Postuler

Réf.
2021/CDPEB/6138

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDD

Secteurs d'activité
Climat et Agriculture ; Climat et territoires

Date limite de candidature
01/03/2021 12:00

Contrat
Salarié

Durée
12 mois renouvelables

Description de la mission

Fort d'une expérience aboutie dans la gestion de projets de coopération internationale et bénéficiant d’une expérience probante de management, le/la chef de projet assurera le pilotage et la mise en œuvre opérationnelle des activités réalisées dans le cadre du projet « Economie Bleue – Pêche et Aquaculture ».

Il/elle sera en charge des tâches suivantes :

1. Stratégie d’intervention et pilotage opérationnel du projet

Le Chef de projet pilote la définition et la mise en œuvre de la stratégie d’intervention du projet avec l’appui des experts techniques référents, des équipes régionales, du chargé de projet au siège ainsi qu’en étroite coopération avec les partenaires algériens. Il assure la planification et la mise en œuvre des activités confiées à Expertise France. Il devra notamment :

  • Piloter la définition et la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle du projet, réaliser la planification technique et budgétaire avec l’appui des experts techniques référents, des équipes régionales ainsi qu’en étroite avec les partenaires algériens;
  • Identifier les besoins en termes d’expertise et assurer la mobilisation des entreprises, experts publics et privés, partenaires de mise en œuvre ;
  • Co-animer, orienter et suivre le travail des entreprises, experts et partenaires de mise en œuvre avec l’appui des équipes régionales d’assistance technique ;
  • Préparer et participer aux comités de pilotage et aux comités techniques régionaux ;
  • Assurer la qualité, la cohérence interne et externe du projet, notamment avec les autres programmes en cours dans les zones d’intervention.
  • Assurer un reporting régulier auprès du chargé de projet au siège d’Expertise France. Des échanges hebdomadaires auront lieux entre l’équipe de pilotage et coordination et le siège d’Expertise France.

Le Chef de projet s’assure également de la définition et de la mise en œuvre des activités et outils relatifs à la stratégie de communication et de visibilité et au système de suivi-évaluation à travers la supervision des chargées de mission en communication et S&E. Il est également garant de l’application des procédures Expertise France : passation de marchés, exécution financière.

2. Gestion de l’équipe projet

Le Chef de projet est responsable de l’animation et de l’encadrement de l’équipe de pilotage et coordination basée à Alger ainsi que des trois bureaux régionaux d’assistance technique, il sera notamment en charge de :

  • Assurer l’animation des réunions de pilotage avec les experts référents et les chargés de mission régionaux : planification et coordination des activités entre le niveau régional et national, identification des actions prioritaires, planning des équipes régionales, etc.
  • Organiser et planifier les activités de l’équipe sur Alger et s’assurer de la bonne coordination avec les équipes régionales d’assistance technique ;
  • Déléguer et orienter la mise en œuvre des activités au niveau régional et accompagner les chargés de mission régionaux dans l’animation de leurs équipes ;
  • Encadrer l’équipe projet : mobilisation/évaluation, gestion de la charge de travail, planification des activités, organisation de réunions d'équipe, etc.

Le chef de projet est également responsable de la sécurité de l’équipe. Il est le garant de la bonne application des règles de sécurité Expertise France et pourra être appuyé dans cette tâche par le logisticien.

3. Coordination globale du projet et information l’ensemble des parties prenantes

Le Chef de projet devra assurer une communication régulière avec le MPPH et la DUE, ainsi qu’avec les autres partenaires de mise en œuvre au niveau central et régional. Il devra notamment :

  • Faciliter la construction d’une vision commune au sein du projet et appuyer l’appropriation par l’ensemble des partenaires techniques et financiers ;
  • S’assurer de la bonne circulation de l’information entre échelle régionale et nationale ;
  • Informer régulièrement la DUE, le MPPH et les autres ministères concernés des avancées du projet ;
  • S’assurer de la mise en œuvre d’instances de concertation et de l’intégration de l’ensemble des parties prenantes au niveau national et régional.

Le chef de projet veille également à la bonne circulation de l’information entre les équipes régionales d’assistance technique, l’équipe de pilotage et coordination à Alger et les différentes parties prenantes du projet à l’échelle nationale. Il sera l’interlocuteur privilégié des points focaux nationaux qui seront désignés par les autorités nationales.

Description du projet ou contexte

Eléments de contexte

L’Algérie fait face à de nombreux défis (i) sociétaux avec une population jeune, un taux de chômage élevé (ii) économiques du fait du manque de résilience de son modèle économique basé sur l’exploitation du pétrole et du gaz et (iii) environnementaux avec une très forte pression sur le littoral.

La population algérienne compte près de 43,5 millions d’habitants en janvier 2020, dont la moitié a moins de 25 ans. Près de 15 millions d’algériens vivent dans les wilayas côtières et 43% d’entre eux sont installés sur le littoral qui ne représente que 1,9% du territoire national. On estime aujourd’hui que 7 millions d’algériens ont, pour leur subsistance, un lien direct ou indirect avec la mer et le littoral. Près de 300 000 personnes ont un emploi direct lié à la mer et au littoral.

En plus de la polarisation du développement au nord du pays créant ainsi de multiples pressions sur les ressources naturelles marines et littorales, l’Algérie présente également une très forte vulnérabilité vis à vis des effets du changement climatique, étant située dans une région considérée par le GIEC comme l’une des 24 zones « hot spots » les plus vulnérables aux changements climatiques.

Les activités maritimes et littorales ont un poids de plus en plus important sur l’économie de l'Algérie, soit en tant que ressources, soit en tant que vecteurs pour les échanges avec le monde extérieur nécessaires au fonctionnement de l'économie nationale. Une estimation récente montre que les activités et les services liés à la mer et aux littoraux représentent au moins 20% du PIB national.

Pour faire face à ces défis, l'Algérie a entrepris, depuis 2018, une réflexion sur les opportunités offertes par un développement équilibré des espaces maritimes et côtiers, réflexion qui a abouti, en novembre 2019, à la définition d'une nouvelle vision stratégique de ces espaces fondée sur la notion d’économie bleue.

Le projet

Le projet « Economie Bleue - Pêche et Aquaculture » vise à améliorer la résilience et la compétitivité́ des communautés côtières et des filières stratégiques et à soutenir la création d’emplois dans les secteurs de l’économie bleue, par un appui principalement aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture. Il permet à ces secteurs d'inscrire pleinement leur action dans une vision de valorisation durable du capital maritime et littoral de l’Algérie afin de répondre à la fois aux besoins de diversification de son économie et aux impératifs de préservation du milieu marin et de gestion durable des stocks halieutiques. Les acteurs territoriaux, y compris les services publics, les acteurs du secteur privé et de la société civile, y sont les principaux bénéficiaires. Des actions positives seront menées pour favoriser la mise en valeur de la participation des femmes dans le secteur et/ou pour en favoriser l'accès aux métiers en relation avec l'économie bleue.

Le projet est structuré autour de trois objectifs spécifiques :

  • L’économie bleue soutient la création d'emplois, de valeur et de nouvelles opportunités d'investissement au profit des communautés côtières par la diversification des services, l’innovation, la mise en place de la planification des espaces maritimes et la promotion de l’aquaculture marine et continentale ;
  • Les revenus et les conditions de travail des pêcheurs artisans sont améliorés ;
  • L’Algérie dispose des capacités opérationnelles pour assurer le suivi, le contrôle et la gestion de la pêche sur l’ensemble de son territoire en répondant aux définitions et exigences d’encadrement et de rapportage auprès des instances régionales de régulation (CGPM, CICTA).

Le bénéficiaire principal du projet est le Ministère de la Pêche et des Productions Halieutiques (MPPH), représenté à l'échelle des Wilayas par les Directions des Pêches et des Ressources Halieutiques (DPRH). D'autres acteurs étatiques à l'échelle centrale et régionale sont appelés à jouer un rôle de régulation, d'incitation et de veille stratégique au bénéfice des acteurs privés ou publics intervenant dans les filières de l’économie bleue.

Lieu de mise en œuvre

Le programme se déroulera en Algérie, dans les wilayas côtières, avec un bureau de pilotage et coordination à Alger et trois antennes basées à l’Est (Jijel ou Skikda), au Centre (Boumerdès) et à l'Ouest (Oran ou Tlemcen ou Beni Saf).

L’équipe

L’équipe de pilotage et coordination, basée à Alger, sera en charge du pilotage des activités déléguées à Expertise France (i) définition et mise en œuvre de la stratégie d’intervention à l’échelle nationale et régionale (ii) pilotage des trois équipes régionales d’assistance technique (iii) mise en œuvre de la stratégie de communication et visibilité, et du système de suivi-évaluation (iv) gestion administrative et financière du projet.

Cette équipe sera composée d’un chef de projet (objet de l’appel à candidatures), d’un chef de projet adjoint, d’un chargé de mission S&E, d’un chargé de mission  en communication, d’un assistant administratif, d’un responsable administratif et financier, d’un comptable, d’un responsable en passation de marchés, d’un acheteur, d’un logisticien et d’experts techniques long terme référents. Ces experts techniques accompagneront le chef d’équipe et les équipes régionales dans la définition et la mise en œuvre des activités du projet. Ils couvriront notamment les thématiques suivantes : Economie bleue, Recherche et formation universitaire, Filières pêches, aquaculture et pisciculture, Protection sociale, Surveillance des Pêches.

Les équipes régionales d’assistance technique seront installées dans trois bureaux de projet régionaux et seront en charge de la déclinaison des activités à l’échelle régionale  et de la concertation avec les partenaires de mise en œuvre à l’échelle régionale. Elles seront composées d’un chargé de mission régional, d’un animateur terrain et d’un assistant administratif et financier.

Le Chef de projet sera également appuyé par un Chargé de projet basé au siège d’Expertise France à Paris. Des échanges hebdomadaires auront lieux entre le siège et le bureau à Alger.

Profil souhaité

Le (la) Chef de projet devra répondre au profil suivant :

  • Diplôme de Bac +5 ou dans les domaines de la coopération internationale, gestion de projets ou autres domaines pertinents au regard des thématiques du programme ;
  • Excellente connaissance du cycle projet et des outils de pilotage ;
  • Compétences avérées en management dans un contexte multiculturel ;
  • Capacité à travailler en équipe et sens de la diplomatie;
  • Capacité d’adaptation, flexibilité et excellent leadership ;
  • Maîtrise des outils bureautiques (Excel Avancé, Word, PowerPoint, etc.) ;
  • Qualités analytiques et esprit de synthèse ;
  • Excellentes capacités de communication à l’écrit et à l’oral ;
  • Esprit d’initiative, sens des responsabilités et grande rigueur.

Expériences professionnelles

Le (la) Chef d’équipe devra justifier de :

  • Au moins 15 années d’expérience professionnelle dans la mise en œuvre de projets et programmes de coopération à l’international ;
  • Au moins 5 années d’expérience professionnelle à un poste d’encadrement d’équipe de plus de 8 personnes et/ou de gestion de bureaux projets ;
  • Expériences spécifiques sur des projets en lien avec les thématiques abordées : développement économique local, développement du littoral, aménagement du territoire et planification territoriale ou tout autre sujets pertinents en lien avec les thématiques du programme ;
  • Expérience en Afrique du Nord serait un plus.

Informations complémentaires

Lieux de la mission : Alger, Algérie, déplacements réguliers à prévoir sur l'ensemble du territoire

Documents à fournir à l’appui de la candidature

  • Un CV
  • Une lettre de motivation
  • Références

Projet en phase de développement.

Début du projet prévu pour début avril 2021.

Date limite de candidature : 01/03/2021 12:00

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.