Postuler

Réf.
2021/ESDLPSEDLGDLS/6157

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Protection sociale et travail décent

Date limite de candidature
05/03/2021 15:32

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Salarié

Durée
8 jours

Description de la mission

Code et pays partenaire : SOCIEUX+ 2020-31 GUINEE-BISSAU
Titre de l’action : Conférence nationale sur la santé maternelle et infantile : leçons apprises du programme PIMI II (Programa Integrado de Redução da Morte Materna e Infantil) et perspectives.
Institution partenaire : Ministério de Saúde Pública- MINSAP
Code de l’activité et titre : Activité #1 – Participation à la Conférence nationale sur la santé maternelle et infantile.

Encadrement
La deuxième phase du "Programme intégré pour la santé maternelle et infantile" (PIMI) a débuté en 2017. La durée du PIMI-II est de 4 ans (2017-2021) avec une contribution extérieure de l'UE de 20 millions d'euros et un cofinancement de l'IME, de l'UNICEF et de l'IMVF de 2,7 millions d'euros. Alors que la première phase du programme PIMI ne couvrait que 5 régions, la deuxième phase du programme s'est étendue à l'ensemble du pays. Le PIMI comprend trois composantes, mises en oeuvre par trois organisations distinctes : 1) la santé communautaire (UNICEF) ; 2) l'appui à la fourniture de services de SMI ; et 3) l'appui à la gestion financière des établissements de santé, y compris la gestion des services de SMI "gratuits". Le PIMI-II sera achevé à la mi 2021. La délégation de l'UE et les responsables de la mise en oeuvre du PIMI sont tous deux soutenus techniquement par un consortium dirigé par AEDES (AEDES, Hera, CESO) ; l'équipe actuelle d'assistance technique comprend des spécialistes de la santé publique, de l'économie de la santé, de la santé communautaire et de la communication.


Dans le cadre de la conférence nationale des 24 et 25 mars 2021 sur la santé maternelle et infantile, l'évolution des indicateurs associés à la mise en oeuvre du PIMI sera présentée. Outre ces questions, une attention particulière sera également accordée aux questions de durabilité et aux stratégies futures en matière de santé communautaire et de financement de la santé (par exemple, l'avenir des services "gratuits" des soins materno-infantiles SMI).

Public cible
Le public cible de la conférence comprend, entre autres : les représentants du gouvernement de Guinée-Bissau, y compris le MINSAP et le ministère des finances ; les représentants des partenaires techniques et financiers du gouvernement de la République de Guinée-Bissau travaillant avec les programmes de santé ; les représentants des ONG nationales travaillant dans le domaine de la santé ; les partenaires externes concernés et les personnes impliquées dans les programmes de santé dans la République de Guinée-Bissau et basées à l'extérieur du pays ; les professionnels de la santé.

Méthodologie
Les ateliers visent à promouvoir l'apprentissage par un échange de connaissances, d'expériences et d'idées nouvelles. Par conséquent, la méthodologie de la conférence reposera sur une combinaison de présentations techniques, de vidéos pertinentes, de travaux de groupe et/ou de sessions de débats et de partage des résultats.

a. Phase préparatoire et de documentation :
Avant l'événement, l'expert principal prendra contact avec la DUE et le Ministère de la Santé bissau-guinéen, afin d'établir le programme de la mission et de la conférence nationale en consultation avec les autres acteurs du programme PIMI (AEDES, Hera, CESO).

b. Phase d'intervention :
L'intervention se déroulera en ligne, à travers les outils fournis par la DUE. Chacun des deux experts sera chargé de sa présentation et présentera des exemples européens pour alimenter les échanges.
c. Phase de rédaction des documents :
Révision de la présentation et des documents de travail utilisés pendant la conférence et rédaction du rapport et production des livrables.

Description du projet ou contexte

DESCRIPTION DE L’ACTION

Objectif général
Renforcer les compétences du Ministère de la Santé Publique (MINSAP) pour la mise en oeuvre d’une politique de protection sociale inclusive, notamment pour la santé materno-infantile.

Objectifs spécifiques

OS1 : Accroître la compréhension du personnel du MINSAP et des parties prenantes concernées sur l'inclusion de la santé maternelle et infantile dans les politiques de protection sociale et sur le renforcement institutionnel de la couverture maladie universelle, tels qu'ils sont conçus et mis en oeuvre dans les différents pays.

Résultats attendus
Les résultats attendus de la Conférence nationale sur la santé maternelle et infantile - leçons apprises du programme PIMI II (Programa Integrado de Redução da Morte Materna e Infantil) et perspectives – sont les suivants :
• R.1 : Les normes et protocoles de qualité pour les soins de santé maternelle et infantile sont analysés par le personnel du MINSAP et les parties prenantes concernées tout au long de l'expérience PIMI II.
• R.2 : Les aspects institutionnels et politiques des soins de santé maternelle et infantile sont analysés par le personnel du MINSAP et les parties prenantes concernées, tels qu'ils sont conçus et mis en oeuvre en Guinée-Bissau et dans différents pays
• R.3 : Les aspects relatifs à la santé maternelle et infantile et à la protection sociale sont présentés et analysés par le personnel du MINSAP et les parties prenantes concernées.

Les résultats attendus par SOCIEUX+ sont :
• R.1 SOCIEUX+ : Les défis et les actions pour garantir des systèmes de protection sociale complets, adaptés et durables sont analysés, présentés et discutés
• R.2 SOCIEUX+ : La relation entre la couverture et l’accès à la santé par la population, la durabilité des systèmes de santé et les changements émergents dans les politiques publiques sont analysés, présentés et discutés.

Livrables finaux attendus
• Les documents de partage d’expérience, de travail et de formation utilisés lors de la mise en oeuvre de la conférence nationale (présentation(s) PowerPoint, vidéos, conclusions des groupes de travail, rédaction d’un document de réflexion, etc – selon les précisions qui seront apportées par les organisateurs de la conférence), sur la base des principes suivants :
- la protection sociale doit être accessible et devenir une priorité nationale et mondiale ; elle nécessite des politiques d'inclusion coordonnées avec d'autres politiques publiques ; les politiques nationales doivent garantir des systèmes de protection sociale complets, durables et fondés sur les droits de l'homme.
- Les politiques adoptées par les pays doivent favoriser un progrès conjoint de la santé et du développement. L'objectif central de cette discussion est de réfléchir aux marchés de la santé et à leur régulation en se concentrant sur les pays à faible revenu.

Profil souhaité

Expert (e) principal(e) [Expert (e) #1]: Spécialiste de la protection sociale et de la gouvernance de la santé
Domaine d’expertise : Couverture de la protection sociale et l'accès effectif aux soins de santé ; gouvernance de la santé
Critères (essentiels/requis) :
• Education universitaire (maîtrise) en économie, sociologie ou anthropologie médicale ; des qualifications post-universitaires (masters, PhD) seront considérées comme un plus ;
• Minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans une administration publique et/ou dans une université, des organisations sociales ou non-gouvernementales d’États membres de l’UE ;
• Expérience confirmée en Afrique, et plus précisément en Afrique de l'Ouest, dans la protection sociale dans le domaine de la santé ;
• Excellente connaissance de la santé maternelle et infantile ;
• Expertise sur le renforcement institutionnel de la couverture maladie universelle ;
• Connaissance et/ou recherche sur les investissements nécessaires pour le développement de systèmes de protection sociale complets ;
• Bonne connaissance en matière de renforcement des capacités, animation d’ateliers et résolution des conflits avec une méthode participative ;
• Parfaite connaissance de la langue portugaise, à l’écrit et à l’oral ;
• Sensibilité dans la conduite de relations institutionnelles, sens aigu de la diplomatie.


Qualifications supplémentaires (avantageux en sélection) :
• Une expérience préalable dans la conduite de missions d’assistance technique de court-terme dans un cadre de coopération internationale ;
• Expérience professionnelle préalable en Guinée Bissau ou dans la sous-région.
• Connaissance du français serait un plus

Informations complémentaires

Documents à soumettre
Curriculum Vitae au format Europass – téléchargeable en suivant le lien : http://europass.cedefop.europa.eu/en/documents/curriculum-vitae/templates-instructions

Soumission des candidatures
Les experts intéressés postulent en ligne en cliquant sur le lien suivant : https://pmt.socieux.eu 

La procédure de soumission des candidatures se fait en deux temps :

S’il n’en possède pas déjà un, l’expert·e crée son compte personnel SOCIEUX+ (« create an account »). Pour avoir accès à tous les appels à candidatures, l’expert·e doit au moins renseigner les informations accompagnées d’un astérisque.

Une fois le compte validé par l’équipe SOCIEUX+, il suffit de rechercher le numéro de mission 20-31/GNB/1 en cliquant sur l’onglet « Call for Experts ». Il suffit enfin de cliquer sur « Apply » pour soumettre sa candidature.

Sans réponse de notre part dans un délai de 30 jours, veuillez considérer que votre candidature n’a pas été retenue.

Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, l’équipe de SOCIEUX+ se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Merci de noter que les dates sont susceptibles d’être modifiées selon l’évolution de la situation sanitaire

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 05/03/2021 15:32

Document(s) joint(s) : 2020-31_GUB_ToREx_PT-FR_2021-02-05.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.