Postuler

Réf.
2021/EGEEHFEPDGPG/6798

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Genre, droits et modernisation de l'Etat ; Politique de la santé ; Systèmes de santé

Date limite de candidature
18/08/2021 11:47

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
60 jours ouvrés

Description de la mission

Les présents Termes de référence (TDR en annexe) ont pour objet la réalisation d’une étude permettant une intégration transversale du genre sur le projet, dans une perspective de transformation sociale durable.

Détail de la prestation attendue

Partie 1 – Réalisation d’une étude sur le genre et d’égalité femmes-hommes

La première partie de la mission consistera à la réalisation d’une étude détaillée sur la situation de référence en matière de genre et d’égalité femmes-hommes, couvrant les points suivants :

  • Analyse du cadre politique, légal et institutionnel

L’expert analysera et décrira de manière synthétique et opérationnelle les éléments relatifs au cadre politique, légal et institutionnel en lien avec le genre et l’égalité femmes- hommes :

  • Engagements internationaux du pays en matière de genre et d’égalité femmes- hommes (par exemple : CEDEF, programme d’action de Beijing, etc.), et incluant éventuellement des engagements dont le genre n’est pas l’objectif principal, en lien avec le projet PCI.
  • Cadre politique national sur le genre et l’égalité femmes-hommes ;
  • Cadre politique et institutionnel sur le genre et l’égalité femmes-hommes en lien avec le secteur du projet et les ministères concernés (notamment le ministère de la santé) ;
  • Organisation et compétences opérationnelles des services publics dédiés (Ministère, agences étatiques…) et intégration transversale des enjeux de genre dans les services de l’Etat (par exemple : réseaux de points focaux genre dans les autres ministères, stratégies genre sectorielles), y compris les services déconcentrés et/ou décentralisés dans les provinces ciblées, et les agences étatiques pertinentes pour le projet.
  • Cartographie des parties prenantes sur le genre dans le périmètre géographique et/ou sectoriel du projet : organismes publics (privés éventuellement), organisations de la société civile, bailleurs de fonds, Partenaires techniques et financiers (PTF), agences des Nations Unies,
  • Analyse des capacités des maîtrises d’ouvrage

Le consultant étudiera les capacités des maîtrises d’ouvrage, tant dans leur intégration du genre et de l’égalité femmes-hommes en interne, que dans leur capacité à intégrer le genre et l’égalité femmes-hommes dans ses activités, en lien avec le secteur de la santé et les objectifs spécifiques du projet. A cette fin, les éléments suivants seront analysés :

  • Engagements internes en faveur de l’égalité femmes-hommes : existence ou non de documents de politique ou de stratégie genre, démarche d’égalité professionnelle pour le personnel, etc. ;
  • Expertises présentes et mobilisables en interne sur le genre et l’égalité femmes-hommes : personnel dédié le cas échéant, formations déjà reçues sur le sujet ;
  • Autres projets et partenariats portant sur les enjeux de genre et d’égalité Femmes-Hommes dans le domaine de la santé, en lien avec le projet, en cours ou passés.

Sur cette base, les besoins en formation, renforcement de capacités et accompagnement (assistance technique) des maîtrises d’ouvrage seront identifiés. L’implication et l’intérêt des maîtrises d’ouvrage quant à l’ambition genre du projet devront également être mis en évidence.

  • Etude socio-économique de la zone ciblée par le projet

Sur la base d’une analyse documentaire, complétée par des entretiens   de terrain en tant que de besoin, le consultant réalisera une étude socio-économique des zones ciblées par le projet, afin de documenter les éléments suivants :

  • Profil des ménages : composition, données et caractéristiques sociodémographiques, etc., en effectuant si possible/nécessaire une typologie des ménages usagers et bénéficiaires du projet ;
  • Description générale des activités économiques présentes sur la zone ;
  • Identification et description des activités informelles ;
  • Evaluation des dynamiques sociales sur la zone : identification d’organisations de jeunesse, de femmes, en lien avec la santé,
  • Analyse des enjeux de genre en matière de formation et sensibilisation notamment sur la PCI/l’hygiène.

En articulant les apports théoriques et enquêtes de terrain, le consultant mettra en évidence les enjeux de genre pertinents dans le cadre du projet et du périmètre sectoriel et géographique dans lequel celui-ci s’inscrit.

Les enjeux ci-dessous seront étudiés par le consultant, et complétés en tant que besoin par l’analyse d’autres enjeux pertinents dans le cadre du projet : Les inégalités F/H liées au contexte socio culturel et socio-économique qui caractérisent la région précise du projet (bien décrit plus haut). Ce qui constitue les enjeux généraux qui n’ont pas à être répétées ensuite.

Partie 2 – Définition d’un Plan d’action genre et égalité femmes-hommes pour le projet

Dans un second temps, sur la base du diagnostic préalablement réalisé et du contenu proposé pour le projet, l’Expert construira, en coordination et collaboration avec les parties prenantes du projet [, Equipe EF, ministère de la santé guinéen, partenaires…], le Plan d’action genre (PAG) du projet.

Ce Plan d’Action Genre précisera l’objectif transversal de réduction des inégalités femmes- hommes pour le projet, dans une perspective de transformation sociale. Cet objectif sera décliné en un ensemble d’activités pour le projet, intégrées au sein des composantes et volets du projet - notamment dans le cadre logique et la programmation - décrites de manière précise et opérationnelle et assorties des mesures de suivi-évaluation.

Le Plan d’action sera présenté de manière synthétique dans un format proposé en amont. En tant que de besoin, il sera accompagné d’un narratif détaillant le contenu des activités proposées.

Méthodologie attendue

Le Prestataire utilisera les méthodes et outils des sciences humaines et sociales, adaptées au contexte de l’étude, en associant apports théoriques et travail de terrain.

La méthodologie devra inclure à minima :

  • Une revue de littérature sur les enjeux de genre et d’égalité femmes-hommes dans le pays (la région) et le(s) secteur(s) ciblé(s) par le projet : documents de politiques, travaux de recherche, enquêtes sociodémographiques, littérature bailleurs et agences de développement (profils pays genre, boîtes à outils, etc.) ;
  • Des entretiens avec des personnes-ressources, issues par exemple des institutions nationales et locales pertinentes, des organisations de la société civile (OSC), de la recherche, d’organisation internationales, etc. ;
  • Une enquête de terrain auprès de la population cible (organisations locales et institutions de santé) s, comprenant des entretiens collectifs et/ou individuels, des enquêtes quantitatives si nécessaire, etc. ;
  • Une phase de compilation et d’analyse des données, ainsi que de rédaction des livrables ;
  • Un ou plusieurs ateliers pour la co-construction du PAG du projet ;
  • Des points de rendez-vous avec l’équipe projet EF et les partenaires du projet, à minima au démarrage et à la fin de la prestation, et si nécessaire durant l’exécution du marché, en lien avec les étapes de mise en œuvre de l’étude de faisabilité

Il est attendu du consultant une coordination avec les parties prenantes associées à la mise en œuvre du projet (notamment maîtrise d’ouvrage, autres partenaires etc.), ainsi qu’une collaboration étroite avec les autres experts en charge de la réalisation de l’étude de faisabilité globale, afin de mettre en cohérence les recommandations, les objectifs généraux et les activités retenues pour le projet.

La méthodologie fera l’objet d’une description précise et détaillée, dans laquelle l’expert genre justifiera les choix méthodologiques opérés et la répartition des temps sur le terrain.

Durée estimée de la prestation et étapes intermédiaires

Le diensionnement de la prestation est de 60 jours d’expertise également répartis pour un consultant(e) sur la période d’Aout à octobre 2021 (voir calendrier).

La prestation est décomposée en plusieurs phases techniques décrites ci-dessous :

  • Phase 1 : Mise en place de la prestation. Cette phase inclura dans un premier temps un travail préparatoire avec l’équipe d’experts recrutés dans le cadre de la mise en œuvre du projet, puis une réunion de lancement avec Expertise France et les parties prenantes de l’étude, visant à préciser le programme et les échéances de l’étude, ainsi que les dispositions logistiques associées. Le travail préparatoire au titre de la mise en place de la prestation permettra d’établir une partie spécifique au genre dans le cadre de l’établissement de la note de cadrage globale de l’étude de faisabilité, pour l’équipe d’experts, préalablement à la mission de terrain ;
  • Phase 2 : Revue de littérature et conduite des entretiens avec les personnes-ressources du niveau national ;
  • Phase 3 : Enquête de terrain auprès des groupes cibles ;
  • Phase 4 : Analyse des données et rédaction du rapport provisoire de diagnostic proposant à minima (i) une analyse des capacités des maîtrises d’ouvrage et (ii) une analyse spécifique du secteur de la santé des établissements de santé dans les provinces/régions considérées.
  • Phase 5 : Rapport complet de l’étude ;
  • Phase 6 : Définition du PAG du projet avec l’ensemble des parties prenantes 
  • Phase 7 : Finalisation, validation des livrables finaux et restitution.

Toutes ces phases seront conduites en collaboration étroite avec l’équipe d’experts mobilisée au titre de l’étude de faisabilité globale du projet PCI, et les points d’étape seront organisés en cohérence avec celles de la faisabilité globale. Les calendriers seront coordonnés et les éléments relatifs au genre seront apportés en cohérences des autres aspects pour permettre des décisions intégrées à chaque étape. 

Description du projet ou contexte

Expertise France en Guinée

L’Agence Expertise France est présente en Guinée depuis 2015 dans le secteur de la santé. L’Agence a mis en œuvre un portefeuille de projets post-Ebola sur fonds français et européens, en faveur de la sécurité sanitaire internationale (lutte contre les maladies à potentiel épidémique, prévention et contrôle des infections en milieu hospitalier, renforcement des capacités des laboratoires). Dans le domaine de la santé, Expertise France met actuellement en œuvre un projet de lutte contre la résistance aux antimicrobiens, un projet de réorganisation des Urgences hospitalière, et développe un projet en faveur du renforcement du système de santé (PASA2).

Description du projet Prévention et Contrôle des Infections en Guinée

Le projet PCI vise le renforcement de l’efficacité des soins par une action transversale portant sur la prévention et le contrôle des infections, gage d’amélioration de la qualité des soins qui permettra en outre de restaurer la confiance dans le système de santé. L’action mobilisera les différentes parties prenantes d’une bonne gouvernance santé : professionnels et professionnelles usagers et usagères, chercheurs et décideurs hommes et femmes en renforçant les supports de redevabilité formels (exemple : mise en œuvre des normes) et informels (exemple : amélioration des connaissances).

Le projet, en lien avec le Ministère de la santé, vise à assurer la présence des conditions nécessaires à la PCI en veillant à la qualité et l’efficacité des actions de formation menées, avec la mise à niveau de certains équipements indispensables à la pratique de l’hygiène lors des soins, et en soutenant la mobilisation de la société civile – ainsi que les capacités du ministère de la Santé – pour communiquer sur la PCI en direction des usagers et usagères. Il s’agira de proposer des solutions pérennes quant à la disponibilité des solutés hydro alcooliques (approvisionnement en intrants, production, logistique voire marketing social).

Le projet veille à appuyer le ministère de la Santé afin de mieux sensibiliser les communautés, hommes et femmes, aux risques infectieux, notamment ceux qui affectent particulièrement les femmes, ainsi qu’aux mesures d’hygiène.

  • Objectif du projet :

La finalité ultime de ce projet est de contribuer durablement à une meilleure santé de la population de la Guinée par la PCI (Prévention et Contrôle des Infections) lors des soins dispensés, en agissant pour (i) une meilleure gouvernance inclusive des activités de PCI (au niveau central, dans les services déconcentrés et les établissements de soins,) (ii) le renforcement des capacités et des outils des personnels de santé, et (iii) l’ appropriation communautaire des pratiques des questions d’hygiène et d’expression des droits.

Plus précisément l’atteinte des objectifs spécifiques permettra que :

  1. Les Directions du ministère de la santé en charge de la PCI, recentrés sur leurs missions d’analyse, d’innovation et de décisions stratégiques pilotent avec assertivité la PCI sur l’ensemble du pays et coordonnent les PTF avec les compétences et les outils adéquats ;

Et dans les trois régions plus spécifiquement appuyées de Conakry, Nzérékoré et Kankan :

  1. Les services de santé déconcentrés disposent des compétences et appliquent les méthodes nécessaires pour assurer l’encadrement et la supervision efficaces de l’ensemble des structures/établissements de santé sous leur tutelle en termes de PCI de qualité, et de recevabilité à l’égard des usagers ;
  2. Les soins dispensés et l’hygiène des locaux à tous les niveaux de la pyramide sanitaire sont conformes aux normes de PCI en termes de qualité et de sécurité, y compris par des praticiens du secteur privé et du secteur informel des soins ;
  3. Les communautés sont bien informées des principes de l’hygiène des soins, de ce qu’elles sont en droit d’obtenir et de demander en termes d’hygiène des soins et des mesures leur permettant d’accéder de manière plus inclusive à des soins de qualité en PCI et d’exprimer leurs besoins ;
  4. Les femmes dans la communauté comme parmi le personnel de santé sont spécifiquement et davantage informées, formées, équipées et soutenues dans leur environnement, pour pratiquer, promouvoir et bénéficier de la PCI.

Les termes de références de l'Etude, détaillant le contexte lié au Genre et les objectifs de cette mission d'expertise sont disponibles en annexe. 

Profil souhaité

L’expert(e) disposera des qualifications et de l’expérience correspondant aux prestations décrites au présent cahier des charges, de manière à atteindre les résultats qui y sont fixés. Plus spécifiquement, le/la consultant(e)devra répondre aux exigences suivantes :

  • Solides acquis académiques en études de genre ;
  • Expérience démontrée en matière de réalisation d’enquêtes de terrain qualitatives et quantitatives et d’études de référence de projets de développement intégrant les enjeux de genre et d’égalité femmes-hommes ;
  • Expérience en gestion de projets de développements et bonne connaissance des approches des bailleurs de fonds en matière de genre et d’égalité femmes-hommes ;
  • Connaissances des secteurs visés par le futur projet : santé, WASH et prévention contre les infections ;
  • Connaissances de la République de Guinée ;
  • Langues : français, et autres langues parlées en Guinée (Maninka, Soussou, Poulard, Pkèlè, Kissi, toma, Konianké) ;
  • Compétences démontrées en matière de conduite de réunions, d’atelier, d’entretiens ;
  • Excellentes capacités de synthèse et rédactionnelles ;
  • Compétences relationnelles pour travailler dans un contexte multiculturel, incluant une pluralité d’acteurs ;
  • Autonomie et sens de l’organisation ‐ réactivité ‐ relationnel ‐ adaptation goût du contact ;
  • Esprit d’équipe ; force de proposition, esprit critique et constructif, discrétion ;
  • Disponibilité forte sur la période considérée. Les TDR sont détaillés et permettent d’apprécier la charge de travail significative qui doit être réalisée dans le calendrier donné et incompressible.

Une attention sera portée à la diversité des profils, notamment en termes de genre et d’âge, ainsi qu’à la mobilisation d’expertises internationales et locales.

Informations complémentaires

Processus de validation des livrables

Le processus de validation des livrables sera analogue à celui établi dans le cadre de l’étude de faisabilité globale du projet.

Chaque livrable fera l’objet d’un débriefing avec Expertise France qui pourra solliciter des ajustements aux consultants. Cette séquence de débriefing/ajustements devra se faire dans la semaine suivant la remise du livrable avant que ce dernier ne soit adressé au comité de suivi.

Critères de validation des livrables

  • La clarté et la lisibilité du livrable
  • Le caractère synthétique du livrable ;
  • La qualité de l’analyse et de la rédaction (en particulier argumentaire) associée ;
  • Le respect des délais ;
  • Le respect du périmètre de la Prestation demandée ;
  • Le caractère opérationnel des conclusions des livrables ;
  • La valeur ajoutée par rapport à l’existant proposée par le contenu du livrable ;

La qualité de coordination et cohérence des livrables par rapport aux livrables globaux de l’étude de faisabilité ;

Coordination étroite avec l’étude de faisabilité globale

La présente prestation spécifique, relative à la réalisation d’une étude des enjeux de genre et d’égalité femmes-hommes ainsi que d’un plan d’action genre pour le Projet PCI en Guinée devra être réalisée en étroite collaboration avec l’équipe d’expert mobilisée et s’intégrer dans le cadre de l’étude de faisabilité globale, pour en assurer la transversalité dans le cadre de l’intervention.

Moyens mis à disposition du/de la consultant(e)

Expertise France mettra à disposition du/de la Consultant(e) toutes les ressources bibliographiques en sa possession, nécessaire à la bonne mise en œuvre de la prestation. Elle facilitera, en fonction de ses disponibilités et possibilités, la mise en relation avec les parties prenantes à la future intervention. L’organisation logistique relève de la responsabilité d’Expertise France.

Documents à fournir par l’expert

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Offre technique incluant les méthodologies et outils utilisées, un programme de travail, un chronogramme
  • Offre financière détaillée
  • Références correspondant aux études déjà réalisées 
  • Attestation de disponibilité sur la période donnée

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Compréhension par le candidat des enjeux du projet de coopération
  • Compréhension par le candidat du rôle de la mission au sein du projet de coopération
  • Connaissances du candidat du contexte local (pays ou région d’intervention)
  • Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Formation/diplômes du candidat en lien avec la mission d’expertise

Date limite de candidature : 18/08/2021 11:47

Document(s) joint(s) : TDR Etude Genre PCI EF.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.