Postuler

Réf.
2020/CDPPIDFCDC/6088

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDD

Secteurs d'activité
Mobilisation des ressources, gestion et redevabilité publiques

Date limite de candidature
30/01/2021 23:59

Contrat
Salarié

Durée
3 ans

Description de la mission

Projet d’Appui régional à la formation des cadres des impôts et des douanes des États membres de l’UEMOA et de la CEMAC (PARFID)

Pour la mise en œuvre du projet PARFID, Expertise France recrute un Chef de projet expert long terme résident à Abidjan – spécialiste en ingénierie de formation et en conduite du changement pour une mission de trois (3) ans.  

Le la chef.fe de projet retenu(e), sous la supervision du siège d’Expertise France à Paris, sera en charge d’assurer la bonne mise en œuvre des activités du projet en lien avec les administrations bénéficiaires des Impôts et des Douanes des États membres de l’UEMOA et de la CEMAC et les partenaires de mise en œuvre identifiés dans le projet (Institutions publiques, Experts et cabinets d’expertise privée).

Le Chef de projet est chargé du pilotage de l’équipe projet terrain, de l’organisation des travaux dans le respect des calendriers, de la coordination des activités avec les administrations bénéficiaires des impôts et des douanes des États membres de l’UEMOA et de la CEMAC, du pilotage du dispositif de suivi évaluation et du reporting technique et financier du projet.

Expert en ingénierie de formation et en conduite du changement, le Chef de projet assurera lui-même la mise en œuvre d’activités opérationnelles.

Le chef de projet anime une équipe projet de 4 personnes résidentes à Abidjan, dont il assure le pilotage et la supervision des travaux. Dans son rôle d’expert en ingénierie de formation et conduite du changement, il devra coordonner son plan de travail et ses activités avec l’expert long-terme en formation fiscale avec qui il devra travailler de concert, et bénéficiera de l’appui du Chargé de projet et de l’assistant de projet.

Le chef de projet est placé sous l’autorité de la Direction du Département « Gouvernance économique et financière » (GEFI), à laquelle il rend compte.

De manière plus spécifique, le Chef de projet assurera les fonctions suivantes :

I-Chef de projet

En tant que Chef de projet, l’expert résident aura en charge la mise en œuvre au niveau régional de l’ensemble des activités du projet des composantes 2 à 4 au bénéfice des États membres de l’UEMOA, puis de la CEMAC après l’adoption du plan d’action pour cette sous-région, ainsi que le pilotage des travaux avec son équipe terrain (l’expert en formation fiscale, le chargé de projet et l’assistant).

Le chef de projet devra travailler en coordination rapprochée avec la Direction du siège d’Expertise France qui sera en appui de supervision mais aussi méthodologique et en conseil. Il sera accompagné sur le terrain par un chargé de projet sur la planification des appuis et le suivi financier du projet

Les missions du chef de projet porteront notamment sur :

- La coordination et le pilotage de la planification et de la mise en œuvre du projet à Abidjan,

- La mise en œuvre des activités, du respect des calendriers et des livrables,

- Le pilotage du suivi financier du projet avec la Direction de projet au siège d’Expertise France et le chargé de projet local ;

- Le management fonctionnel de l’équipe projet locale,

- Le reporting technique et financier bailleurs, préparation et organisation des comités de pilotages,

- Le pilotage de premier niveau du dispositif de suivi évaluation (SE), mise en place du plan de SE, des tableaux de bord et des outils, coaching de l’équipe post formation pour le suivi opérationnel du SE,

- La préparation des dossiers de revue qualité de la Direction de projet du siège,

- Le pilotage des activités de communication dans les activités du projet avec un expert en communication,

- Plus globalement, la visibilité et communication dans et sur le projet.

Le chef de projet devra assurer la représentation d’Expertise France dans la mise en œuvre du projet, ainsi que les relations institutionnelles et partenariales au quotidien.

 II - Coordonnateur du projet

Le chef de projet a une mission de coordination transversale du projet. Cette mission de coordination concerne les bénéficiaires du projet, c’est-à-dire les administrations fiscales et des douanes des 14 pays des deux sous-régions UEMOA et CEMAC réunies, ainsi que les écoles et établissements de formation intervenant dans les systèmes de formation initiale et continue professionnelle des cadres des administrations financières.

De plus, le chef de projet est responsable de la coordination opérationnelle locale avec toutes les parties prenantes au projet (experts court-terme publics et privés, partenaires de mise en œuvre, Institutions contributrices aux appuis techniques, cabinets, consultants).

S’agissant des bénéficiaires, dès le démarrage du projet, le Chef de projet devra identifier l’ensemble des correspondants avec lesquels l’équipe projet devra travailler, et constituer un référentiel réseau en identifiant les points focaux et les référents de l’ensemble de ces structures.

Pour la mise en œuvre des activités avec les bénéficiaires, il devra définir et valider en concertation avec les autorités nationales et les partenaires techniques, les plans d'actions proposés et ensuite appuyer leur mise en œuvre.

Le projet ayant un périmètre régional, le chef de projet devra se déplacer régulièrement dans la région (UEMOA et CEMAC) en fonction des besoins des activités afin de rencontrer les bénéficiaires et les représentants des deux commissions.

Il s’appuiera sur l’expert long terme en formation fiscale pour partager les déplacements en fonction des besoins et de l’objet du déplacement.

II-1 Les principaux acteurs du projet sont les responsables des administrations des impôts et des douanes en matière de formation technique et administrative (points focaux et référents) :

  • Écoles des impôts,
  • Écoles des Douanes,
  • Centres Régionaux de Formation de l’OMD,
  • Instituts/écoles des Finances publiques,
  • Écoles nationales d’administration,
  • Universités,
  • Tout établissement intervenant dans le cursus de formation des cadres des administrations des impôts et des douanes.

Mais également :

  • Les autorités de tutelle de ces établissements,
  • Les représentants RH de la Fonction publique (Ministère des finances, secrétaires généraux),
  • Les responsables ou pilotes des réformes en cours (formation, RH),
  • Les directeurs généraux et directeurs métiers des administrations des Impôts et des Douanes.

Le chef de projet est le garant des relations avec les représentants des pays bénéficiaires (points focaux et référents métiers), à ce titre il doit veiller à préserver et renforcer l’excellence des relations institutionnelles et interpersonnelles.

II-2 La coordination auprès des partenaires techniques et institutionnels de mise en œuvre

Le chef de projet devra coordonner les activités mises en œuvre avec l’appui de partenaires institutionnels français (DGFIP, DGDDI, CNFPT, Campus de l’AFD) ou internationaux (OMD), dans leurs périmètres d’intervention réciproques et faciliter la réalisation des missions correspondantes.

Le Chef de projet devra travailler en synergie avec tous les partenaires techniques et financiers (PTF) internationaux et faire le lien entre le développement des activités du PARFID et les projets déployés par ces partenaires incluant des composantes « formation », afin de travailler en complémentarité et éviter la superposition d’actions similaires.

Il devra établir, préserver et valoriser les liens avec les représentants locaux du bailleur (Services économiques) en rencontrant de façon très régulière les représentants français des ambassades installés en Côte d’Ivoire et dans la région, ainsi que les représentants régionaux du groupe AFD, qu’Expertise France rejoindra en 2021.

II-3 Coordination de l’expertise court-terme métiers, publique et privée

La coordination concerne également l’expertise court terme publique, privée, cabinets intervenant dans la mise en œuvre du projet. Le Chef de projet devra veiller à ce que les missions soient parfaitement préparées :

  • Termes de référence des missions,
  • Dossier de présentation du projet,
  • Préparation des réunions, formations et séminaires,
  • Mise en place des agendas de missions,
  • Logistique maîtrisée qu’il s’agisse des voyages (préparation, déroulement, arrivée), des hébergements et des transports locaux.

III - Expert en ingénierie de formation et en conduite du changement

Expert en ingénierie de formation et en conduite de changement, le chef de projet mettra en œuvre directement les activités correspondant à son périmètre de compétence. Il utilisera ses compétences techniques et son expérience dans la coopération internationale pour mettre en œuvre le projet.

A ce titre il mettra en œuvre avec l’appui de l’expert long terme en formation fiscale les activités de de la C2 et C3. Il aura la charge de mettre en œuvre avec les pays bénéficiaires les activités de la C4.

Pour l’ensemble des travaux, il pourra s’appuyer sur les compétences d’expert court-terme publics ou privés, de cabinets spécialisés et sera amené à passer des marchés de prestation.

Son appui technique opérationnel portera sur les activités de son périmètre de compétence, (notamment l’ingénierie de formation, le pilotage de la formation et la conduite du changement)

A ce titre il apportera, seul ou avec l’appui de l’expert long terme en formation fiscale, ainsi qu’avec l’appui d’experts court-terme spécialisés, son expertise aux activités suivantes :

- Appui technique en formations / ateliers (organisation et mise en œuvre)

- Appui à la rédaction de livrables, suivi des livrables

- Appui technique en conduite du changement auprès des pays bénéficiaires

- Préparation des cahiers des charges :

  • pour la sélection de prestataires d’appui à la mise en œuvre des activités incluant des prestations informatiques et digitales (réseaux web, systèmes de e-learning, modules de formation virtuelles),
  • pour la certification des formateurs,
  • pour la sélection des pays proposant l’hébergement de filières de formation continue thématique,
  • pour l’ensemble des activités de communication nécessaire dans la mise en œuvre d’activités du projet (notamment au démarrage de la composante 3) ;

Le chef de projet mobilisera des experts court-terme internationaux publics ou privés de haut niveau lorsque cela sera nécessaire pour l’appuyer dans la bonne mise en œuvre des activités du projet.

Il devra veiller à la capitalisation des travaux, à la mutualisation entre les pays bénéficiaires et à promouvoir des modes de pédagogie modernes et innovants (e-learning, modules digitaux, etc…).

 

Description du projet ou contexte

Projet d’Appui régional à la formation des cadres des impôts et des douanes des États membres de l’UEMOA et de la CEMAC (PARFID)

Bailleur : Direction Générale du Trésor Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance - France

Agence de mise en œuvre : Expertise France

Bénéficiaires : Administrations des finances – Impôts et Douanes des États membres de l’UEMOA et de la CEMAC

 

Suite à la Réunion des Ministres de la Zone Franc de mars 2019, identifiant les leviers mobilisables pour l’amélioration de la mobilisation des ressources internes des États membres, la commission de l’UEMOA a sollicité l’Agence Française de Développement pour financer une étude diagnostic visant à identifier les forces et faiblesses du dispositif de formation initiale et continue des agents des douanes et impôts, les leviers d’amélioration et proposer des actions concrètes pour  le rationaliser et le moderniser.

Cette étude confiée à Expertise France a été mise en œuvre en 2019 et a donné lieu à l’adoption d’un plan d’action régional en mars 2020 à Abidjan.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie française de coopération sur la mobilisation des ressources intérieures et du plan d’investissement stratégique pour le développement 2020-2023, Expertise France est chargée de la mise en œuvre d’un projet régional d’appui à la formation des cadres des Impôts et des Douanes (PARFID).

Dans la continuité du plan d’actions élaboré en 2020, le PARFID vise à accompagner à l’échelle régionale, les États membres de l’UEMOA et de la CEMAC pour améliorer de façon durable le système de formation initiale et continue des administrations des Douanes et des Impôts, en charge de la mobilisation des ressources intérieures  publiques. Le projet se décline par la mise en œuvre de 4 composantes :

Composante 1 – Étude sur les besoins en formation des agents des impôts et des douanes des Etats membres de la CEMAC

Composante 2 – Appui à la modernisation de la formation initiale (premier métier) des agents de l’administration fiscale

Composante 3 – Appui au renforcement de la formation continue (en cours de carrière) au niveau régional

Composante 4 – Appui régional au pilotage de la formation

L’assistance technique sera mise œuvre par une équipe projet terrain basée à Abidjan composée :

  • D’un chef de projet expert en ingénierie de formation et conduite du changement,
  • D’un expert compétent en formation aux métiers fiscaux,
  • D’un chargé de projet,
  • D’un assistant de projet.

Profil souhaité

QUALIFICATIONS ET COMPÉTENCES

  • Titulaire d’un master en management public ou équivalent ;
  • Diplôme universitaire ou équivalent ;
  • Expertise confirmée en ingénierie de formation et en conduite de changement ;
  • Goût avéré pour le travail en équipe et en réseau ;
  • Sens du relationnel, de la communication ;
  • Esprit d’initiative, sens des responsabilités ;
  • Sens de l'organisation et de la rigueur ;
  • Autonomie, flexibilité et réactivité ;
  • Qualités analytiques et esprit de synthèse ;
  • Maîtrise des outils bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, etc.)
  • Diplomatie et discrétion ;
  • Capacité avérée à travailler dans un environnement multiculturel.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE :

  • Expérience professionnelle d’au moins 10 ans si possible dans la gestion des Finances publiques au sein d’une administration fiscale ou douanière ;
  • Expérience professionnelle en formation sur les métiers des finances publiques ;
  • Connaissance de l’environnement administratif des finances ;
  • Expérience dans le secteur de la coopération internationale ;
  • Expérience professionnelle réussie souhaitée dans la gestion de projet de coopération internationale dans un des pays du périmètre du projet ou du continent africain ;
  • Expérience en conseil, renforcement de capacités, renforcement organisationnel, formations et conduite du changement.

Informations complémentaires

Durée de la mission, localisation et moyens matériels

La durée prévisionnelle de la mission est de trois ans.

Le chef de projet sera résident à Abidjan en Côte d’Ivoire au sein des bureaux dédiés aux projets d’Expertise France.

Il aura à sa disposition l’équipement adéquat, en informatique, mobilier, téléphone permettant les liaisons internationales, un système de visio-conférence pour les réunions et les formations, avec une ligne  Internet.

Il aura accès à une salle de réunion partagée et disposera d’un budget permettant de louer des salles extérieures.

 

Personnes à contacter : nadia.brosset@expertisefrance.fr, francois.tardif@expertisefrance.fr

Date limite de candidature : 30/01/2021 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.