Postuler

Réf.
2021/EJF/6832

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Justice ; Stabilisation et résilience

Date limite de candidature
19/09/2021 23:59

Durée
24 mois

Description de la mission

Appuyer la Mission de Vérification des Nations Unies (MVNU) dans son nouveau domaine de compétence, la vérification des sanctions décidées par la Juridiction spéciale pour la paix (JEP).

Principales tâches et résultats attendues :

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire aura la charge des responsabilités suivantes : 

  • Fournir des conseils et des orientations sur la mise en œuvre du système de justice transitionnelle, en respectant une approche sensible au genre, des réparations et des sanctions réparatrices ainsi que d’autres initiatives réparatrices au sein du système de justice transitionnelle en Colombie.
  • Aider à développer des recommandations sur l'assistance technique et le renforcement des capacités, le cas échéant, pour renforcer les institutions de justice transitionnelle.
  • Préparation ou assistance dans la préparation d'avis / conseils juridiques sur un large éventail de questions de justice transitionnelle, de questions de droit international et public.
  • Examen et analyse approfondis des documents juridiques, décision de compétence spéciale pour les chambres et sections de la paix et autres documents ayant une portée juridique.
  • Aider à la préparation du rapport du SGNU sur le système de justice transitionnelle, ses progrès et autres documents pertinents pour le RSSG
  • Effectuer d'autres tâches connexes selon les besoins.

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e) :

Ce poste est à pourvoir au sein de la Mission de Vérification des Nations Unies en Colombie (UNVMC) à Bogota. Le (la) titulaire fait rapport au (à la) fera rapport au nouveau/nouvelle Chef Principal des Affaires Politiques (D1) en charge de l'équipe des sanctions au sein de la division de vérification de la mission.

 

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet : La Mission de vérification des Nations Unies en Colombie (MVNU) est chargée du suivi de la mise en œuvre de l’Accord de Paix signé par la Colombie avec les FARC en 2016.

En mai 2021, le Conseil de Sécurité des Nations unies a accepté d’élargir le mandat de la mission à la vérification des « sanctions propres » de la Juridiction spéciale pour la paix, la JEP, dans le cadre du système global de vérité, de justice, de réparation et de non-répétition établi en vertu de l'accord de paix, qui fait partie intégrante du succès du processus de paix et de la réalisation des droits des victimes du conflit.

Descriptif de la structure d’accueil : La mission de vérification est une mission importante (environ 500 personnes dont beaucoup en régions), qui est placée sous l’autorité d’un Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies (RSSG) et d’un directeur. La MVNU a pour mandat initial la vérification de la mise en œuvre de 2 points de l’Accord de Paix :

  • La réincorporation des anciens FARC à la vie civile, d’un point de vue économique, social et politique ;
  • Les garanties de sécurité et la lutte contre les organisations et activités criminelles.

Dans le cadre de l’extension de son mandat à la vérification des « sanctions propres » de la JEP (peines exclusives de peines de prison, qui seront prononcés contre les ex-FARC ou ex-militaires qui accepteront de reconnaître leurs responsabilités et de dire la vérité sur leur rôle durant le conflit), la mission sera chargée en outre de s’assurer que les personnes sanctionnées respectent les sanctions et que les autorités de l'État colombien créent les conditions nécessaires à cet effet.

Profil souhaité

Expérience professionnelle : Un minimum de sept (7) ans d’expérience en droits humains, analyse juridique, recherche, de préférence dans une organisation internationale ou dans la fonction publique. Une expérience axée sur les questions juridiques, dans le domaine des droits humains ou du droit pénal international, liée à la justice transitionnelle est recommandée. Une expérience de travail dans la région Amérique Latine/Colombie est souhaitable.

Qualifications : Un diplôme universitaire supérieur (maîtrise ou équivalent) en droit international, ou en droit. Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à une expérience de deux (2) années supplémentaires d’expérience qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

 

Informations complémentaires

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais et de l’espagnol parlé et écrit est exigée.

Date limite de candidature : 19/09/2021 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.