Postuler

Réf.
2021/CDVM/6969

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Les maladies transmissibles ; Prévention des maladies

Date limite de candidature
17/10/2021 23:58

Contrat
Salarié

Durée
2 ans

Description de la mission

Descriptif de la mission 

Il/elle a pour mission de participer aux programmes de recherche et de santé publique sur les virus considérés comme prioritaires au Laos et dans la région, particulièrement, dans le contexte actuel, le SARS-CoV-2 (diagnostic par PCR et séquençage) et les arbovirus.

Il/elle participe à des programmes relatifs à l’étude des cycles des viroses au Laos, le développement de méthodes de diagnostic et d’identification des virus. Il/elle participe au développement d’une activité d’expertise dans le domaine des maladies virales, s’appuyant autant que possible sur des approches « One Health ».

En fonction de son expérience Il/elle aura également le titre et la responsabilité de « biosafety/biosecurity officer » de l’Institut Pasteur du Laos.

En tant qu’acteur de la diplomatie scientifique et d’influence de la France en Asie du sud-est, l’ETI participera à la promotion de l’image de la France en tant que puissance scientifique et académique dans son périmètre d’expertise. Le candidat s’efforcera de renforcer les collaborations entre l’IPL et les partenaires de la France dans l’indopacifique, au premier rang desquels le Japon, via le Bureau Japon de l’Institut Pasteur (IPJO) à Tokyo. Dans la mise en œuvre de ses missions, le/la titulaire assurera une bonne articulation entre les orientations scientifiques de la structure d’accueil et les priorités stratégiques du Ministère des Affaires étrangères, représenté par l’Ambassade de France au Laos.

Principales tâches et résultats attendus 

Au sein d’une unité composée pour le moment d’une chercheuse laotienne, une chercheuse junior et 4 techniciennes de laboratoire, il/elle participera à/au :

  • La formation des jeunes chercheurs et techniciens, y compris sous l’angle de l’éthique et de l’intégrité scientifiques promues par la France.
  • La collaboration avec les autres équipes de l’Institut et d’autres centres de recherche au Laos ou dans la région (IRD, ANRS), ainsi qu’avec les équipes des autres structures membres du Pasteur Network, notamment l’IP Cambodge et l’IPJO au Japon. .
  • Les Programmes de recherches en respectant les budgets alloués par les bailleurs, le « reporting » sur ces programmes ainsi que leurs délais.
  • La formulation d’expertise aux autorités de santé locales et régionales (ministère de la santé ; OMS…).
  • La démarche qualité de l’institut et aux aspects relatifs à la sureté et sécurité biologiques.
  • La publication dans des revues scientifiques et médicales internationales le cas échéant, ainsi que la participation à des congrès internationaux, permettant de valoriser l’expertise développée

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e)

Les moyens matériels pour conduire les activités de virologie médicale diagnostic (Covid-19 et Arbovirose) sont assurés par la communauté des donateurs au Laos. L’expert participera avec la Direction de l’IPL pour lever des fonds pour assurer les activités de diagnostic.

Deux techniciennes de laboratoire et une chercheuse junior sera mis à la disposition de l’Expert(e).

 

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet 

Depuis dix ans, l’Institut Pasteur du Laos (IPL) a mis en place un réseau de surveillance qui permet de suivre le nombre de cas et des sérotypes du virus de la Dengue, mais aussi du Chikungunya, et de Zika qui ont fait leur apparition sporadiquement ces dernières années. Le Ministère de la Santé du Laos a demandé à l’IPL de poursuivre ce projet.  De plus, dans le contexte actuel de la pandémie de Covid-19, le Laos et les pays voisins connaissent une augmentation significative du nombre de cas dus au variant Delta. L’Institut Pasteur du Laos contribue depuis le début de la pandémie aux efforts de diagnostic du Covid-19 et assure l’exclusivité du séquençage afin de déterminer les variants. Ces informations sont importantes pour conduire la réponse sanitaire. Ces activités devraient se poursuivre en 2022 voire 2023.

Descriptif de la structure d’accueil 

L'Institut Pasteur du Laos (IPL) est une institution nationale laotienne créée par décret du Premier ministre en novembre 2007. Il est le résultat d'un accord entre le ministère laotien de la santé et l'Institut Pasteur-Paris qui s’était engagé à rester 16 ans avant de rétrocéder la gestion complète de l'IPL. En 2019, le ministre de la Santé a demandé à l’Institut Pasteur de prolonger cette période d’accompagnement pour 12 années supplémentaires, ce que l’Institut Pasteur a accepté.

L'IPL est mandaté par le ministère laotien de la santé pour mener des activités de service public :

  1. Recherche et diagnostic sur les maladies infectieuses émergentes et les maladies à transmission vectorielle.
  2. Formation, éducation et renforcement des capacités.
  3. Assistance technique au Centre national de laboratoire et d'épidémiologie (NCLE) pour les enquêtes sur les épidémies.

L'IPL jouit d'une autonomie scientifique dans le cadre du mandat qui lui est confié par le ministère de la santé. Il est en mesure de s'engager librement dans des recherches et des enquêtes en collaboration avec d'autres organisations de recherche et de santé publique laotiennes et internationales.

L'IPL est en mesure de recevoir des financements extérieurs (dons, subventions, legs, etc.) et de générer ses propres ressources par ses propres découvertes afin d'assurer sa durabilité. En 2018, l’IPL a notamment créé la Fondation Institut Pasteur du Laos sous l’égide de la Fondation de France au service de cet objectif.

L'IPL est soutenu par de nombreux donateurs internationaux institutionnels et privés. Le ministère laotien de la santé (MOH) a apporté sa contribution initiale en fournissant un terrain de 9 000 m2 dans le centre-ville de Vientiane et paie les services publics.

Les opérations de l'IPL ont débuté en décembre 2011 avec 4 laboratoires : 1) arbovirus et maladies virales émergentes, 2) maladies infectieuses et à prévention vaccinale, 3) entomologie médicale et 4) parasitologie.

Profil souhaité

Qualifications 

Médecin ou Pharmacien ou titulaire d’une thèse de science en virologie.

Une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) serait un plus.

Des connaissances en santé publique seraient appréciées.

Expérience professionnelle 

3 ans minimum de recherche postdoctorale en virologie.

Excellent Anglais

Informations complémentaires

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation 

Date limite de candidature : 17/10/2021 23:58

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.