Postuler

Réf.
2021/EEVSPDCEC/6492

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Date limite de candidature
12/06/2021 12:00

Contrat
Salarié

Durée
16 mois

Description de la mission

Objectif général

Appuyant un ambitieux projet pilote déployé dans 16 pays et impliquant 3 partenaires (Expertise France, le WWF et l’UICN), l’expert.e élaborera un plan stratégique et opérationnel détaillé de production et de capitalisation des informations et connaissances issues du projet. Il/elle assurera le déploiement de ce plan et la valorisation des connaissances sur différents supports, notamment digitaux en raison des contraintes de la crise sanitaire en Europe et en Afrique, en travaillant en lien avec l’équipe de coordination du projet.

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de ce contrat sont, à l’échelle nationale et supranationale, de :

  • Etablir une stratégie de production, vulgarisation et de capitalisation des informations et connaissances en concertation avec les partenaires de mise en œuvre du projet, et cohérente avec la stratégie digitale[1] en place, et la décliner en en plan d’actions;
  • Assurer le déploiement de la stratégie tout au long du projet, en étroite collaboration avec les partenaires de mise en œuvre.

La pandémie mondiale entraîne le report et/ou l’annulation des événements de mobilisation des acteurs du projet. Pour renforcer et compléter la stratégie de communication existante, un renforcement des outils digitaux du projet est en cours avec le recours à : i) une plateforme collaborative pour faciliter et fluidifier les échanges au sein la communauté du projet ; ii) un renforcement du site internet pour le rendre plus dynamique et interactif ; et iii) une stratégie de mobilisation des réseaux sociaux pour la visibilité du projet. Ces outils digitaux pourront être des supports de facilitation pour les échanges au sein de la communauté du projet et de valorisation des résultats sur projet.

Outre ce renforcement des outils digitaux du projet, il a été décidé de développer de nouveaux temps d’échanges dématérialisés et de renforcer la première stratégie de communication du projet par une stratégie de formalisation des connaissances et résultats du projet et de vulgarisation et capitalisation des savoirs ainsi rassemblés.  Il s’agira notamment de :

  • En interne : accompagner la communauté du projet[2] dans la planification, la production et la capitalisation des connaissances et résultats du projet ;
    • Un travail de vulgarisation et de capitalisation des connaissances et résultats tirés des évaluations nationales (diagnostics) et des échanges multi-pays menés dans la cadre du projet en vue de produire des connaissances (notes d’analyse, synthèses, etc.) sur une thématique / pays particulier ;
    • Une démarche de capitalisation des pratiques / expériences des acteurs et organisations en vue d’en tirer des apprentissages et produire des savoirs partageables.
  • En externe : Contribuer à la visibilité, la lisibilité, la valorisation et la dissémination des résultats dans une perspective d’influence.

La mission se déroulera en deux temps :

1- Etablir une stratégie de production, vulgarisation et capitalisation des connaissances et la décliner en plan d’actions 

L’expert.e prendra connaissance de l’ensemble des outils développés par le projet, et identifiera avec les équipes projets les résultats à valoriser ainsi que les moyens humains mobilisables.

Il/elle formulera sur cette base une stratégie déclinée en plan d’actions accompagné d’un calendrier, qui comprendra notamment :

  • Le cadrage des types de connaissances / savoir / analyses à produire en lien avec les résultats attendus du projet définis dans le cadre logique
  • La typologie des livrables attendus en lien avec les activités permettant l’obtention de ces livrables, en précisant (liste non exhaustive) :
    • Cibles
    • Objectif
    • Contenu : format, nombre de signets, quantité et types d’illustration
    • circuits de rédaction et validation
    • Thématiques
  • La méthodologie de production de ces livrables en lien avec le phasage des activités du projet intégrant notamment :
    • une organisation claire et détaillée des rôles et responsabilités ;
    • un procédé de remontée des informations clés auprès du COTECH[3];
    • un calendrier détaillé de mise en œuvre du plan d’actions intégrant notamment une articulation de la mobilisation nationale et supranationale ;
  • Si cela s’avère pertinent, des indicateurs et processus de rapportage permettant de mesurer l’impact de la stratégie de diffusion des connaissances.

2- Assurer le déploiement de la stratégie de production, vulgarisation et capitalisation des connaissances tout au long du projet en étroite collaboration avec les partenaires de mise en œuvre

L’expert.e sera en charge de la mise en œuvre de la stratégie de production des connaissances. Il/elle assure la pérennité de la mise en œuvre de la stratégie tout au long du projet.

Il/elle travaillera pour cela en étroite collaboration avec les équipes projets. L’expert.e devra notamment fournir un appui méthodologique et faciliter la formalisation des connaissances sous des formats adaptés à leur diffusion grâce à une méthode de production collective dynamique.

Une attention particulière devra être apportée dans l’appui à l’organisation de webinaires et à la capitalisation à l’issue de ceux-ci: Préparation, animation et comptes-rendus (formats et cibles des ateliers, objectifs de sortie des ateliers, note de cadrage, choix et préparation des intervenants, etc.).

L’expert.e apportera son expertise technique sur les activités suivantes :

  • Décliner les objectifs de capitalisation prévu dans le cadre logique et le système de suivi-évaluation du projet en lien étroit avec l’équipe ;
  • Participer à la capitalisation des travaux issus des activités dans les pays et au niveau international :
    • Participer à l’identification et la programmation de thématiques transverses de capitalisation en collaboration avec les équipes ;
    • Développer une méthodologie de capitalisation (leçons apprises, facteurs de succès, etc.) ;
  • Choisir l'approche stratégique pour chaque livrable
  • Rédiger et produire des livrables partageables (articles, guides, infographies...) ;
  • Mobiliser et coordonner les expertises externes nécessaires ;

Organiser et suivre la publication via les outils digitaux disponibles (outil collaboratif, site Internet, réseaux sociaux) des avancées du projet : animer la diffusion des bonnes pratiques et la valorisation des savoir-faire.

[1] Comprend notamment un site internet, un système intranet, une stratégie « réseaux sociaux »

[2]  Equipes localisées dans les 16 pays, en France en Suisse

[3] « Comité Technique » composé d’Expertise France, UICN (siège en Suisse) et WWF France

Description du projet ou contexte

Présentation d’Expertise France

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • Gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • Stabilité des pays en situation de crise / post-crise et sécurité ;
  • Lutte contre le dérèglement climatique et développement durable ;
  • Renforcement des systèmes de santé, protection sociale et emploi.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, de mobilisation de l’expertise technique ainsi qu’une fonction d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Pour en savoir plus : https://www.expertisefrance.fr/

Présentation du projet BIODEV2030

Le projet BIODEV2030, financé par l’AFD, coordonné par Expertise France et mis en œuvre conjointement par Expertise-France, l’UICN et le WWF France. Il a pour objectif de favoriser l’émergence d’engagements sectoriels volontaires inscrits dans une trajectoire de développement compatible avec la biodiversité dans 16 pays pilotes[1]. Ces engagements seront élaborés dans le cadre d’un dialogue multi-acteurs basé sur un diagnostic scientifique.

Pour cela, il prévoit de :

  1. Tester un processus pilote de construction scientifique d’engagements volontaires multi-acteurs pour la biodiversité,
  2. Accompagner les pays à formaliser leurs engagements volontaires nationaux,
  3. Contribuer au débat international du cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020 qui sera décidé lors de la 15e Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD COP 15) qui se tiendra en Chine fin 2021.

Les équipes du projet correspondent à l’équipe siège d’Expertise France, du WWF-France et de l’UICN ainsi que les 16 assistants techniques présents dans chaque pays pilote du projet. L’équipe de coordination du projet comprend uniquement l’équipe siège d’Expertise France.

Le projet s’adresse à la fois aux acteurs de la communauté internationale impliqués dans les négociations en vue de la CBD COP 15 mais également aux 4 audiences prioritaires suivantes dans chacun des 16 pays pilotes :

  1. Secteur public: ministres en charge de l’environnement, agents en charge des négociations et ministre en charge des secteurs sélectionnés pour les engagements
  2. Secteurs privés concernés: acteurs industriels et/ou artisanaux de secteurs ayant à la fois des impacts négatifs sur la biodiversité et une position structurelle pour le développement des pays
  3. Société civile
  4. Bailleurs

Au cours du 1er trimestre 2020, le projet s’est doté d’une stratégie de communication qui a en posé les fondamentaux :

But de la communication

Construire la notoriété du projet en tant qu’acteur crédible de l’émergence d’une communauté d’acteurs autour d’engagements sectoriels ambitieux.

Objectifs de la communication

Quatre objectifs pour construire et asseoir la notoriété du projet :

  1. Attention : Susciter l’intérêt d’une communauté d’acteurs autour du projet (son positionnement, son objectif, son mode opératoire…) ;
  2. Compréhension : Favoriser la création d’une communauté d’acteurs engagée autour d’un processus (sentiment d’appartenance à une communauté – donner envie d’en faire partie) ;
  3. Conviction : Faciliter la mobilisation des acteurs de chacun des pays en vue de définir conjointement des engagements sectoriels ambitieux ;
  4. Action : Valoriser les efforts et les résultats sectoriels multi-acteurs du projet pour influencer les négociations à la COP 15, favoriser leur mise en œuvre effective, et promouvoir le retour d’expérience au bénéfice d’autres pays ou d’autres secteurs.

Mode opératoire

Cette stratégie s’inscrivait dans un calendrier d’événements :

  • internationaux (réunions du SBSTTA et du SBI, le congrès mondial de la nature de l’UICN, le One Planet Summit, le Forum économique mondial, l’Assemblée Générale du PNUE, la réunion de l’OEWG III et la COP 15, etc.) ;
  • spécifiques au projet (nationaux et supranationaux).

[1] Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, République du Congo, Ethiopie, Fidji, Gabon, Guinée, Guyana, Kenya, Madagascar, Mozambique, Ouganda, Sénégal, Tunisie, Vietnam.

Profil souhaité

L’expert.e aura au moins 5 années d’expérience et devra fournir au moins 3 références significatives sur des postes équivalents (montant, domaine, mission) à cette mission.

 Qualification et compétences

  • Diplôme dans une ou plusieurs des disciplines suivantes : vulgarisation scientifique, journalisme environnement, communication, communication pour l’environnement et la biodiversité, développement et relations internationales ou autres domaines pertinents ;
  • Un minimum de 5 ans d'expérience dans vulgarisation scientifique et la communication dans le domaine de la protection de l’environnement, avec un dossier professionnel éprouvé produisant une large gamme d'outils et de supports de communication, et avec une forte capacité à traduire les informations techniques dans une grande variété de groupes cibles ;
  • Excellentes qualités et capacités rédactionnelles ;
  • Expérience dans la conception de stratégies de production des connaissances et de plans d’actions opérationnels ;
  • Bonne maîtrise des outils de communication en ligne et des campagnes de sensibilisation ;
  • Excellente maîtrise du français et de l’anglais ;
  • Expérience de travail pour des projets à l’international serait un avantage.

Qualités et capacités

Excellentes qualités /capacités :

  • de communication
  • de travail en équipe et relationnel
  • de transmission des savoirs
  • de rédaction
  • de communication visuelle
  • d’écoute et de prise en compte des remarques

Informations complémentaires

Documents à fournir :

  • CV (format libre, 3 pages maximum);
  • Un book et/ou une revue de références / travaux conduits préalablement (exemple de supports réalisés) avec une liste de personnes de références à contacter.

Contacts :

Nom prénom : Pauline Teillac-Deschamps

Courriel : pauline.teillac-deschamps@expertisefrance.fr

Date limite de candidature : 12/06/2021 12:00

Document(s) joint(s) : Fiche de poste Expert vulgarisation et capitalisation BIODEV2030.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.