Postuler

Réf.
2021/CDPSEPS/7023

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDDU

Date limite de candidature
22/10/2021 16:29

Durée
36 mois minimum

Description de la mission

Direction de rattachement : Direction des Opérations d’Expertise France/Département Santé (DEPSAN).

Relation hiérarchique : Responsable du Pôle GAO (Grand Sahel/Afrique Centrale/Orients 3 océans) au sein du DEPSAN.

Relations fonctionnelles : deux chargés de projet au DEPSAN et au Département CHDS (Capital Humain et Développement Social).

Relations subordonnées : personnel local et expatrié basé à Saint-Domingue en République Dominicaine.

Localisation du poste : Saint-Domingue, République Dominicaine.

Durée : 36 mois minimum

 

La liste suivante n’est pas exhaustive, les missions et activités énoncées ne sont pas limitatives.

Sous la supervision des responsables de pôle au siège d’Expertise France à Paris, le/la chef-fe de projet, basé(e) à Saint Domingue en République Dominicaine, sera chargé de la coordination globale du projet et notamment de :

  • La mise en œuvre opérationnelle du Programme:
  • Mettre en œuvre les objectifs qualitatifs et quantitatifs du Programme, dans le respect des obligations contractuelles entre Expertise France et l’Union européenne et dans une optique de bonne utilisation des fonds ;
  • Assurer le reporting technique et financier et tout autre document nécessaire au suivi du programme;
  • Superviser l’élaboration des lignes directrices pour les appels à projets ;
  • Coordonner la mise en œuvre des appels d’offre liés à la mise en œuvre du projet ;
  • Accompagner les porteurs de projets dans la mise en œuvre des activités;
  • Participer à la conception et superviser les dispositifs de suivi et d’évaluation du Programme et de capitalisation;
  • Appuyer le Responsable administratif et financier dans la gestion procédurale et financière des contrats de subventions;
  • Préparer et animer l’organisation des comités de pilotage et de sélection des dossiers ;
  • Assurer le suivi des projets subventionnés ;
  • Mettre en place les outils nécessaires pour intégrer la perspective de genre dans le projet
  • Superviser l’élaboration du Plan de communication du programme, mettre en œuvre des activités de communication, d'information et de visibilité conformément au manuel de communication et de visibilité pour les actions extérieures de l’Union européenne et au plan de communication.
  • La coordination des différents acteurs :
  • Assurer la liaison avec les parties concernées au niveau central et local (notamment le ministère en charge de l’emploi et les autorités régionales et locales) ;
  • Assurer une liaison régulière avec la Délégation de l’Union européenne et l’Agence Française de Développement à Saint Domingue
  • Promouvoir le projet auprès des différents acteurs locaux ;
  • Coordonner les relations avec les différents partenaires locaux, et les représentants des agences européennes de coopération œuvrant sur des sujets similaires au projet mis en œuvre ;
  • Organiser des séminaires de rencontres, d’échanges de bonnes pratiques, de capitalisation à destination des différents porteurs de projets.
  • La direction de l’équipe locale
  • Recruter le personnel du bureau local et en assurer l’accompagnement, la supervision, et l’évaluation
  • Superviser l’installation et la gestion logistique du bureau local et des achats
  • Transmettre les informations et s’assurer de l’appropriation de celles-ci notamment en animant des réunions d’équipe
  • Suivre l’activité, organiser les présences et les absences de l’équipe locale

Description du projet ou contexte

Ce recrutement s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du fonds délégués de l’Union Européenne (Caribbean Investment Facility), pour le financement du renforcement des systèmes de santé et de la protection sociale en République Dominicaine.

 

Rapidement confrontée à l’épidémie de la Covid-19 sur son territoire, la République Dominicaine est le pays des Caraïbes le plus touché avec, fin 2020, plus de 160 000 cas de contaminations pour 2 300 morts (taux de mortalité de 1,88%), alors que son système sanitaire demeure fragile et peu armé pour prendre en charge une telle crise épidémiologique.

 

Au-delà de la nécessaire maîtrise des effets économiques et budgétaires, il est fondamental pour la République dominicaine de se doter des moyens adéquats pour renforcer la résilience de ses politiques publiques dans le secteur de la santé et de la protection sociale.

 

Les fonds de la CIF permettent de financer deux composantes sectorielles du projet : une première composante sanitaire et une deuxième composante de protection sociale,  auxquelles s’ajoutent les coûts d’une Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMOA) et les frais de communication et de visibilité.

 

L’objectif de la mission consiste à la mise en place d’une Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMOA), elle-même responsable de la mise en œuvre du programme d’assistance technique. Cette AMOA devra être composée d’une équipe pluridisciplinaire mobilisant des expertises techniques sectorielles et un savoir-faire en gestion de projet.

 

L’AMOA sera en charge de la mobilisation des fonds d’assistance technique dans le cadre du projet et devra également établir un ancrage institutionnel, afin d’assurer la pérennité des actions proposées et de contribuer à établir un dialogue de qualité afin d’aider le Gouvernement de la République Dominicaine à instaurer des réformes de politique publique dans les secteurs de la santé et de la protection sociale. Pour le secteur de la santé, il s’agira de renforcer la surveillance et la réponse aux épidémies. Pour le secteur de la protection sociale, il s’agira de renforcer la résilience des programmes de protection sociale.

 

Enfin, l’AMOA sera en charge de tous les processus de coordination, de gestion technique et financière, de redevabilité, de monitoring et de supervision de cette subvention impliquant le gouvernement, l'AFD, l’Union Européenne et des tiers.

 

La mission de l’AMOA se décline en 3 phases : Phase de préparation  (6 premiers mois), Phase de mise en œuvre (36 mois) et Phase de clôture (3 derniers mois).

 

Plus précisément, les composantes sectorielles du projet se déclinent comme suit :

  1. Composante sanitaire : renforcement du système de santé et renforcement des capacités de préparation et de réponse aux crises

1.1.        Coordination – Surveillance – Système d’information

1.2.        Renforcement des laboratoires

1.3.        Promouvoir la coordination et la surveillance transfrontalières

 

  1. Composante protection sociale : renforcement de la résilience des politiques et programmes de protection sociale pour répondre aux chocs.

2.1.        Mise en place de mesures de secours et de soutien pour les individus vulnérables et à faible revenu pendant la crise de la Covid-19 et lors d’événements futurs.

2.2.        Renforcement des capacités d’évaluation et de gestion des risques pour anticiper et répondre en cas de catastrophe.

2.3.        Renforcement de la résilience à travers la restauration, l’amélioration, et l’installation des moyens de subsistance et les conditions de vie.

 

Par ailleurs, une troisième composante comprend la mise en place d’une unité de gestion de projet (UGP), afin de coordonner la mise en œuvre des 2 composantes précédentes et d’appuyer l’achat d’équipements prévus sur la subvention déléguée à l’AFD par l’Union Européenne. Cette UGP s’appuiera sur le dispositif déjà en place au sein des institutions dominicaines.

 

Le contenu du projet a été co-construit avec le Cabinet des Politiques Sociales (GPS) et le Ministère de la Santé Publique (MSP), principaux bénéficiaires et maitres d’œuvre de cette subvention.

 

Le dialogue de politique publique avec les ministères techniques, devra engager également la Délégation de l’UE et contribuer à identifier la possibilité de futurs projets de prêt et/ou d’assistance technique. Le Comité de Pilotage prévu dans le cadre du prêt de politique du PrPP auquel devront participer le Ministère des Finances, le MSP, le GPS et le MEPyD, peut servir d’ancrage institutionnel et comme cadre de dialogue avec les parties prenantes.   

 

Dans ce cadre, Expertise France recrute un-e chef-fe de projet santé et protection sociale pour superviser l’AMOA, établir le dialogue politique sur ces thématiques, soutenir techniquement les bénéficiaires du projet et superviser l'équipe locale.

Le/la chef-fe de projet collaborera étroitement avec les chargé-es du projet d'Expertise France basé-es au siège, qui l'appuieront dans la réalisation des missions du projet et facilitera la coordination du projet avec le siège d’Expertise France.

 

Le chef de projet participera à l’identification des  experts.es qui feront partie de l’AMOA. Il sera en charge de piloter la mise en œuvre d’ une assistance technique permanente, d’alimenter le dialogue de politique publique, de la gestion administrative et financière des fonds, de la redevabilité en termes d’indicateurs et d’atteinte des objectifs ainsi que du suivi de la mise en œuvre de la Feuille de route.

 

L’équipe devra comprendre au moins un-e chef-fe de projet en charge de piloter l’ensemble des activités (présente fiche de poste), deux experts sectoriels (santé et protection sociale) qui seront les points focaux au sein du MSP et du GPS, et un-e chargé-e administratif-ve en charge de la préparation d’appels d’offre, gestion financière et comptable.

Profil souhaité

Compétences techniques :

Solide connaissance des questions liées aux mécanismes de santé publique, de protection sociale et de développement social des populations vulnérables.

Capacité à mener un dialogue de haut niveau avec les partenaires institutionnels, ainsi qu’avec la société civile et le secteur privé.

Capacité à construire, entretenir, coordonner et animer des réseaux

Capacité à développer et mettre en œuvre des outils de gestion de projet

Capacité à produire un diagnostic, à concevoir et proposer une solution adaptée au contexte

Capacité à mobiliser un réseau français et européen et/ou régional d’experts et d’acteurs institutionnels de la santé et la protection sociale.

Etre en mesure d’apporter un appui méthodologique à la gestion administrative et financière du Programme

Connaissance approfondie des règles de financement des projets financés par l’AFD et notamment par l’UE.

Connaissance du contexte socio-économique de l’Amérique latine et des Caraïbes en particulier des acteurs de la santé et de protection sociale de cette région.

Compétences managériales :

Capacité à encadrer et piloter une équipe (Expérience professionnelle requise de 5 ans minimum avec un niveau de responsabilité et de management)

Capacité à identifier et à développer les compétences de ses collaborateurs

Forte capacité de travail et d’autonomie, flexibilité et organisation, réactivité

Parfaite maîtrise des outils bureautiques

Compétences linguistiques :

Trilingue Français, Anglais, Espagnol.

Compétences personnelles :

Aptitude à coordonner des partenaires variés, sens de la négociation et de la diplomatie

Informations complémentaires

Pièces demandées pour candidater : CV, lettre de motivation

Délai de candidature : jusqu'au 22/10/2021

Date limite de candidature : 22/10/2021 16:29

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.