Postuler

Réf.
2021/ESDADGDLEDCIM/6939

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Mobilisation des ressources, gestion et redevabilité publiques

Date limite de candidature
30/09/2021 17:12

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
129 jours

Description de la mission

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique et notamment la Direction de l’Audit et du Contrôle Interne (DACI) ne dispose ni d’une application de gestion de l’audit, ni d’une application de gestion du contrôle interne. De fait, le pilotage de son activité est réalisé de manière empirique sur des outils qui ne permettent pas une approche dynamique et historique des programmes et des missions.

La présente mission a pour objet de recruter un expert en informatique chargée de développer l’application de gestion de l’audit et du contrôle interne de la DGTCP.

Le cahier des charges en annexe des termes de référence a été élaboré par la DACI et soumis à la validation d’un expert en développement informatique (FD Consulting) qui a été défini les spécifications informatiques de l’application.

Le nombre de jours prévisionnels de la mission est de 129 jours selon les modalités suivantes :

Rubrique

Total charge

Phase 1 : Etude, spécifications fonctionnelles et conception

1.1

Dossier de spécification

5

1.2

Conception de la solution

5

Phase 2: Développement de la solution

2.1

Développement et documentation des modules

93

2.2

Paramétrage

5

2.3

Tests d'intégration

5

Phase 3: Préparation à la mise en œuvre

3.1

Déploiement sur un serveur de test

1

3.2

Recette de la solution

5

3.3

Formation des utilisateurs (30 personnes)

4

Phase 4: Déploiement

4.1

Déploiement de l'application en production

1

4.2

Assistance au démarrage

5

TOTAL PRESTATIONS

129

 

Livrables 

L’expert chargé du développement d’AGACI devra :

  • Remettre à la DGTCP et à Expertise France la documentation de l’application ;
  • Développer l’application ;
  • Réaliser une période de test dont la durée minimale est définie ci-dessous ;
  • Mettre en production l’application et matérialiser cette étape par la production d’un procès-verbal de remise de l’application à la DGTCP ainsi que des codes source ;
  • Livrer les droits et codes source à la DGTCP car l’expert ne détiendra aucun droit sur l’application dès lors que ce dernier sera mis en production à la DGTCP.Calendrier

Démarrage de la mission : fin septembre

Mise en production de l’application : 1er mars 2022

Description du projet ou contexte

Les présents termes de référence s’inscrivent dans le cadre de la composante 1 de la phase 2 du projet d’appui à la gestion des finances publiques (PAGEFIP).

Le PAGEFIP, dont la mise en œuvre a été confiée à Expertise France, vise à accompagner les autorités mauritaniennes dans la mise en œuvre de la réforme des finances publiques dont la stratégie est définie dans le schéma directeur de la réforme du système de gestion des finances publiques (SDR-GFP) qui fixe les six axes de réforme prioritaires suivants :

  1. La mise en place d’une budgétisation efficace et crédible basée sur les politiques publiques ;
  2. Le renforcement de l’exhaustivité et de la transparence du budget de l’Etat ;
  3. Le renforcement de la prévisibilité de l’exécution du budget ;
  4. L’amélioration de la qualité comptable, de l’information et des rapports financiers ;
  5. Le renforcement des contrôles, de la surveillance et de la vérification ;
  1. La mise en place d’un système intégré d’information et de la formation.

 

Les activités mises en œuvre par le PAGEFIP vise à accompagner la mise en œuvre des chantiers nécessaires à la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF) votée par l’Assemblée nationale en mai  2018 et promulguée en octobre 2018. Pierre angulaire de la réforme de l’Etat, la LOLF entraînera un passage d’une logique de moyens vers une logique de résultats. Elle dépasse la seule mise en œuvre de mesures techniques en impliquant un changement profond de la culture administrative. A travers cet accompagnement, le projet PAGEFIP vise à faire du budget de l’Etat un outil plus efficace et performant au service des politiques publiques nécessaires au développement économique et à la lutte contre la pauvreté.

Pour atteindre cet objectif général, six composantes ont été identifiées et feront l’objet d’activités mises en œuvre par Expertise France :

  1. L’appui à la coordination, au pilotage et à la conduite des réformes du Ministère des Finances
  1. L’appui à la réforme budgétaire
  2. L’appui à la réforme comptable
  3. L’appui à la comptabilité patrimoniale de l’Etat en vue de la mise en œuvre de la LOLF
  4. Le renforcement du système de contrôle
  5. Le soutien au système de mobilisation des ressources intérieures

Le PAGEFIP bénéficie aux principales structures impliquées dans la réforme des finances publiques : Cabinet du Ministre des finances, Direction générale du Budget (DGB), Direction générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), Direction générale des Impôts (DGI), Direction des Domaines et du Patrimoine de l’Etat (DGDPE), Inspection Générale des Finances (IGF), Direction de la Prévision des Réformes et des Etudes (DPRE). 

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique est chargée de la tenue de la comptabilité de l’Etat et des collectivités territoriales, du recouvrement des recettes de l’Etat et des collectivités territoriales, du paiement des dépenses publiques, de la gestion de trésorerie de l’Etat et du financement des opérations financières et de la tenue des comptes des déposants obligatoires.

Elle connaît une profonde transformation avec la mise en œuvre du volet comptable de la LOLF, l’implémentation du compte unique du Trésor, l’accompagnement de la décentralisation avec la création des régions, la modernisation de ses procédures et de ses activités, la sécurisation des opérations financières et l’adaptation de son organisation. Pour mener à bien ces réformes et pour s’assurer que les objectifs qui lui sont fixés par les textes et les plus hautes autorités seront atteints, la DGTCP a engagé depuis 2014 une démarche de maîtrise des risques en structurant son activité d’audit et de contrôle interne.

Cette démarche a abouti à :

  • La formation des cadres de la DACI à l’audit et au contrôle interne ;
  • L’élaboration et l’adoption par arrêté du Ministre de la charte de l’audit interne ;
  • L’élaboration et l’adoption par arrêté du Ministre du cadre de référence du contrôle interne de la DGTCP ;
  • L’élaboration des cartographies des processus et des risques des métiers de la DGTCP au niveau central ;
  • L’élaboration des cartographies des risques de gestion et des risques comptables ;
  • L’élaboration des référentiels de contrôle interne des risques de gestion et des risques comptables ;
  • L’élaboration d’organigrammes fonctionnels ;
  • La réalisation d’audit en appliquant les normes professionnelles de l’audit déclinées dans la charte de l’audit interne.

La DGTCP est également chargée de piloter et d’animer le contrôle interne comptable de l’Etat dont le cadre a été défini dans un projet d’arrêté.

Profil souhaité

- Qualifications techniques : diplômes de l'enseignement supérieur ou équivalent en lien avec la mission demandé;

- Expérience d'au moins 5 à 10 ans similaire au cahier des charges;

- Expérience en renforcement de capacités, renforcement organisationnel, formations et conduite du changement ;

- Expérience professionnelle réussie souhaitée dans la coopération internationale ou en expatriation dans un des pays du périmètre du projet ou du continent africain.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 30/09/2021 17:12

Document(s) joint(s) : dgtcp_tdr_SI audit et CI_AGACI_V1.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.