Postuler

Réf.
2020/EEEDDCKM/5762

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Date limite de candidature
04/10/2020 13:00

Durée de la mission
Expertise perlée

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
18

Description de la mission

I. Objectifs et résultats poursuivis

1. Objectif général

Sur la base de la stratégie de communication existante et en cohérence avec les contraintes de la crise sanitaire en Europe et en Afrique, le prestataire élaborera un plan stratégique et opérationnel détaillé de gestion et diffusion des informations et connaissances issues du projet et en assurera le déploiement. Il travaillera en lien avec l’équipe de coordination du projet.

2. Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de ce contrat sont, à l’échelle nationale et supranationale, de :

  • Etablir une stratégie de gestion et diffusion des informations et connaissances basée sur un diagnostic et déclinée en plan d’actions en lien avec la stratégie digitale du projet[1];
  • Assurer l’appropriation de la stratégie de gestion et diffusion des connaissances tout au long du projet.
  • Déployer la stratégie de gestion et diffusion des connaissances

II. Description des services attendus

1. Établir une stratégie de gestion et diffusion des connaissances basée sur un diagnostic et déclinée en plan d’actions

Le prestataire réalisera un diagnostic des capacités de gestion connaissances et informations des équipes du projet. Cette évaluation devra notamment identifier les moyens humains disponibles au sein des équipes du projet, en plus de leurs connaissances et compétences en matière de gestion et valorisation des connaissances.

En collaboration avec les équipes, le prestataire formulera ensuite une stratégie déclinée en plan d’actions, qui comprendra notamment :

  • l’identification des outils de vulgarisation et diffusion des connaissances les plus pertinents pour le projet ;
    • une attention particulière sera apportée à la définition des différents formats (outils de connaissances mais aussi méthodologies, leçons apprises, outils de collaboration, etc.) et canaux de gestion / diffusion des connaissances ;
  • La définition d’un système de gestion des informations et des connaissances incluant notamment :
    • une organisation claire et détaillée des rôles et responsabilités ;
    • un procédé de remontée des informations clés auprès du COTECH[2];
    • un calendrier détaillé de mise en œuvre du plan d’actions intégrant notamment une articulation de la mobilisation nationale et supranationale ;
    • un modèle de classification et d'organisation des produits de connaissance assurant la systématisation et l'agrégation des informations et connaissances ;
  • les besoins détaillés en ressources humaines et financières pour le déploiement de la stratégie ; 
  • si cela s’avère pertinent, des indicateurs et processus de rapportage permettant de mesurer l’impact de la stratégie de diffusion des connaissances.

2. Assurer l’appropriation de la stratégie de gestion et diffusion des connaissances tout au long du projet

Le prestataire s’assurera de l’appropriation de la stratégique et du plan d’actions associé par les équipes de projet.

Le prestataire devra réaliser des guides d’utilisations et des formations auprès des équipes pour chaque format ou média de diffusion identifié et pour chaque outil interne identifié.

3. Déployer la stratégie de gestion et diffusion des connaissances

Le prestataire  sera en charge d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie de gestion et diffusion des connaissances  et le déploiement de ces outils. Il assure la pérennité de la mise en œuvre de la stratégie tout au long du projet, avec si besoin des interventions ponctuelles sur les systèmes de gestion des informations et des connaissances ou auprès des équipes. 

Le prestataire devra accompagner et faciliter les temps d’échanges internes et externes à travers un appui méthodologie (format, durée, participants, sujet…) et en les animant.

Le prestataire devra notamment fournir un appui méthodologique et faciliter la formalisation des connaissances sous des formats adaptés à leur diffusion.

Une attention particulière devra être apportée dans l’appui à l’organisation de webinaires et à la capitalisation à l’issu de ceux-ci.

Tout au long du contrat, il sera en charge de facilité la formalisation des connaissances.

 

[1] Comprend notamment un site internet, un système intranet, une stratégie « réseaux sociaux »

[2] « Comité Technique » composé d’Expertise France, UICN (siège en Suisse) et WWF France

Description du projet ou contexte

1. Présentation d’Expertise France

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • Gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • Stabilité des pays en situation de crise / post-crise et sécurité ;
  • Lutte contre le dérèglement climatique et développement durable ;
  • Renforcement des systèmes de santé, protection sociale et emploi.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, de mobilisation de l’expertise technique ainsi qu’une fonction d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

 

2. Présentation du projet BIODEV2030

Le projet BIODEV2030, financé par l’AFD, coordonné par Expertise France et mis en œuvre conjointement par Expertise-France, l’UICN et le WWF France. Il a pour objectif de favoriser l’émergence d’engagements sectoriels volontaires inscrits dans une trajectoire de développement compatible avec la biodiversité dans 16 pays pilotes[1]. Ces engagements seront élaborés dans le cadre d’un dialogue multi-acteurs basé sur un diagnostic scientifique.

Pour cela, il prévoit de :

  1. Tester un processus pilote de construction scientifique d’engagements volontaires multi-acteurs pour la biodiversité,
  2. Accompagner les pays à formaliser leurs engagements volontaires nationaux,
  3. Contribuer au débat international du cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020 qui sera décidé lors de la 15e Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD COP 15) qui se tiendra en Chine fin 2021.

Les équipes du projet correspondent à l’équipe siège d’Expertise France (2,5 ETP), de WWF France (1,5 ETP) et de l’UICN (1,5 ETP) ainsi que les 16 assistants techniques présents dans chaque pays pilote du projet. L’équipe de coordination du projet comprend uniquement l’équipe siège d’Expertise France.

Le projet s’adresse à la fois aux acteurs de la communauté internationale impliqués dans les négociations en vue de la CBD COP 15 mais également aux 4 audiences prioritaires suivantes dans chacun des 16 pays pilotes :

  1. Secteur public: ministres en charge de l’environnement, agents en charge des négociations et ministre en charge des secteurs sélectionnés pour les engagements
  2. Secteurs privés concernés: acteurs industriels et/ou artisanaux de secteurs ayant à la fois des impacts négatifs sur la biodiversité et une position structurelle pour le développement des pays
  3. Société civile
  4. Bailleurs

Au cours du 1er trimestre 2020, le projet s’est doté d’une stratégie de communication qui a en posé les fondamentaux :

But de la communication

Construire la notoriété du projet en tant qu’acteur crédible de l’émergence d’une communauté d’acteurs autour d’engagements sectoriels ambitieux.

Objectifs de la communication

Quatre objectifs pour construire et asseoir la notoriété du projet :

  1. Attention : Susciter l’intérêt d’une communauté d’acteurs autour du projet (son positionnement, son objectif, son mode opératoire…) ;
  2. Compréhension : Favoriser la création d’une communauté d’acteurs engagée autour d’un processus (sentiment d’appartenance à une communauté – donner envie d’en faire partie) ;
  3. Conviction : Faciliter la mobilisation des acteurs de chacun des pays en vue de définir conjointement des engagements sectoriels ambitieux ;
  4. Action : Valoriser les efforts et les résultats sectoriels multi-acteurs du projet pour influencer les négociations à la COP 15, favoriser leur mise en œuvre effective, et promouvoir le retour d’expérience au bénéfice d’autres pays ou d’autres secteurs.

Mode opératoire

Cette stratégie s’inscrit dans un calendrier d’événements

  • internationaux (réunions du SBSTTA et du SBI, le congrès mondial de la nature de l’UICN, le One Planet Summit, le Forum économique mondial, l’Assemblée Générale du PNUE, la réunion de l’OEWG III et la COP 15, etc.) ;
  • spécifiques au projet (nationaux et supranationaux).

 

3. Expression du besoin

La pandémie mondiale entraîne le report et/ou l’annulation des événements de mobilisation des acteurs du projet. Pour renforcer et compléter la stratégie de communication existante, il a été décidé de développer de nouveaux temps d’échanges dématérialisés et de renforcer la première stratégie de communication du projet par une stratégie de gestion et dissémination des connaissances.  Il s’agira notamment de :

  • En interne : Fédérer une communauté projet[2] (espaces de dialogue, partage d’expériences, etc.) autour d’objectifs communs et en améliorer son efficacité,
  • En externe : Contribuer à la visibilité, la lisibilité, la valorisation et la dissémination des résultats dans une perspective d’influence.

 

[1] Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, République du Congo, Ethiopie, Fidji, Gabon, Guinée, Guyana, Kenya, Madagascar, Mozambique, Ouganda, Sénégal, Tunisie, Vietnam.

[2]  Equipes localisées dans les 16 pays, en France en Suisse

Profil souhaité

Expert.e ayant plus de 10 années d’expérience dans la gestion de connaissances. Le prestataire devra fournir au moins 3 références significatives sur des prestations équivalentes (montant, domaine, mission) à cette mission.

 1. Qualification et compétences

  • Diplôme dans une ou plusieurs des disciplines suivantes : gestion des connaissances, journalisme, communication, communication pour le développement, relations internationales ou autres domaines pertinents ;
  • Un minimum de 5 ans d'expérience dans la gestion des connaissances et la communication dans le domaine du développement international, avec un dossier professionnel éprouvé produisant une large gamme d'outils et de supports de communication, et avec une bonne connaissance de la technologie des médias, des systèmes de gestion basés sur le Web, médias sociaux pour l'information du public / plaidoyer, forte capacité à traduire les informations techniques dans une grande variété de groupes cibles ;
  • Expérience dans la conception de stratégies de gestion des connaissances et de plans d’actions opérationnels ;
  • Expérience en relations publiques et communication externe, campagnes de diffusion et sensibilisation ;
  • Bonne maîtrise des outils de communication en ligne et des campagnes de sensibilisation ;
  • Excellente maîtrise du français et de l’anglais ;
  • Expérience de travail pour des projets à l’international serait un avantage en particulier dans le domaine du développement durable.

2. Qualités et capacités

Excellentes qualités /capacités :

  • de communication
  • de travail en équipe et relationnel
  • de transmission des savoirs
  • de communication visuelle
  • d’écoute et de prise en compte des remarques

Informations complémentaires

Les candidats doivent fournir un dossier complet de candidature comprenant les éléments suivants:

1. Un CV

2. Une lettre de motivation

3. Une liste des références projets pertinentes démontrant l'expérience pour la mission proposée

4. Une offre technique synthétique (2 à 3 pages) précisant le nombre de jours pour chacun des services attendus

5. Une offre financière détaillant le nombre de jours proposé et le coût global de la mission

6. Le formulaire de candidature dûment renseigné (voir document joint)

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Compréhension linguistiques attendues du candidat
  • Compréhension par le candidat des enjeux du projet de coopération
  • Compréhension par le candidat du rôle de la mission au sein du projet de coopération
  • Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 04/10/2020 13:00

Document(s) joint(s) : 1_Fiche de poste Expert knowledge Management BIODEV2030_Final.pdf - 2_v01 Formulaire candidature expert individuel BIODEV2030.docx - 1_knowledge Management Expert BIODEV2030_position EN.pdf - 2_DAJ_F044ENG_v01 Candidature Form Individual Expertise.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.