Postuler

Réf.
2020/CDCGADL/5785

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDD

Date limite de candidature
28/08/2020 20:00

Durée
1 an renouvelable

Description de la mission

Le/la chargé.e de communication aura la responsabilité de mettre en œuvre les actions de la stratégie de communication du projet, dont les cinq objectifs stratégiques sont les suivants :

  • Objectif stratégique 1 : Rendre accessibles et compréhensibles pour toutes les cibles les documents socles de politique publique climat aux niveaux national et régional.
  • Objectif stratégique 2 : Positionner et crédibiliser la CEDEAO comme leader sur les problématiques climatiques dans la région et à l’international.
  • Objectif stratégique 3 : Mobiliser les acteurs à travers leur prise de conscience des enjeux climatiques, leur participation pour diffuser des solutions durables en vue du renforcement de la résilience des communautés et leur plaidoyer envers les Etats de la région.
  • Objectif stratégique 4 : Assurer une visibilité continue et cohérente du programme et de son bailleur principal.
  • Objectif stratégique 5 : Partager avec les organisations régionales et les pays membres de la CEDEAO un socle commun d’informations, compétences, résultats et connaissances sur l'action climatique.

Le/la chargé.e de communication sera en charge des tâches suivantes :

  • Produire les contenus des supports de communication/visibilité du projet ;
  • Animer la réflexion sur le calendrier et les sujets (pitchs) des articles mensuels à produire ;
  • Rédiger les articles mensuels mettant en valeur les activités/actualités du projet en lien avec le contexte régional et international (calendrier des négociations par exemple, conférences, sujets de société, etc) ;
  • Coordonner le relais et la publication des articles sur les sites internet des parties prenantes du projet et dans les newsletters (Expertise France, ARAA, GCCA+ Intra-ACP) ;
  • Consolider une base de contacts en vue de la diffusion des contenus produits par le projet ;
  • Community management : animer le « pool » des personnes ressources pour les réseaux sociaux autour du projet (pool composé de l’ARAA, EF, la Commission, le CILSS, le Secrétariat ACP) : définir un calendrier des actualités, préparer les postes, relayer aux personnes ressources, relancer et suivre.
  • Veiller à la mise à jour régulière des supports « fondamentaux » et des sites internet des parties prenantes sur le projet ;
  • Etablir et gérer une bibliothèque numérique avec les documents externes ressources du projet (publications techniques, supports de com, vidéos, etc).
  • Gérer les relations avec les prestataires en charge du design/graphisme des différents supports.
  • Décliner la stratégie de communication en plans de communication annuels et semestriels, mettre en œuvre ces actions ;
  • Contribuer à la structuration d’une veille d’informations pertinentes pour le projet ;
  • Concevoir les plans de communications autour de chaque évènement opérationnel du projet (ateliers) et les mettre en œuvre ;
  • Créer une relation de confiance avec les représentants des médias et assurer la visibilité médiatique du projet, ceci incluant notamment les actions de communication lors de l’organisation ou la participation à des évènements internationaux (conférences de presse, communiqués de presse, réseaux sociaux…), l’organisation de reportages et/ ou de débats télévisés et radiophoniques dans les domaines d’intervention du projet, etc.
  • Participer aux réflexions stratégiques au sein de la CEDEAO, aux côtés de l’UCP, sur la structuration d’un plan de communication autour de la stratégie régionale climat (outils, canaux, techniques) ;
  • Mettre en place un système permettant de documenter les leçons apprises et les bonnes pratiques pendant la vie du projet ;
  • Contribuer à la réflexion sur les besoins d’évolution des outils de diffusion des connaissances.

 

Description du projet ou contexte

Alliance Mondiale pour le Changement Climatique Plus, volet Afrique de l’Ouest (AMCC+ AO / GCCA+ WA)

L’Alliance Mondiale pour le Changement Climatique Plus (AMCC+ ou GCCA+), est la deuxième phase d’une initiative du même nom lancée par la Commission européenne (CE) en 2007 en vue de renforcer le dialogue et la coopération dans le domaine de la lutte contre le changement climatique entre l'Union européenne (UE) et les pays en développement les plus vulnérables.

Cette deuxième phase vise notamment à prendre en compte l’évolution des enjeux de développement et ainsi à contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies, et à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

L’initiative GCCA+ continue de soutenir les pays à travers deux piliers qui se renforcent mutuellement: le dialogue politique et technique et le soutien à la mise en place de politiques nationales et régionales d’adaptation et d’atténuation au changement climatique, avec une insistance plus forte sur la gestion des connaissances sur le climat et leur communication.

Les priorités pour le GCCA+ sont les suivantes :

  1. Renforcer la capacité scientifique et technique de la sous-région pour réduire la vulnérabilité au changement climatique ;
  2. Promouvoir l'intégration des aspects du changement climatique dans les politiques, stratégies, programmes et projets de développement aux niveaux sous régional et national ;
  3. Soutenir le développement et la mise en œuvre de programmes et de projets sous régionaux et nationaux sur l'adaptation au changement climatique.

L’initiative GCCA+ se décline en i) un volet « Global » composé de programmes déclinés par pays sous la supervision des Délégations locales de l’UE, et ii) un volet «Intra ACP» sous coordination du Secrétariat ACP à Bruxelles. Ce dernier volet est lui-même divisé en volets sous régionaux et Expertise France a été désignée pour gérer la délégation de fonds pour l’Afrique de l’Ouest.

Le volet régional Afrique de l’Ouest

Le projet GCCA+ Afrique de l’Ouest mis en œuvre par Expertise France pour un budget de 12.1 M€ sur 5 ans bénéficie de deux ancrages régionaux : le portage politique du projet par la CEDEAO, et un ancrage technique au niveau du CILSS, qui mettra par ailleurs en œuvre une partie des activités.

Le GCCA+ Afrique de l’Ouest a officiellement démarré le 1 janvier 2018 et a commencé par une phase de préfiguration de 12 mois visant à aboutir à une définition partagée des résultats et activités du projet. Le projet est actuellement en pleine phase de mise en œuvre.

En savoir plus sur les actualités du projet : https://www.expertisefrance.fr/actualite?id=754627

Profil souhaité

  • Etre au moins titulaire d’un diplôme de BAC+2 ou BAC+3 ;
  • Avoir au moins 4 années d’expérience à un poste de chargé de communication ;
  • Avoir une expérience de travail au sein d’une ONG, agence de coopération ou institution ;
  • Avoir de l’expérience en community management (animation des réseaux sociaux);
  • Justifier d’une expérience en développement d’outils et de contenus de communication pour la visibilité d’un projet ou d’une organisation ;
  • Etre capable de rédiger des rapports de capitalisation, analytiques et synthétiques, sur les expériences et leçons apprises (aussi bien issues de solutions pratiques de terrain que de politiques publiques) en vue d’un partage et d’une éventuelle réplication ;
  • Avoir une connaissance des enjeux liés à l’environnement, aux ressources naturelles et/ou changements climatiques dans la région ouest-africaine ;
  • Maitrise des outils informatiques: Word, Power Point, Publisher, Photoshop, Indesign ou équivalent ;
  • Avoir une très bonne maitrise écrite et orale du français et de l’anglais, le portugais étant un atout.

Informations complémentaires

  • Dossier de candidature : CV + Lettre de motivation

Les candidats shortlistés seront contactés pour un entretien et un test écrit.

  • Prise de poste : dès que possible
  • Rémunération : 1500€ à 2500€ bruts par mois en fonction du profil et de l’expérience

Date limite de candidature : 28/08/2020 20:00

Document(s) joint(s) : TdR_Charge de Communication_GCCA+ AO.pdf - ToR_ Communication Officer_GCCA+ WA.pdf

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.