Postuler

Réf.
2021/C/6772

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Politique de la santé

Date limite de candidature
19/09/2021 23:59

Durée
2 ans, renouvelable

Description de la mission

Descriptif du projet : Mandaté par le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères pour la mise en place de l’assistance technique française, sur financement MEAE, Expertise France recherche un(e) expert(e) de programme, en appui au Bureau régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, compte-tenu des besoins d’accès équitable à des produits de santé sûrs, efficaces, de qualité, et abordables dans la région.

Descriptif de la structure d’accueil : Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique (OMS AFRO)

L'OMS a pour priorité d'aider les pays à améliorer la santé des populations. Avec des bureaux dans chacun des 47 États membres de la région, l'OMS aide les pays à améliorer les résultats sanitaires par le biais de la coopération technique, du dialogue et des conseils en matière de politique, de l'élaboration de normes et de standards, de la production et du partage de connaissances et du rassemblement des partenaires de la santé.

 

Description du projet ou contexte

La mission consiste à apporter un appui au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique et des 47 pays membres au sein de la direction « Couverture Sanitaire Universelle/Santé à toutes les étapes de la vie ».

Sous la supervision du Chef d’équipe en charge des médicaments, autres produits de santé, infrastructures et maintenance des équipements sanitaires, aura pour mission :

  • De renforcer l’action de l’OMS pour améliorer l’accès aux médicaments essentiels et produits de santé de qualité dans les pays de la région africaine de l’OMS, notamment dans les pays africains francophones ;
  • d’accompagner les politiques du Bureau régional de l’Afrique de l’OMS ;
  • de renforcer les volets approvisionnement, réglementation, lutte contre les produits de santé de qualité inférieure et falsifiés, développement d’un environnement favorable à la production locale, politique des prix, et pharmacovigilance dans les pays francophones d’Afrique.
  • de développer et renforcer le réseau et les partenariats de l’OMS AFRO avec le siège, ses bureaux régionaux et bureaux pays, parties prenantes et organisations en santé mondiale.

 

Principales tâches et résultats attendues :

Le titulaire du poste s'acquittera des tâches suivantes, en fonction des besoins et des priorités de l’OMS :

  1. Élaborer, mettre à jour et en application, suivre et évaluer les politiques stratégiques et plans nationaux et sous-régionaux dans le but d’améliorer l’accès aux médicaments essentiels et autres produits de santé d’une qualité garantie, y compris les antimicrobiens et dans des situations d’urgence sanitaire telle que la pandémie de Covid-19;
  2. Élaborer et/ou mettre à jour des législations, réglementations, règles d’éthique et cadres de bonne gouvernance et de bonnes pratique concernant les médicaments et les technologies de la santé ;
  3. Collaborer et assurer une communication régulière avec les bureaux et les responsables nationaux et sous-régionaux de l’OMS et les Inter-country Support Teams (ISTs) basée à Harare, Libreville et Ouagadougou, le réseau et les partenaires tels que le Fonds Mondial, Unitaid, le Medicines Patent Pool, Gavi l’Alliance des vaccins, des institutions, des agences en santé mondiale, et avec les représentants d’organismes multilatéraux et bilatéraux et d’organisations sous-régionales intervenant dans le secteur des produits pharmaceutiques tels que l’UEMOA, l’ACAME, la CEDEAO et l’Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS) ;
  4. Générer des informations fiables sur la recherche et le développement (R & D), la sélection, la fixation des prix, le financement, l’assurance qualité et l’utilisation des médicaments essentiels et des produits de santé, ainsi que sur leur disponibilité, leur accessibilité économique et l’évolution des technologies de la santé, les capacités de production locale des pays afin de favoriser l’élaboration de politiques et la prise de décisions fondées sur des données factuelles ;
  5. Renforcer les systèmes de gestion de l’approvisionnement en produits médicaux grâce à des évaluations, à la promotion des meilleures pratiques, à la mise en place de systèmes de gestion de la qualité et au renforcement des capacités des pays, en lien avec l’ACAME ;
  6. Renforcer les systèmes nationaux de réglementation des produits médicaux afin de garantir la qualité, la sûreté et l’efficacité des médicaments et autres technologies de la santé en développant les capacités du personnel compétent à exercer les fonctions réglementaires essentielles en lien avec l’Académie de l’OMS, notamment la surveillance des essais cliniques, l’évaluation des produits de santé à des fins d’autorisation de mise sur le marché, l’inspection, la surveillance du marché, le contrôle de la qualité, le suivi des réactions indésirables aux médicaments et l’information ;
  7. Promouvoir des initiatives d’harmonisation et la convergence des pratiques pharmaceutiques aux niveaux sous-régional et continental, dans la perspective de création de l’Agence Africaine du Médicament;
  8. Soutenir les pays et la CEDEAO et/ou de l’OOAS dans la lutte contre les produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés ;
  9. Renforcer les autres éléments de la chaîne pharmaceutique, y compris recherche et développement, sélection, fabrication, fixation des prix et remboursement, prescription, distribution et utilisation.
  10. Aider à renforcer les capacités des pays en matière de politique de fixation des prix des technologies de la santé et de suivi de leur disponibilité et de leur accessibilité économique ;
  11. Participer pleinement à l’élaboration et à la mise en œuvre de stratégies de mobilisation de ressources et de plaidoyer, en étroite collaboration avec les pays des communautés économiques régionales (CER), notamment en favorisant la coordination des donateurs aux niveaux national et sous-régional, en fournissant des conseils et des orientations aux partenaires sous-régionaux et nationaux sur les stratégies de plaidoyer, les plans de travail et leur mise en œuvre ;
  12. Collaborer étroitement avec les pays et les soutenir de manière proactive dans l’élaboration et l’application de pratiques de référence pour toutes les activités susmentionnées, ainsi que dans le suivi et l’évaluation réguliers, afin de produire des résultats fondés sur des données factuelles et de les diffuser à l’intention des pays de la CER ;
  13. Apporter un suivi et un lien particulier des projets d’opérateurs comme Expertise France ou l’AFD, relatif à l’accès aux produits de santé dans la région ;
  14. Nourrir le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères sur les enjeux d’accès aux produits de santé en vue de la préparation des comités, conseils exécutifs de l’OMS et Assemblées mondiales de la santé et participation au Dispositif des Etats Membres de l’OMS ;
  15. Établir des rapports techniques et administratifs ainsi que des présentations ;
  16. S’acquitter de toutes autres responsabilités connexes qui lui sont assignées, notamment remplacer et appuyer d’autres membres du personnel, au besoin.
  17. Le travail se fera de manière étroite avec le Conseiller Régional en Santé Mondiale français de la zone et en charge de la liaison avec OMS-AFRO, basé à Brazzaville.

Profil souhaité

Qualifications : Poste de P4

Essentielle : Un diplôme en pharmacie ou un diplôme universitaire en pharmacie, en médecine ou en thérapeutique, complété par des qualifications formelles en santé publique ou en réglementation sanitaire.

Souhaitable : Spécialisation dans l’une des sciences pharmaceutiques. Un diplôme de troisième cycle (doctorat) serait un atout.

 

Expérience professionnelle :

Essentielle :

  • Au moins sept années d’expérience dans les domaines suivants : politiques relatives aux médicaments, réglementations relatives aux médicaments, médecine sociale et préventive, fixation des prix des médicaments et/ou financement de la santé, dont certaines au niveau international et en rapport avec le renforcement des systèmes de santé.
  • Expérience de la collaboration entre plusieurs partenaires de divers pays, organisations gouvernementales et non gouvernementales et secteurs d’activité.
  • Expérience avérée dans la production et la révision de rapports et publications.

Souhaitable :

  • Expérience de travail dans une organisation internationale.
  • Expérience des pays en développement.

Compétences et savoir-être

  • Expertise dans le domaine des produits pharmaceutiques et compréhension des politiques et stratégies mondiales, régionales et nationales de l’OMS dans ce domaine. Aptitude à travailler avec d’autres membres du personnel au sein de l’Équipe d’appui interpays à l’OMS et avec des experts, des réseaux et des organisations aux niveaux national et sous-régional.
  • Excellentes compétences en communication et présentation, et aptitude à rédiger de manière claire et concise, notamment à élaborer des rapports, des présentations orales, des analyses techniques et de documents techniques/persuasifs devant être examinés aux plus hauts niveaux ; et capacité à fournir des avis et orientations techniques en tenant compte des points de vue de nombreux partenaires et parties prenantes.
  • Compétences avérées en négociation et relations interpersonnelles et aptitude à promouvoir le consensus, à faire connaître les progrès et les résultats dans la sous-région et à résoudre des problèmes de manière proactive, tout en garantissant des pratiques de travail efficaces et l’éthique dans la sous-région. Diplomatie, tact et courtoisie.
  • Capacité avérée à utiliser efficacement un ordinateur et à utiliser des logiciels tels que Microsoft Office Word, Excel, PowerPoint, SharePoint et Outlook. D’autres compétences informatiques et la connaissance d’autres logiciels tels que Visio et Project seraient un atout.

Le ou la titulaire du poste devrait faire montre des compétences essentielles de l’OMS, à savoir :

  • Produire des résultats
  • Créer un environnement habilitant et motivant
  • Favoriser l’intégration et le travail d’équipe
  • Nouer et promouvoir des partenariats au sein de l’Organisation et au-delà
  • Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
  • Communiquer de manière crédible et efficace

 

Langues

Essentielle : parfaite maîtrise de l’anglais et du français.

Souhaitable : la maîtrise d’autres langues officielles du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique serait un avantage.

Informations complémentaires

  • Durée de la mission: 24 mois
  • Date de prise de fonction (susceptible d’être modifiée): automne 2021
  • Type de contrat: contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission)
  • Rémunération établie d’après la politique de rémunération d’Expertise France

Documents à fournir en anglais et en français :

  • CV;
  • Lettre de motivation;

NB : Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Date limite de candidature : 19/09/2021 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.