Postuler

Réf.
2021/EC/6834

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Décentralisation ; Gouvernance démocratique ; Statistiques publiques et du développement

Date limite de candidature
07/11/2021 12:04

Durée
2 ans

Description de la mission

L’expert technique a vocation à travailler en réseau avec l’ensemble des acteurs et partenaires techniques et financiers impliqués dans ce secteur en Afrique. Il stimule ainsi l’écosystème régional et de coopération internationale en matière d’état civil en Afrique, offrant des leviers d’influence pour la mobilisation de financements complémentaires, français et européens notamment, dans ce domaine, tout en facilitant une meilleure coordination et complémentarité des actions entreprises.

 

  • Auprès de l’organisme de rattachement :

Le positionnement de l’ETI auprès de la CEA permet d’assister la CEA dans la mise en œuvre du programme APAI-CRVS, en étroite collaboration et coordination avec les partenaires impliqués. La CEA pilote actuellement l’évaluation du plan stratégique 2017-2021 en vue de la définition du nouveau plan quinquennal, qui débutera en 2022. La réflexion est amorcée autour de 3 piliers : innovation/numérisation, enjeux migratoires, décentralisation. En fonction de sa date de déploiement, l’expert(e) aura à contribuer à l’élaboration, au lancement et à la mise en œuvre du nouveau plan stratégique. Ces actions devraient s’inscrire dans une période de deux ans entre deux Conférences des ministres Africains en charge de l’état civil.

 

  • Aux côtés de l’Equipe France :

L’ETI est chargé de développer les synergies entre les différents acteurs français impliqués, notamment les services de l’Ambassade et les opérateurs (en particulier l’Agence Française de Développement, CIVIPOL et Expertise France), et de soutenir le positionnement des opérateurs français en appui aux réformes de systèmes d’état civil et autres projets connexes.

 

L’expert(e) développe, en cohérence avec l’action des autres partenaires techniques et financiers et partenaires du programme APAI-CRVS, des opportunités de financements nouveaux, français et européens notamment, dans le secteur, aux niveaux national et/ou régional.

 

Principales tâches et résultats attendus :

L’ETI a pour objectif d’accompagner la mise en œuvre du programme APAI-CRVS.

 

Pour ce faire, il travaille auprès de la CEA en étroite collaboration avec les services et opérateurs français sur :

  • La fourniture d’un conseil et d’une expertise de haut niveau sur l’amélioration et la réforme des systèmes d’enregistrement des faits d’état civil sur le continent, privilégiant l’approche gouvernance et accès aux droits, et conformément aux orientations du nouveau plan stratégique du Programme;
  • La contribution au développement de nouveaux projets d’assistance technique en matière de renforcement de systèmes d’état civil ;
  • La valorisation de l’approche française et francophone au sein du programme, en renforçant la prise en compte des spécificités des pays de tradition civiliste (rôle de la justice et approche différente de l’état civil en terme de citoyenneté, d’accès aux droits, de filiation) ;
  • La contribution aux évaluations des systèmes d’enregistrement de faits d’état civil des pays membres de l’Union Africaine et à l’élaboration des plans d’actions nationaux budgétisés en la matière ;
  • La contribution à la définition de méthodes et de standards pour appuyer les gouvernements et organisations régionales dans la production et l’utilisation des statistiques de qualité pour soutenir les efforts de développement. Plus précisément, le soutien à la traduction des statistiques d’état civil en politiques de développement adaptées et ajustées aux besoins identifiés, et reflétant les priorités nationales propres à chaque pays.

 

En outre, dans l’optique d’être une courroie de transmission entre les différents partenaires français, européens et internationaux, il/elle participe aux rencontres organisées par le SCAC, la chancellerie et autres services, de même que la coordination régionale Expertise France, ainsi qu’aux réunions et échanges avec les autres intervenants du domaine. Il est en lien régulier avec la Mission de la gouvernance démocratique du MEAE pour privilégier une coordination des actions et appuis français dans ce secteur.

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e) :

Qualifications : Titulaire au minimum d’un Bac +5 en sciences politiques / sciences sociales / droit / développement local / administration territoriale - ou autre orientation pertinente pour le poste.

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet :

L’accessibilité et la fiabilité des systèmes d’enregistrement des faits d’état civil demeurent un défi majeur pour plusieurs pays africains, où plus de 500 millions de personnes n’ont pas d’identité juridique. Les conséquences sont nombreuses pour le développement des pays et l’accès aux droits et aux services pour les populations.

 

Alors que les questions d’état civil et d’identité sont aujourd’hui au cœur des objectifs de développement durable, la France a renouvelé son approche à travers une feuille de route pour son action internationale en la matière. Dans ce cadre, elle souhaite adapter son appui en faveur de l’Agenda 2030, l’Agenda 2063 et l’engagement de l’Union africaine de faire de 2017-2026 la « Décennie du repositionnement de l’enregistrement des faits d’état civil et des statistiques de l’état civil dans les programmes de développement continentaux, régionaux et nationaux ».

 

Elle entend notamment porter ses efforts sur le Programme pour l’Amélioration Accélérée de l’Enregistrement des Faits d’Etat Civil et de l’Etablissement ses Statistiques de l’Etat Civil en Afrique (APAI-CRVS) lancé par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) à partir de 2010. Ce programme, piloté par un groupe dirigé par la CEA et composé entre autre de la Commission de l’Union africaine, la BAD, l’UNICEF, FNUAP, l’OMS, le HCR, et des organisations de la société civile, entend favoriser des actions de renforcement systémiques et coordonnées de l’état civil, relevant des directives données par la Conférence des ministres en charge de l’état civil.

 

La France souhaite également s’inscrire en faveur de la coordination des actions menées en matière d’appui à l’état civil et l’identité juridique, que le Programme CRVS-APAI entend promouvoir, en conformité avec l’Agenda des Nations Unies pour une identité juridique (UN Legal identity Agenda).

 

La France souhaite ainsi apporter une expertise de haut-niveau en appui au Programme APAI-CRVS. C’est la raison pour laquelle Expertise France recrute un expert technique international (ETI) en vue de sa mise à la disposition de la Commission économique pour l’Afrique. L’ETI participera à la définition et à la mise en œuvre du plan stratégique du Plan quinquennal du Programme à partir de 2022 pour contribuer à relever les défis identifiés. Il aura également vocation à jouer un rôle pivot entre les divers partenaires et initiatives dans le secteur.

Descriptif de la structure d’accueil : L’ETI est positionné auprès de la Commission économique pour l’Afrique, qui dirige le groupe pilote du programme APAI-CRVS.

Profil souhaité

Qualifications : Titulaire au minimum d’un Bac +5 en sciences politiques / sciences sociales / droit / développement local / administration territoriale - ou autre orientation pertinente pour le poste.

 

Expérience professionnelle :

  • Disposer d’au moins 10 années d’expérience professionnelle, y compris à l’échelle internationale, dans le domaine de l’état civil ou des thématiques connexes (appui à des réformes du système juridique, gestion des services publics et décentralisation, gouvernance locale…;
  • Expérience professionnelle avérée de montage de projets sur ces thématiques, préférablement en matière de renforcement de systèmes d’état civil;
  • Minimum 2 ans d’expérience pertinente de terrain dans des projets d’aide au développement dans ces thématiques ;
  • Avoir une bonne connaissance des enjeux et approches matière d’état civil et d’identité, notamment en lien avec l’accès aux droits et le développement, plus particulièrement en Afrique ;
  • Avoir une connaissance des acteurs et partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur à l’échelle régionale africaine et internationale, ainsi que française ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse et d’action dans des contextes institutionnels multiculturels aux enjeux stratégiques complexes ;
  • Excellentes capacités d’expression et de rédaction en anglais et en français;
  • La maitrise, à l’écrit et à l’oral, du portugais, serait un atout ;

Date limite de candidature : 07/11/2021 12:04

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.