Postuler

Réf.
2021/AALCDLCDVCLCAN/7128

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Systèmes de santé

Date limite de candidature
23/11/2021 11:03

Contrat
Portage salarial / Cabinet d'expertise

Durée
13 mois

Description de la mission

OBJECTIF GÉNÉRAL

Contribuer au renforcement de la capacité managériale et de suivi/évaluation du déploiement des vaccins Covid-10.

 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Renforcer les compétences de l’équipe de coordination de la campagne de vaccination et de la Direction des immunisations (DI) pour une gestion stratégique et opérationnelle optimale du déploiement.

Cet objectif spécifique se décline dans toutes les dimensions liées aux fonctions à mettre en œuvre pour y parvenir :

  1. Renforcer la planification, la gestion et la coordination des activités liées au plan de déploiement du vaccin covid-19 ;
  2. Soutenir le développement et la mise en œuvre d’outils et méthodes de travail permettant de faciliter et améliorer le suivi et le rapportage du déploiement des vaccins covid-19 ;
  3. Soutenir la planification, les prévisions, la quantification, la distribution et la gestion logistique requise pour les vaccins et les fournitures COVID-19 grâce à une supervision régulière et à un soutien logistique ;
  4. Appuyer le coordinateur national du déploiement de la Covid-19 pour la préparation et l’organisation des réunions techniques de coordination et de gestion des performances[1] pour assurer le suivi et la production de rapports en temps opportun ;
  5. Assurer le suivi des points d’action lors des réunions stratégiques (y compris CCIA au besoin) et opérationnelles de coordination de la vaccination contre la covid-19 ;
  6. Soutenir la coordination, la prise en charge et la notification des événements indésirables à la suite de la vaccination aux organismes internationaux compétents ;
  7. Fournir un soutien à l’équipe pays pour une utilisation efficace de la plateforme en ligne mise en place par GAVI et le partenaire de l’Alliance afin d’assurer une planification, une mise en œuvre et des rapports adéquats sur la réponse du pays et le déploiement des vaccins ;
  8. Faciliter la communication et l’établissement de rapports avec GAVI et les organismes internationaux compétents sur les progrès, les défis et les besoins des pays pour assurer un déploiement réussi des vaccins contre la Covid.

 

DEMARCHE METHODOLOGIQUE

 

La démarche mobilisée sera participative et interactive. Le consultant sera en immersion à la Direction des immunisations, en contact et appui technique quotidien au directeur, basé au sein de l’équipe de coordination de la réponse nationale.

 

A son arrivée, il analysera l’organisation mise en place au niveau national, intermédiaire et périphérique (organes de coordination, micro-planification, rapportage, supervision, suivi des MAPI, … ; les outils utilisés ; les compétences dédiées ; l’assistance technique déployée ; …) Et proposera si nécessaire des améliorations.

 

Il assistera le coordinateur de la campagne de vaccination contre la COVID 19 :

  • Dans la préparation des réunions du comité de coordination : contact quotidien avec les sous-comités, les parties prenantes de la campagne pour actualiser le niveau d’information de la DI sur le déroulement de la campagne, envoi des invitations, préparation des documents ;
  • Dans l’organisation des réunions de ce comité : appui à l’animation des réunions et rédaction des comptes rendu ;
  • Dans le suivi des décisions : diffusion des compte rendus aux parties prenantes, bilan de la mise en œuvre des décisions avant la réunion suivante, …
  • Dans le suivi du travail des sous-comités : suivi de la tenue des réunions, synthèse des CR pour le coordonnateur, participation aux réunions si possible, …

 

Il assistera également le directeur de la DI :

  • Dans la planification opérationnelle intégrative du déploiement de la vaccination contre la COVID 19, à partir des besoins et des ressources disponibles
  • Dans la tenue et le suivi d’un tableau de bord de la réalisation de la campagne en DHIS2. A son arrivée, il analysera le tableau de bord mis en place (qui devra au minimum contenir des informations sur la disponibilité des intrants, la fonctionnalité de l’offre, les résultats de vaccination, les Manifestations PostVaccinale Indérisables-MAPI-, les données désagrégées par centre de vaccination) et proposera si nécessaire des améliorations.

 

Il assistera le directeur de la DPV pour :

  • Que ces tableaux de bord soient renseignés en temps opportun, avec des données certifiées, par des relances systématiques auprès des opérateurs de la vaccination si nécessaire,
  • Que les données soient partagées avec les organismes concernés aux niveaux national et international et avec les principales parties prenantes
  • L’analyse des données rapportées pour orienter les décisions quant à la mise en œuvre de la campagne

 

Le travail sera systématiquement mené dans une optique de transfert de compétences et de renforcement des capacités acteurs nationaux.

 RESULTATS-LIVRABLES

Livrables

Délai

Analyse de l’organisation de la campagne de vaccination contre la COVID 19 dans toutes ses dimensions (pilotage, planification, réalisation des activités, suivi et évaluation, rapportage, suivi des MAPI, …) ;

M1

Propositions d’amélioration de l’organisation stratégique (pilotage à partir d’indicateurs de suivi) et opérationnelle, des outils et méthodes de travail pour un meilleur suivi de la performance

M2

Planification, réalisation et suivi du soutien technique (supervision, mentorat, …) aux équipes régionales et de district pour un déploiement efficace du vaccin

M2 à M12

Tableaux de bord actualisés permettant de visualiser les couvertures vaccinales Covid-19 sur DHIS2 et autres plateformes Web

M2 à M12

Actualisation et partage des plans d’action du déploiement de la vaccination contre la COVID-19 à partir des réunions hebdomadaires de coordination

M2 à M12

Plan de suivi évaluation du déploiement de la campagne élaboré et suivi

M2 à M12

Plans de gestion logistique et de distribution des vaccins, au niveau national et infranational, prenant en compte les consommations des vaccins, de consommables (y compris les outils de rapportage), élaborés, partagés et suivis.

M2 à M12

Réunions régulières du comité d’experts permettant une analyse des MAPI déclarées et leur déclaration au niveau international

M2 à M12

[1] Avec le ministère de la Santé, les membres de l’équipe de déploiement de la vaccination contre la COVID-19, les parties prenantes nationales, les partenaires et les organisations de la société civile.

Description du projet ou contexte

La pandémie de la COVID-19 a commencé en Chine en décembre 2019. Elle a connu une avancée fulgurante au cours du premier trimestre 2020 et affecte actuellement quasiment tous les pays. Le 1er cas positif de COVID-19 du Niger a été déclaré le 19 mars 2020. Selon les estimations actuelles, le pays compte à la date du 30 octobre 2021, 6626 cas cumulés confirmés. Au niveau national, elle a connu un premier pic en avril 2020, puis un second pic en novembre 2020, avec une potentielle nouvelle vague en novembre 202[1].

Face à cette situation pandémique, une initiative de partenariat mondiale à travers la facilité Covax administré par GAVI, l’alliance du vaccin a été lancée pour faciliter l’accès au vaccin covid-19 au niveau global. Cette offre est faite aux pays à faible revenu dans le cadre du groupe pour la garantie de marché AMC[2] pour à la fois fournir les vaccins (pour couvrir au moins 20% de la population) mais aussi mobiliser des ressources supplémentaires en vue de soutenir l’effort de déploiement des vaccins à travers le financement des coûts opérationnels.

Enfin, et pour assurer l’efficience dans le déploiement, le Covax à travers ses partenaires est engagé à mobiliser l’expertise internationale nécessaire pour accompagner les pays dans leur effort de déploiement à travers la fourniture d’un appui technique ciblé sur les besoins spécifiques des pays en fonction de leur contexte.

Les pays ont ainsi été accompagnés pour développer des plans de de déploiement du vaccin covid et lancer une série de campagnes a échelle nationale avec l’appui de leurs partenaires. Au Niger les campagnes de vaccination menées à ce jour ont permis de vacciner environ 1,6% de sa population (deux doses). L’objectif général des campagnes est de développer l’immunité collective de la population contre le coronavirus par la vaccination en vue de réduire les formes graves, les décès et contenir la pandémie. Les cibles privilégiés des campagnes de vaccination sont : i) agents de santé ii) personnes avec comorbidité  (hypertension artérielle, asthme, cardiopathie, diabète, cancer, obésité, drépanocytoses) iii) les personnes âgées de 65 ans et plus.

Au Niger, en raison de la capacité limitée du système de santé et du fait du contexte de sécurité au niveau de certaines régions, le déploiement de la vaccination contre la Covid-19 est confronté à d’importants problèmes de gestion qui conduisent à des processus décisionnels, de management et de suivi difficiles avec des défis de tout ordre. On assiste à une montée en puissance de la disponibilité des vaccins a travers le Covax mais aussi grâce aux donations bilatérales, les défis de gestion se font de plus en plus cruciaux surtout dans un contexte où le pays souhaite concomitamment maintenir ou améliorer les indicateurs clef de la vaccination de routine. Il s’avère donc important de mobiliser un appui technique personnalisé pour apporter une assistance complémentaire au Niger dans le domaine de la gestion et le suivi technique du déploiement des vaccins. D’autant plus que des décisions opportunes sont indispensables pour répondre aux besoins de l’augmentation de la disponibilité des vaccins et du financement de Covax, ainsi que de coordination avec d’autres partenaires tels que le Fonds mondial et la Banque Mondiale.

En outre, compte tenu des défis auxquels la vaccination systématique est confrontée avec la stagnation des indicateurs de couverture des dernières années nécessitant une action vigoureuse et innovante, et de la capacité limitée des ressources humaines de la direction des immunisations (DI), fournir une capacité humaine supplémentaire expérimentée sera utile et contribuera à améliorer les performances de l’équipe de réponse covid en général et plus particulièrement de l’équipe de déploiement de la vaccination.

Le Niger bénéficie depuis 2020 d’un appui permanent d’Expertise pour un renforcement des capacités de la Direction des immunisations et des performances de la vaccination de routine. Cette mission s’inscrit en complémentarité du volet relatif au parcours d’amélioration de la Direction des Immunisations au Niger.

Cette nouvelle assistance technique est mobilisée en complément et en synergie avec, l’assistance technique fournie par les partenaires de l’Alliance dans le cadre des autres fenêtres de soutien à la campagne de vaccination contre la COVID 19 pour accompagner la capacite managériale, de coordination et de suivi/évaluation du déploiement des vaccins covid-19 au Niger.

 

[1] Sitrep 549 du 27 octobre 2021

[2] La garantie de marché pour les vaccins COVID-19 est un instrument de financement novateur qui soutiendra la participation de 92 économies à revenu faible et moyen à la Facilité COVAX, permettant l'accès à des doses de vaccins COVID-19 sûrs et efficaces financées par des donateurs

Profil souhaité

La mission se déroulera sur une période de 13 mois (décembre 2021-décembre 2022). Le consultant travaillera directement au sein de la DI sous la supervision du directeur. Le backstopping sera assuré par l’équipe technique d’Expertise France, Paris.

 

Le profil du consultant recherché est le suivant :

  • Médecin en santé publique expérimenté dans la mise en œuvre et le suivi de campagnes de vaccination.

 

Compétences techniques

  • Expérience dans la mise en œuvre des campagnes de vaccination
  • Expérience minimum de 10 ans dans la mise en œuvre des programmes/projets de santé publique.
  • Expérience en matière de gestion de données de vaccination.
  • Expérience de travail avec des administrations publiques.
  • Expérience en matière de renforcement des capacités nationales.
  • Connaissance des problématiques liées à la vaccination COVID

 

Compétences transversales

  • Connaissance de l’environnement
  • Travail d’équipe
  • Capacité à communiquer
  • Capacité rédactionnelle

Informations complémentaires

Les candidatures doivent inclure :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Photocopie des diplômes et attestations de travail
  • Trois références professionnelles incluant contacts mails et téléphoniques

Les dossiers de candidatures doivent être envoyés par courriel à l’adresse électronique suivante :  anne-laure.francois@expertisefrance.fr

 

Limite de l’envoi des dossiers de candidatures : le 23 novembre 2021

 

Seules les candidatures retenues pour un entretien seront contactées.

Le/la candidat(e) retenu(e) sera accompagné(e) par Expertise France, à travers une phase d'intégration/formation. 

Date limite de candidature : 23/11/2021 11:03

Document(s) joint(s) : Proposition Technique Appui Campagne Covax Niger.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.