Postuler

Réf.
2021/EPADLDERDLI/6755

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Date limite de candidature
29/08/2021 23:59

Durée
au plus 22 mois (initialement)

Description de la mission

  • Décliner les ambitions françaises dans la région Indopacifique.
  • Appuyer la mise en œuvre d’un plan d’action pour l’économie bleue.
  • Contribuer à l’harmonisation des efforts français (AFD et MEAE) dans le domaine de l’économie bleue.
  • Assurer le suivi et la mise en œuvre de l’accord entre l’AFD et l’IORA sur l’économie bleue.
  • Assurer la pertinence du partenariat entre l’AFD et l’IORA en proposant des comités de suivi et des objectifs clairement énoncés.
  • Encourager des synergies entre l’IORA et la COI qui ont fait de l’économie bleue un axe de coopération majeur.

L’ETI sera en relation continue avec le Poste (Chancellerie, SCAC, SSI et Coopération de Défense), le MEAE et l’AFD pour le suivi opérationnel du  financement français. Un point hebdomadaire pourra être fait sous la forme d’un compte rendu d’activité.

Principales tâches et résultats attendues :

  • Contribuer à légitimer la présence française dans la région.
  • Favoriser le dialogue entre les deux organisations régionales : la COI que la France préside et l’IORA.
  • Maintenir de bonnes relations avec les autres Etats-membres.
  • Contribuer à la promotion de l’expertise française, en proposant des initiatives dans le domaine de l’économie bleue.
  • Appuyer les équipes de l’AFD et du MEAE pour mettre en place une stratégie en matière d’économie bleue.
  • Appuyer le rôle de l’assistance technique mise à disposition de l’IORA par l’AFD pour encourager la réalisation des ambitions françaises dans la région indopacifique.
  • Assurer le relais avec les entreprises françaises agissant dans le domaine de l’économie bleue.

Description du projet ou contexte

Malgré la pandémie, l’IORA impose à ses Etats-membres un rythme soutenu afin de renforcer ses rouages institutionnels. Plusieurs domaines de coopération existent dont le plus abouti est l’économie bleue. Ce champ d’action mobilise plusieurs Etats clés comme l’Inde et l’Australie, nos premiers partenaires dans la région Indopacifique. L’ETI aura pour mission de contribuer au renforcement du domaine de l’économie bleue, en proposant des initiatives et en collaborant avec l’assistance technique de l’AFD.

L’IORA est engagée en faveur d’une économie durable et responsable stimulant les activités maritime de sa région. Depuis 2014, de nombreux travaux ont été réalisés pour définir les contours de l’économie bleue jusqu’à la signature de la déclaration de Jakarta sur l’économie bleue adoptée en mai 2017. Cette déclaration engage les Etats à financer des infrastructures pour dynamiser les zones de développement économiques et l’exploitation des nouvelles technologies pour développer l’économie bleue. Ce cadre permet au Secrétariat général d’organiser des séminaires, des groupes de travail ainsi que des conférences.

La COI (Commission de l’océan Indien) dont la France est membre et détient la présidence depuis mai 2020, a fait de l’économie bleue un axe majeur de coopération. Rapprocher l’IORA et la COI à l’occasion d’une coopération en matière d’économie bleue est également un élément central de la mission de l’ETI.

Descriptif de la structure d’accueil :             

L’Association des États riverains de l’océan Indien (IORA), créée en 1997 à Maurice, vise à promouvoir le développement de la région du pourtour de l’océan Indien et à renforcer les échanges économiques entre ses membres. Elle regroupe aujourd’hui 23 États riverains de l’océan Indien, allant de l’Australie à l’Afrique du Sud en passant par le Moyen-Orient, l’Inde et l’Asie du Sud. La présidence est assurée par les Emirats Arabes Unis depuis le 7 novembre 2019. Le Bangladesh, qui assure la vice-présidence, prendra la présidence au second semestre 2021, pour deux ans.

Profil souhaité

Qualifications : niveau master dans le domaine des politiques publiques.

Expérience professionnelle : expérience professionnelles minimum 3 ans dans les domaines en lien avec la protection de l’environnement et la coopération internationale, maîtrise de l’anglais obligatoire (niveau C1).

Informations complémentaires

Documents à fournir : CV et lettre de motivation ;

Secteur : économie bleue ; 

Rémunération définie selon la politique de rémunération d’Expertise France 
salaire de base + (le cas échéant) forfait famille + prime de technicité et d’expatriation
+ prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage*
+ prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence
+  billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit pour une durée de 24 mois : 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final
+ prise en charge des frais de déménagement* et de visa*
+ couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)
(les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France).

Date limite de candidature : 29/08/2021 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.