Postuler

Réf.
2020/EDLDBDFECDRM/5934

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Secteurs d'activité
Politique de la santé ; Prévention des maladies ; Systèmes de santé

Sous-thématique
Financement des systèmes de santé ; Gouvernance des systèmes de santé

Date limite de candidature
17/11/2020 12:00

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
2 mois

Description de la mission

Les Services du Consultant auront pour objet de réaliser l’étude concernée. L’objectif général de cette étude est de répertorier les besoins en renforcement des capacités des acteurs impliqués dans les stratégies nationales d’extension de la couverture du risque maladie (CRM) dans les États membres de l’UEMOA. Le but de l’étude est de poser les bases d’une contribution pertinente au renforcement des capacités des acteurs clés impliqués dans les stratégies nationales d’extension de la couverture du risque maladie (CRM).

 

De manière spécifique, il s’agit de :

  1. Identifier les profils des différents acteurs impliqués dans les dispositifs nationaux de couverture du risque maladie (CRM) ;
  2. Définir les compétences et les aptitudes à acquérir (ou à renforcer) par les acteurs nationaux au regard des principales fonctions, des mécanismes, des supports et des défis de la couverture du risque maladie dans les Etats ;
  • Définir les types de formation à mettre en place (formation qualifiante, formation diplômante, séminaires spécialisés…) pour répondre aux besoins en renforcement des capacités des acteurs impliqués dans les dispositifs nationaux de couverture du risque maladie ;
  1. Etablir, de concert avec les acteurs nationaux, un ordre de priorité des besoins en renforcement des capacités (à court, à moyen et à long termes), au regard des objectifs poursuivis dans les pays ;
  2. Recueillir toutes autres préoccupations pertinentes relatives au renforcement des capacités des acteurs nationaux impliqués dans les stratégies nationales de couverture du risque maladie ;
  3. Recenser les offres de formations en CRM disponibles (principalement dans l’espace UEMOA et accessoirement en dehors de la sous-région) ;
  • Procéder à une analyse de l’adéquation des besoins de formation en CRM exprimés par les « acteurs-pays » avec les offres disponibles ;
  • Formuler des propositions idoines pour la prise en compte, par la Commission de l’UEMOA, des besoins exprimés par les « acteurs-pays » dans les curricula de formation recensés.

Description du projet ou contexte

Le Projet d’Appui à l’extension de la Couverture du Risque Maladie dans les Etats Membres de l’UEMOA (PACRM) est mis en œuvre, sur une période de trois (3) ans (du 1er juillet 2019 au 24/01/2023), dans les huit (8) pays membres de l’Union à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

L’objectif général du projet est de contribuer à l’extension de la couverture du risque maladie dans les États membres de l’UEMOA.

De façon spécifique, il s’agit de : (i) Tester les conditions auxquelles les mutuelles de santé peuvent être un bon outil pour augmenter le taux de Couverture du Risque Maladie des populations non salariées ; (ii) Appuyer la mise en place de cadres institutionnels et organisationnels adaptés pour l’extension de la couverture du risque maladie, avec un accent particulier sur l’amélioration de l’équité et de l’accès à des groupes sociaux vulnérables ou défavorisés ; (iii) Renforcer les interactions et les capacités des acteurs nationaux sur les principales thématiques de la couverture du risque maladie, avec un accent particulier sur l’amélioration de l’équité et de l’accès à des groupes sociaux vulnérables ou défavorisés ; et (iv) Renforcer l’implication et les capacités de la Commission sur le sujet de la Couverture du Risque Maladie.

Profil souhaité

La mission requiert un Consultant international indépendant répondant aux critères ci-après :

  • Être un Economiste de la santé, de niveau minimum BAC + 5 ;
  • Justifier d’au moins dix (10) années d’expérience dans le domaine du financement des systèmes de santé et de l’assurance maladie ;
  • Avoir conduit ou avoir pris part à la réalisation d’au moins trois (3) études de faisabilité, de mise en œuvre et/ou d’évaluation des mécanismes de couverture du risque maladie (deux au moins de ces études doivent avoir été réalisées dans des Etats membres de l’UEMOA et une au moins d’entre elles doit avoir intégré la problématique de la prise en compte des groupes sociaux vulnérables : indigents, pauvres extrêmes, veuves, orphelins et enfants abandonnés, handicapés, sans emploi…) ;
  • Avoir une bonne connaissance de la problématique de l’accès des groupes sociaux vulnérables et défavorisés (indigents, pauvres extrêmes, handicapés, veuves, orphelins et enfants abandonnés, sans emploi, etc…) aux services sociaux de base en général et aux soins et services de santé en particulier ;
  • Avoir des compétences avérées en analyse des besoins de formation des adultes ;
  • Avoir une bonne connaissance des législations nationales des Etats membres de l’UEMOA en matière de santé et de protection sociale.

Informations complémentaires

L’étude se déroulera sur une durée de deux (2) mois (dates précises à définir).

Le Consultant effectuera une mission (présentielle et / ou distancielle) auprès des huit (08) Etats membres de l’Union. Cette mission aura pour objet de rassembler et d’analyser les informations relatives aux acteurs clés impliqués dans la conception et la mise en œuvre des dispositifs nationaux d’extension de la couverture du risque maladie dans les Etats (Catégories d’acteurs, profils, compétences au regard de la thématique, besoins généraux en renforcement des capacités, besoins spécifiques en renforcement des capacités, etc.).

 

Les informations seront obtenues auprès des structures compétentes dont la liste (indicative et non exhaustive) sera arrêtée lors de la phase préparatoire de l’étude, en collaboration avec la Direction de la Santé et de la Protection Sociale de l’UEMOA et l’Unité de Gestion du PACRM. 

Au cours de cette phase de recueil et d’analyse des données, le Consultant utilisera dans la mesure du possible tous les moyens de communication disponibles pour atteindre les cibles, à savoir des visites sur site, des échanges à distance (téléphone, courriers électroniques, visio conférence, etc…). Les échanges seront organisés autour des outils de collecte de données préalablement transmis aux personnes concernées.

Dans un souci de transparence et de compréhension mutuelle, l’analyse des données à collecter sera opérée en liaison avec les responsables desdites structures, lors de rencontres physiques sur sites et/ou à travers des visio conférences ou des échanges de courriers électroniques.

Les critères d’éligibilité à un financement de l’AFD sont spécifiés à l’Article 1.3 des "Directives pour la Passation des Marchés financés par l’AFD dans les États étrangers", disponibles en ligne sur le site internet de l’AFD : http://www.afd.fr.

Les Candidats ne peuvent soumettre qu'une seule candidature en leur nom propre ou en Groupement. Si un Candidat (y compris le membre d'un Groupement) soumet ou participe à plusieurs candidatures, celles‑ci seront éliminées. En revanche, un même Sous-traitant peut participer à plusieurs candidatures.

Si le Candidat est constitué en Groupement, la Manifestation d’Intérêt doit inclure :

  • une copie de l’accord de Groupement conclu par l’ensemble de ses membres,

ou

  • une lettre d’intention de constituer un Groupement, signée par tous ses membres et accompagnée d’une copie de l’accord de Groupement proposé.

En l'absence de ce document, les autres membres seront considérés comme Sous‑traitants.

Les références et qualifications des Sous‑traitants ne sont pas prises en compte dans l'évaluation des candidatures.

Les Candidats intéressés doivent produire les informations démontrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser les présents Services. A ce titre, ils justifieront qu’ils possèdent des références de prestations récentes et similaires.

Le caractère similaire des références sera analysé en fonction :

  • De l’ampleur des marchés ;
  • De la nature des Services ["étude de faisabilité", "études technique détaillée", « étude d’évaluation » ] ;
  • Du domaine et de l’expertise technique : [Développement de l’assurance maladie incluant les groupes sociaux vulnérables] ;
  • Du contexte géographique : [Etats membres de l’UEMOA].

Le Client examinera également la pertinence des Manifestations d’Intérêt au regard des critères suivants :

  • [Compétences et disponibilités internes en matière d’appui technique apporté aux experts situés dans le pays] ;
  • [Correspondants/partenaires locaux] ;
  • [Procédures d’assurance qualité et certifications du Candidat - préciser l’objet ou l’intitulé de la certification : par exemple ISO 9001 ou certification environnementale et sociale].

[Si les Services doivent être réalisés sur place dans une zone à risque sécuritaire[1], insérer le texte entre crochets suivant ; sinon, le supprimer].

[En raison du risque sécuritaire dans les zones où doivent être réalisés les Services, l’évaluation des Manifestations d’Intérêt vérifiera que les candidatures répondent aux critères suivants :

  • Le Candidat possède au moins une expérience de prestations en zone à risque sécuritaire similaire, pour laquelle il fournira une preuve de mise en œuvre de mesures de sûreté (facture ou contrat avec prestataire sûreté, justificatifs de sensibilisation à la sûreté avant départ sur site, etc.).
  • Le Candidat possède des procédures internes de gestion de la sûreté : il fournira la description de son dispositif de veille et de son dispositif de gestion des crises.
  • Le Candidat dispose, pour des prestations réalisées à l’étranger, d’un contrat d’assistance et de rapatriement de ses collaborateurs : il fournira l'attestation le justifiant.
  • Le Candidat décrira son processus standard de préparation au départ en mission dans des zones sensibles, et joindra des justificatifs de sa mise en œuvre (ordres de mission avec consignes associées, attestations d’actions de sensibilisation ou de formation, etc.).

En cas de Groupement, son mandataire ainsi que tout membre ayant son siège en dehors du pays du Client devront remplir chacun de ces critères.

Une candidature ne répondant pas à l'une quelconque de ces exigences sera écartée.]

Le PACRM dressera une liste restreinte de six (6) Candidats maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues, auxquels il adressera la Demande de Propositions pour la réalisation des Services requis.

Les Manifestations d’Intérêt peuvent être reçues :

  • En versions papier qui doivent être déposées en cinq (5) exemplaires, dont un (1) original et quatre (4) copies à l’adresse ci-dessous, pour le PACRM, au plus tard le mardi 17 Novembre 2020 à 10 heures GMT.

« Secrétariat du PACRM, sis au Département du Développement Humain (DDH) de la Commission de l’UEMOA, Bloc Administratif de Ouaga 2000 (Ouagadougou, Burkina Faso), auprès de Madame Josiane CHINA, Assistante Administrative du PACRM :

380, Av du Prof Joseph Ki – ZERBO, 01 BP 543 Ouagadougou 01 Burkina Faso

Téléphone : (+226) 60 23 67 67 »

  • En version électronique qui doivent être envoyées par email aux adresses ci-dessous en indiquant la référence « AMI03-20 EF/PACRM/UEMOA» dans l’objet du mail :

Courriel : sonia.bonkoungou@expertisefrance.fr et  josiane.china@expertisefrance.fr

Les Candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires, par courriers électroniques, aux adresses mentionnées ci-dessous :

sonia.bonkoungou@expertisefrance.fr et josiane.china@expertisefrance.fr

Les demandes d’informations complémentaires doivent parvenir aux adresses sus-indiquées au plus tard le 06 Novembre 2020 à 16 h30 GMT.

[1]    Conformément à l'Article 1.5.2 – Sureté des Directives pour la Passation des Marchés financés par l'AFD dans les États étrangers, si le ou les lieux d'exécution des Services se situent dans une zone classée orange ou rouge par le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (ou tout autre ministère français chargé d'élaborer le classement du niveau de sécurité des pays étrangers, le cas échéant), le Client devra inclure dans les Appels à Manifestations d'Intérêt des exigences relatives à la sûreté.

 

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Compréhension linguistiques attendues du candidat
  • Compréhension par le candidat des enjeux du projet de coopération
  • Connaissances du candidat du contexte local (pays ou région d’intervention)
  • Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 17/11/2020 12:00

Document(s) joint(s) : PACRM_ACT 10_VF_AMI_Etat des lieux fomation_CRM_21102020.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.