédagogie (animation de focus groupe, ateliers) ;
  • Expérience avérée en capitalisation ;
  • Expérience avérée dans le domaine de l’une des trois pandémies (VIH/Sida, tuberculose, paludisme) ;
  • Expérience démontrant une connaissance des enjeux des OSC, comme récipiendaires principaux communautaires du Fonds mondial, une connaissance de L’Initiative serait un plus ;
  • Expérience avérée en renforcement de capacités (ingénierie de développement de compétences) ;

Informations complémentaires

La prestation totale pour la réalisation de cette étude est estimée à environ 40 jours répartis de la manière suivante :

  • 5 jours environ dédiés au cadrage de la mission et à la revue documentaires ;
  • 22 jours environ pour la phase de collecte et d’analyse (entretien, focus groupe et atelier) ;
  • 10 jours pour la production des livrables ;
  • 3 jours environ dédiés aux réunions et temps de restitution.

Cette répartition est donnée à titre indicative et pourra faire l’objet de modification et d’ajustement avec la consultance.

Un contrat de prestation d'expertise individuelle (CPS d'expertise individuelle) sera proposé :

  • soit directement avec l'expert.e s'il/elle peut facturer et est enregistré.e au registre du commerce.
  • soit à travers une entreprise co-conctractante intermédiaire désignée par l'expert.e si celui/celle-ci ne peut pas facturer.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise

Date limite de candidature : 08/12/2021 23:59

Document(s) joint(s) : Termes de référence Capitalisation Arcad Santé Plus.pdf - DAJ_F044_v01 Formulaire de candidature expert individuel.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.