Postuler

Réf.
2021/CDPAE/6206

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDD

Secteurs d'activité
Genre, droits et modernisation de l'Etat

Date limite de candidature
31/03/2021 10:28

Durée
12 mois (renouvelable jusqu'à 36 mois)

Description de la mission

Le/la chef.fe de projet aura pour mission d’assurer la mise en place et le fonctionnement de la Plateforme d’Assistance Technique EDIFIS.  Il/elle assure à temps plein et sur toute la durée du projet, la coordination globale ainsi que la bonne conduite de toutes les activités du projet.

Il/elle est l’interlocuteur/trice privilégié.e de l’AFD et d’EF pour l’exécution du contrat, ainsi que des bénéficiaires, partenaires et toute autre partie prenante. Le/la chef.fe de projet est le garant de l’atteinte des objectifs contractuels fixés entre Expertise France et l’AFD. Il/elle sera responsable de tous les aspects de la planification et de l'exécution des activités, du suivi et de la production des rapports techniques. Il / elle entretiendra des bonnes relations avec les acteurs institutionnels (ministères en charge de l’égalité et ministères sectoriels) et tous les autres acteurs de la mise en œuvre de ce projet (PTF, société civile). Il/elle devra, en outre, assurer la concertation avec les chef.fes des autres projets mis en œuvre par EF dans le cadre du Partenariat EDIFIS pour parvenir à une logique de « programme ».

Il/elle sera responsable de la supervision et de la coordination de l’équipe terrain, basée à Dakar, et composée d’une.e expert.e long terme, d’un.e responsable administratif et financier ainsi que d’un.e assistant.e. L’équipe projet sera appuyée par 5 coordinateurs.trices pays (à mi-temps) et mobilisera un vivier d’expert.es court terme, intervenant dans les six pays du Partenariat EDIFIS. Il/elle travaillera en lien étroit avec l’équipe siège (Paris), composée d’une chargée de projets et d’un assistant. 

Plus concrètement, le/la Chef.fe de projet sera en charge des tâches suivantes :

Gestion opérationnelle du projet, planification et reporting

  • Coordonne la mise en œuvre et le fonctionnement de la Plateforme ainsi que le respect du planning opérationnel et du calendrier, en lien avec le siège d’EF à Paris;
  • Accompagne l’équipe dans le cadrage (TDR) et le pilotage des missions d’expertise CT et perlée. A ce titre, il/elle développe, avec le siège et l’expert.e long terme, un réseau/vivier de partenaires et d’experts thématiques (nationaux et internationaux) sur le genre ;
  • Assure l’alignement des activités du projet avec les dynamiques sectorielles nationales dans le domaine du genre et, à ce titre, il/elle assure le dialogue avec les instances nationales compétentes, les bailleurs de fonds présents dans la région, les ONG internationales et toute autre partie prenante du Partenariat EDIFIS ;
  • Identifie les risques et les problèmes de mise en œuvre des activités du projet et propose des solutions adaptées au contexte, en lien avec le siège ;
  • Au démarrage du projet, contribue en lien avec le siège et avec l’expert LT, à la mise en place d’un système de suivi et pilotage et contribue tout au long du projet à l’alimentation de ces outils et au suivi des indicateurs ;
  • Il/elle est responsable de l’élaboration des rapports d’activités intermédiaire et finaux (narratifs et financiers), selon l’échéance et les modalités contractuelles. Il/elle est en charge d’une partie de la rédaction et de la consolidation globale des autres parties rédigées par l’équipe projet et assure le contrôle qualité du rapport finalisé, avant transmission au siège d’Expertise France pour validation.

 

Relations institutionnelles, partenariales et gouvernance du projet

  • Le/la chef.fe de projet a la responsabilité directe de la bonne conduite des relations institutionnelles avec les acteurs régionaux (notamment le Partenariat de Ouagadougou et Gender at the Centre Initiative) et nationaux en lien avec les objectifs du projet ;
  • Assure une coordination renforcée avec les autres projets du Partenariat EDIFIS et veille, autant que possible, à mutualiser les actions (pilotage, évènements, communication, missions terrain) pour contribuer à la cohérence globale du Partenariat EDIFIS ;
  • Assure la complémentarité des activités avec les autres initiatives locales et nationales sur l’égalité femmes-hommes mises en place par les autres acteurs de l’écosystème genre ;
  • Il/elle est l’interlocuteur.trice principal.e de l’AFD (DR Sahel et agences pays) et assure le lien opérationnel avec la représentation de l’AFD DR Sahel et dans les pays d’intervention du projet ;
  • Assure la visibilité du projet ainsi que la circulation de l’information et la représentation auprès des Ambassades, des autorités locales, et de toute autre partie prenante ;

 

Gestion administrative et financière

  • Assure la cohérence entre la planification budgétaire et la planification opérationnelle du projet, en lien avec le siège ;
  • Assure le respect des procédures Expertise France (éligibilité des dépenses, achats, passation de marchés, subventions, reporting …) ;
  • Supervise le reporting interne à destination du siège (suivi financier, prévisions et clôtures budgétaires) et assure sa cohérence ;

 

Animation et direction de l’équipe terrain

  • Assure le management fonctionnel de l’équipe terrain (Dakar) et des 5 coordinateurs pays qui l’appuient dans l’atteinte des résultats spécifiques et transverses du projet ;
  • En concertation avec le siège d’Expertise France, il/elle assure la répartition des tâches et responsabilités entre les membres de l’équipe et met tout en œuvre pour encourager et ancrer des relations de travail en équipe et assurer une circulation de l’information fluide.

Description du projet ou contexte

Les six pays du Sahel francophone, et particulièrement la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Burkina Faso et le Tchad, forment malgré leurs différences une vaste zone dont l’unité réside dans le partage de défis similaires, notamment démographiques, sécuritaires et migratoires qui pèsent sur les droits des femmes et des filles à l’éducation, à la santé et à l’accès et au contrôle des ressources économiques et des moyens de production. Bien que ces six pays, à l’instar de la majorité d’Etats africains, aient ratifié la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), le cadre légal varie d’un pays à l’autre et le droit coutumier prévaut souvent sur le droit formel.

L’égalité de droits entre les femmes et les hommes est une condition préalable à la réduction de la pauvreté et à l’atteinte d’un développement humain et une paix durable : les économies sont plus résilientes, productives et inclusives lorsqu’elles réduisent les inégalités femmes-hommes et soutiennent activement la participation des femmes et des filles dans tous les domaines.  Les partenaires locaux sont des acteurs essentiels pour mener une bonne pratique de l’intégration de l’approche genre.

Dans le cadre de ses engagements sur le genre et en ligne avec la diplomatie féministe de la France, l’Agence française de développement (AFD) a développé le Partenariat EDIFIS, une initiative phare ciblant la région du Sahel (pays du G5 Sahel et Sénégal) et les thématiques d’éducation, de transition démographique, de droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR) et d’insertion socioéconomique des filles et des femmes.  EDIFIS a vocation à mobiliser ces 6 Etats sahéliens et leurs partenaires techniques et financiers (PTF) ainsi que les organisations féministes locales, représentatives de la société civile, pour accélérer les progrès dans la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes (ODD 5). Innovant et multisectoriel, EDIFIS entend promouvoir une approche opérationnelle intégrée en matière d’éducation, de santé sexuelle et reproductive, et d’insertion économique.

La stratégie de mise en œuvre d’EDIFIS repose sur deux grands volets d’intervention :

(i) la mise en place d’une Plateforme d’assistance technique (AT) régionale « EDIFIS » et

(ii) le financement de projets répondant à EDIFIS.

Le projet Plateforme d’AT EDIFIS, volet I du Partenariat, comprend deux objectifs spécifiques :

 

  • Objectif spécifique 1 : Favoriser la coordination et la prise en compte de l’approche EDIFIS par les ministères nationaux à travers des appuis techniques ciblés ;
  • Objectif spécifique 2: Favoriser l’émergence d’initiatives EDIFIS à travers le travail multi-acteurs (coalitions thématiques).

Cette plateforme travaillera à la demande des acteurs nationaux concernés (ministères nationaux) pour appuyer, d’un point de vue technique et opérationnel, les actions entreprises sur le plan national (PNG) et régional (PO, GCI) ; ainsi que pour appuyer les actions de l’écosystème d’acteurs genre (OSC, ONG, PTF, Instituts de recherche) sur les trois thématiques phares d’EDIFIS (Education, DSSR, et insertion socio-économique).

Les activités du projet sont regroupées dans quatre composantes :

C0 : Phase de démarrage – cartographie des acteurs et présentation de l’initiative EDIFIS

C1 : Dispositif d’AT pour appuis nationaux

C2 : Animation d’un club-réseau d’acteurs sur les thématiques EDIFIS – Coalitions thématiques nationales multi-acteurs

C3 : Pérennisation du dispositif d’AT au sein d’une organisation régionale 

Parties prenantes

Outre les ministères nationaux (principaux bénéficiaires de l’assistance technique, C1), l’équipe EDIFIS travaillera en étroite coordination avec deux initiatives régionales, PO et GCI. Cette coordination favorisera l’appropriation des résultats par les acteurs nationaux et contribuera à atteindre les engagements pris sur le plan régional.

  • Le Partenariat de Ouagadougou (PO) : lancé en 2010 lors de la Conférence de Ouagadougou, il rassemble une dizaine de bailleurs et neuf gouvernements nationaux (dont cinq font partie de la géographie EDIFIS) et vise à accélérer la mise en œuvre des stratégies de planification familiale à travers des plans d’action nationaux. Le PO est actuellement considéré comme l’un des partenariats internationaux multi-acteurs les plus réussis et il est basé sur deux principes : i)  une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour optimiser leurs soutiens aux pays et ii) une collaboration et coopération aux niveaux national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfaits en matière de planification familiale. Le PO a signé des MOU avec d’autres structures partenariales pour accroitre sa capacité d’influence.

Le PO a récemment développé un plan d’action « Stratégie Post 2020 » qui vise à consolider les résultats acquis jusqu’à présent ainsi qu’à développer et consolider l’organisation et coordination entre ses membres. L’objectif est de doubler le nombre d’utilisatrices de contraception moderne pour atteindre 13 millions d’ici 2030. La stratégie post 2020 du PO vise également à élargir les domaines d’action du partenariat, en travaillant sur la participation et le leadership des jeunes et les normes sociales via le Changement Social et de Comportement (CSC). 

  • Gender at the Centre Initiative (GCI) : lancée lors du sommet du G7 en août 2019, GCI est financée par l’Union européenne, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, et exécutée en gestion indirecte par UNICEF. GCI vise à accompagner les efforts entrepris au niveau national et régional pour la prise en compte du genre dans les politiques d’éducation de 8 pays Sahéliens dont cinq font partie de la géographie d’EDIFIS.

 

Profil souhaité

Qualifications et compétences

  • Diplôme (Bac+5) dans le secteur du développement, de l’économie, des relations internationales, des sciences sociales et politiques, le genre ou tout autre domaine pertinent pour la mission ;
  • Bonne connaissance de la région sahélienne : expérience de travail avérée dans au moins 3 des pays concernés par le projet ;
  • Très bonne connaissance de l’écosystème institutionnel genre au Sahel, et en particulier des problématiques liés au dialogue institutionnel et pluri-acteurs sur l’égalité femmes-hommes ;
  • Bonne connaissance des bailleurs actifs dans la région, notamment de l’AFD, et de leurs pratiques en matière d’égalité f-h;
  • Une expérience de travail avec le Partenariat de Ouagadougou constitue un grand atout ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles (rapports techniques, stratégiques ou d’activités liés à l’exécution d’un projet, rédaction de note ou d’articles d’information) et organisationnelles (programmation, priorisation, anticipation et maitrise d’outils de programmation et de suivi de projets) ;
  • Grande capacité d’animation et de mobilisation, capacité à fédérer et impulser des dynamiques collectives, à transmettre les savoirs et à rendre compte ;
  • Diplomatie, sens des relations humaines et professionnelles, grande capacité d’adaptation et d’ajustement aux réalités/blocages du terrain, flexibilité, écoute, capacité de se positionner en recherche de solutions et en appui aux agences AFD de la Direction Régionale Sahel (DRS) ;
  • Excellent relationnel, goût pour le travail en équipe, capacités d’animation et de coordination d’équipes pluridisciplinaires ;
  • Grande autonomie attendue, rigueur, sens de l’organisation, anticipation et réactivité ;
  • Maîtrise du pack office (Word, Excel, PowerPoint) et des moyens de communication à distance (Internet, Skype/Zoom, Teams etc.) ;
  • Pratique courante du français (langue de travail du projet) ;

 

Expériences professionnelles

  • Minimum 10 ans d’expérience dans la mise en œuvre et la coordination de projets d’appui institutionnel et renforcement de capacités, avec un niveau de responsabilité et de management d’équipes confirmé ;
  • Maîtrise des enjeux liés à l’égalité f-h, en lien avec l’agenda du développement durable ;
  • Expérience reconnue dans la coordination d’activités d’assistance technique, impliquant le management et la coordination de multiples acteurs et des équipes à distance;
  • Une expérience d’intervention sur des projets régionaux ou multi-pays en Afrique est indispensable ;
  • Une expérience de coordination sur des projets financés par l’AFD ou autres bailleurs est un atout ;
  • Bonne connaissance de la coopération bilatérale de la France et multilatérale est un atout ;

Informations complémentaires

Prise de poste envisagée fin juin

Candidature :

  • CV en français (avec références des trois derniers postes)
  • Lettre de motivation en français

Contraintes spécifiques du poste :

  • Le périmètre d’intervention du projet concentre des pays présentant un niveau d’insécurité moyen à fort selon les régions avec les contraintes associées, notamment en matière de limitations et d’encadrement des déplacements à l’intérieur. Le/la candidat.e s'engage à respecter les consignes de sécurité communiquées par EF.

Date limite de candidature : 31/03/2021 10:28

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.