Postuler

Réf.
2021/EPPHESAPDPADD/7024

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Menaces globales et criminalité organisée

Date limite de candidature
26/10/2021 23:59

Durée de la mission
Expertise perlée

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
14 mois

Description de la mission

Objectifs des missions

Le recrutement de l’expert polyvalent pompier au profit du Cameroun appellation STE Pompier / HSE (STE P/HSE RC) relève de 6 types de missions au profit du port autonome de Douala (PAD).

  • Formation et/ou maintien des acquis des personnels primo-intervenants (service gestion des sinistres ou équivalent) dans le domaine des risques courants et des risques particuliers.
  • Accompagnement des pompiers dans le domaine des règlements de manœuvre adaptés aux missions de secours.
  • Assistance méthodologique au développement d’outils de prévisions opérationnels (procédures opérationnelles, plans d’urgence, etc.)
  • Formation aux techniques d’épontillage et d’étaiement.
  • Accompagnement pour améliorer la défense contre l’incendie du site portuaire.
  • Réalisation d’actions directes de prévention adaptée à l’opération.

Principe de travail

Le travail du STE P/HSE RC est basé sur un principe de réalisation de mission sur le terrain au profit direct des partenaires.

Ces missions sont estimées à 130 jours pour le Port Autonome de Douala.

Description des tâches

Au minimum, les tâches menées par le STE consistent à :

  • Préparer les missions de terrain en amont conformément aux planifications validées par la chef de projet et le Team Leader WECAPS sur proposition du Key Expert Protection Civile (KE PC) ; les échanges administratifs seront assurés par EF, par le TL par le KE PC ou son adjoint, et/ou par le STE P/HSE RC en fonction de l’importance de l’action ;
  • Réaliser les missions de terrain suivant directives KE PC ;
  • Rendre compte de la réalisation de la mission à travers un compte rendu systématique.

Un tableau récapitulatif des actions validées par la chef de projet et le Team Leader WeCAPS pour le Cameroun sera remis à l’expert STE P/HSE RC. Les actions seront planifiées en direct avec le KE PC ou son adjoint et actualisées de manière régulière. Les missions feront l’objet d’un mail construit sur le principe de termes de référence avec les éléments suivants : objectif de l’action / résultats attendus / public ou acteurs concernés/ compte rendu souhaité.

Livrables attendus

Un rapport est transmis à l’issue de chaque mission de terrain. Remise du rapport à EF via le KE PC à l’issue de la mise en œuvre de chaque action (délai maxi 15 jours après fin de réalisation).

Le STE P/HSE RC devra également fournir un rapport mensuel récapitulant les activités réalisées durant le mois.

D’autres livrables pourront être demandés en fonction des activités confiées au STE P/HSE RC.

Description du projet ou contexte

Le trafic maritime en Afrique représente une tendance croissante ayant des implications tant économiques que sécuritaires. Il est estimé que 90% du trafic destiné au continent africain transite par voie maritime. Connaissant une croissance de 7% des échanges maritimes, le continent africain, qui représente 5% du trafic mondial et 2% du trafic conteneurs, est considéré avec intérêt par les acteurs du secteur pour son potentiel ainsi que pour ses vulnérabilités. Par ailleurs, certains ports d’Afrique de l’Ouest et centrale représentent des infrastructures critiques pour l’approvisionnement des biens depuis et vers les pays enclavés.

Stratégiques, ces infrastructures sont vulnérables aux risques, qu’ils soient endogènes ou exogènes. Le risque industriel est la combinaison d’occurrence d’un accident industriel et de ses conséquences potentielles sur la santé, l’environnement et les biens. Dans un port, ce risque industriel peut provenir des entités qui produisent ou stockent des produits chimiques de base, des produits destinés à l’agroalimentaire ou encore des produits pharmaceutiques. Il peut être également généré par les entités pétrochimiques, radiologiques ou nucléaires ayant des effets toxiques sur les populations ou l’environnement. Par ailleurs, les ports peuvent constituer des cibles pour des organisations criminelles (terrorisme, vol, contrebande, trafics humains et de biens illicites ou dangereux). Des attaques terroristes auraient en effet des conséquences considérables tant sur les populations urbaines, sur les infrastructures portuaires que sur les économies locales et régionales en raison de la disruption des activités portuaires. Ces risques sont d’autant plus élevés dans certains ports que ceux-ci sont enclavés dans des zones à forte densité urbaine.

Compte tenu de ces facteurs de risque, la Commission européenne a développé une politique maritime pour engager le renfort de la sûreté-sécurité des infrastructures portuaires et financer un projet dédié d’assistance technique, Western and Central Africa Port Security – WeCAPS. Ce projet est mis en œuvre par Expertise France et s’appuie sur les cadres réglementaires internationaux et les bonnes pratiques en matière de régulation de la sécurité portuaire comme fondations stratégiques. Celles-ci incluent notamment la conformité avec le chapitre XI2 de la Convention SOLAS, son code ISPS annexé, la mise en œuvre de bonnes pratiques industrielles et des normes en vigueur, le soutien à la formation d’acteurs engagés dans la sécurisation d’infrastructures portuaires.

Les activités proposées par le projet visent à contribuer et à renforcer à la protection des ports d’Afrique de l’Ouest et Centrale contre les risques tant en termes de sécurité que de sûreté. Afin d’atteindre cet objectif général, le projet soutient l’accroissement des capacités des partenaires à prendre en compte les vulnérabilités portuaires. Les activités sont regroupées en quatre composantes clés :

  • Composante 1 : Gouvernance portuaire
  • Composante 2 : Amélioration des mécanismes de sûreté-sécurité pour les opérations portuaires
  • Composante 3 : Partenariats public-privé
  • Composante 4 : Durabilité des ports

Le poste d’expert « polyvalent pompier / hygiène et sécurité au profit du Port Autonome de Douala » s’inscrit dans la composante 2 de mise en œuvre du projet.

Profil souhaité

Le recrutement du STE P/HSE RC sera assuré par Expertise France avec un objectif de réaliser des actions de terrain conformément au plan d’actions validé par les autorités portuaires de Douala.

Formation / compétences

  • Avoir été officier subalterne ou supérieur dans un corps de sécurité civile (unités militaires BSPP / BMPM / FORMISC) ou de sapeurs-pompiers territoriaux (SDIS ou SDMIS)
  • Connaissances de l’organisation de la sécurité civile et de la gestion des crises en Europe
  • Formateur phénomènes thermiques (BLEVE, Boil over, flash over, backdraft…)
  • Maitrise de la langue française à l’oral comme à l’écrit
  • Compétences professionnelles démontrées sur :
    • Formations équipes de secours en qualité de formateur et responsable pédagogique
    • Aisance relationnelle en matière de coopération internationale
    • Autonomie et prise d’initiative
    • Démontrer un intérêt pour la stratégie et la gestion de crise.

Expérience professionnelle

  • Un minimum de 15 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la sécurité civile.
  • Expérience dans la conduite de projets à l’international dans le secteur privé, public ou associatif dans le cadre de la formation d’équipes de secours sur sites isolés ou autonomes.
  • Expérience d’actions de prévention (HSE) et de formation des équipes et des cadres dans le milieu industriel.
  • Expérience dans un pays non-OCDE, particulièrement dans les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Exigences spécifiques supplémentaires

Une expérience dans les domaines suivants sera un plus :

  • Avoir réalisé des missions de terrain en Afrique de l’Ouest et centrale
  • Avoir une connaissance des acteurs du secours du secteur public et privé dans le pays de la mission.
  • Avoir réalisé des actions de formation en qualité de formateur et d’organisateur de formation de tronc commun pour des équipes de secours (incendie, secours à personne, opérations diverses) en Afrique
  • Avoir la capacité de créer des outils pédagogiques avec la ressource présente sur la zone de la mission.
  • Avoir réalisé des formations dans le domaine du secours en situation dégradée (complémentarité des actions de secours dans un contexte de menaces terroristes)

Informations complémentaires

  1. Durée de mise en œuvre : L’action STE P HSE RC est programmée du mois d’octobre 2021 au 31 décembre 2022.
  2. Contractualisation : La contractualisation se fait par document officiel transmis par Expertise France. L’expert devra s’assurer du respect de l’ensemble des exigences administratives et fiscales liées à son activité dans son pays.
  1. Budget : À déterminer en fonction du profil du candidat. Proposition de coût / jour à préciser dans la candidature.
  2. Conditions de travail et logistique :
  • Frais de vie sur le lieu de mission: remboursement sur la base d’un per diem (tarif UE) par nuit passée sur le lieu de mission.
  • Transport: billet aller-retour pour le lieu de la mission, pris en charge directement par Expertise France (catégorie éco en avion, deuxième classe en train).
  • Frais annexes (sanitaire/tests PCR et visas) : remboursement par Expertise France
  1. Conditions de candidature : le candidat devra fournir son CV, ainsi qu’une proposition de coût/jour pour ses honoraires.

Critères de sélection pour la liste restreinte (/ 100 points)

Formation (25 points)

Titulaire d’un diplôme d’une unité de formation militaire ou civile de sécurité civile permettant la prise de fonction de commandant des opérations de secours de niveau chef de colonne

Expérience professionnelle (45 points)

Expérience de formateur au Cameroun (20 points)

Connaissances des textes réglementaires de sécurité du Cameroun (10 points)

Formateurs phénomènes thermiques (5 points)

Formateur en sécurité et secourisme au travail (5 points)

Spécialiste en sauvetage déblaiement (5 points)

 

Autres (30 points)

Compétences en prévention et prévision opérationnelle (10 points)

Proposition financière (20 points)

Critères de sélection lors de l'entretien oral avec les 3 personnes sélectionnées sur la liste restreinte (/ 100 points)

Compétences en communication orale (10 points)
Capacité à convaincre (15 points)
Savoir-être (15 points)
Compréhension de la mission et du projet dont elle fait partie (30 points)
Compétence d'analyse, de synthèse et d'organisation (15 points)
Maîtrise de l'anglais et du français (15 points)

 

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 26/10/2021 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.