Postuler

Réf.
2020/ETGDP/5686

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Secteurs d'activité
Education, Formation professionnelle et Emploi

Date limite de candidature
09/08/2020 23:59

Durée
24 mois

Description de la mission

Sous la supervision de la Direction Générale de l’Agence Centrafricaine pour la Formation Professionnelle et l’Emploi (ACFPE) et assisté de l’équipe de la Direction de la Formation et du Conseil en organisations (DFCO) de l’ACFPE, l’assistance technique accompagnera et appuiera l’ACFPE sur la planification, la programmation technique et financière, le suivi – évaluation, la communication, l’appui à la rédaction des TDRs, l’appui à la mobilisation de financements…etc.

Les responsabilités de l’assistance technique sont les suivantes :

  1. En matière de gestion opérationnelle du projet
  • Garantir le bon déroulement des activités du projet dans le respect des chronogrammes et des engagements contractuels
  • Appuyer la mise en œuvre de activités (sensibilisation et recrutement des parties prenantes, préparation et signature des contrats, suivi des études, élaboration d’outils…)
  • Appuyer le suivi des activités mises en œuvre en étroite collaboration avec les Conseillers en formation de l’ACFPE
  • Appuyer l’organisation et/ou l’animation des rencontres régulières avec les partenaires (mises en réseau, cadres de concertation de l’apprentissage…)
  • Développer le dispositif de suivi-évaluation et reporting des activités
  • Assister les Conseillers formation de l’ACFPE dans la collecte et la centralisation des informations relatives aux activités du projet
  • Appuyer les services techniques et financiers de l’ACFPE à la rédaction des TDRs et des rapports narratifs intermédiaires et finaux selon le format et le calendrier contractuels
  • Participer au processus d’évaluation et de capitalisation des acquis du projet (élaboration TDR de recrutement de consultant, recrutement de consultant, relecture et validation des livrables…)
  • Assurer le suivi administratif des relations partenariales (conventions de partenariat, outils de gestion…)
  • Apporter un appui pour la communication et la visibilité du projet
  • Assurer le suivi du partenariat avec le projet Maigo Ti a Masseka (PFEJ)
  1. En matière de gestion budgétaire du projet
  • Garantir le respect des procédures et du cadre budgétaire du projet cofinancé par l’AFD et l’ACFPE
  • Informer l’ensemble des collaborateurs impliqués dans le projet des procédures et exigences du bailleur (AFD)
  • Appuyer la gestion budgétaire des projets en étroite collaboration avec le/la gestionnaire -comptable : prévisionnels budgétaires, affection des dépenses et validation des dépenses…
  • Assurer le suivi financier et budgétaire du projet en lien avec la/la gestionnaire-comptable
  • Assurer le respect du calendrier administratif des conventions de financement (paiement des factures des partenaires, échéances des rapports financiers, échéances des audits financiers…)
  • Valider les suivis budgétaires mensuels en conformité avec le processus de validation (consommation des lignes budgétaires, flexibilité entre rubriques, projection des dépenses à fin de projet)
  • Participer à l’élaboration des rapports financiers à l’attention du bailleur
  • Contrôler la réalisation de l’archivage selon les procédures en vigueur dans le pays
  • Participer au recrutement des cabinets, à la préparation des audits et appuyer le/la gestionnaire comptable lors de leur réalisation

L’objectif final de l’assistance technique est de renforcer les capacités de l’ACFPE sur les différents aspects de conduite du projet (développement d’outils/processus, RC des équipes…)

Description du projet ou contexte

Dans le cadre de sa coopération financière et économique, la République Centrafricaine (RCA) a sollicité et obtenu de l’Agence Française de Développement (AFD) la mise à disposition d’une subvention de 1,5 million d’euros destinée au financement partiel du Projet d’Appui au Développement de l’Apprentissage (PADA).

La convention de financement entre la RCA et l’AFD a été signée le 20 octobre 2017. La mise en œuvre du PADA est assurée par l’ACFPE à travers une délégation de maitrise d’ouvrage (convention signée le 30 juillet 2019). Il est prévu que l’ACPFE cofinance progressivement le PADA à hauteur de 610 000 euros sur les 4 ans.

Le PADA prend la suite du Projet d’Appui à la Stratégie Nationale pour l’Education (PNEDU) et permet de poursuivre les objectifs de celui – ci. Une subvention de 5 millions d’euros destinée au financement partiel du PNEDU  avait déjà été mise à disposition par l’AFD (convention de financement signée en décembre 2012).

Le PNEDU et le PADA constituent une phase pilote dont la finalité est d’améliorer les perspectives d’emploi et d’insertion professionnelle des jeunes et contribuer au développement économique de la RCA. L’objectif est d’appuyer le développement des formations courtes et par apprentissage, favoriser son évolution vers des métiers porteurs et sa reconnaissance, et permettre ainsi, sans un investissement conséquent, de répondre aux attentes (i) d’insertion des populations et (ii) d’élévation du niveau de qualifications du milieu économique.

L’atteinte de cet objectif doit passer par l’expérimentation d’un dispositif de formation par apprentissage par alternance – favorisant l’insertion professionnelle des jeunes qui ne s’inscrivent pas dans le secondaire. Le résultat attendu de la phase pilote sera d’organiser la mise en œuvre de l’apprentissage par les compétences et par alternance de 2054 jeunes déscolarisés de niveau primaire, dans les zones sécurisées du pays, et de renforcer le fonctionnement et la présence de l’ACFPE en dehors de Bangui.

Le PADA est articulé autour de trois principales composantes :

  • La mise en place des dispositifs de formation à court terme fondés sur l’apprentissage et l’alternance (1,377 millions d’euros, dont le financement de l’ACFPE). Celle – ci doit permettre sur quatre ans la formation d’environ 1754 jeunes déscolarisés ou sortant des cycles primaire ou secondaire sans intention de poursuite d’études, dans les zones sécurisées du pays pour des formations courtes (moins d’un an) fondées sur l’apprentissage et l’alternance selon un modèle reproductible et soutenable
  • Le renforcement du fonctionnement et des capacités de l’ACFPE (0,570 millions d'euros)
  • Une composante transversale, destinée à la gestion de projet (audit, divers, imprévus, frais de gestion de l’ACFPE ) (0,163 millions d'euros)

D’avril 2015 à juillet 2017, deux assistants techniques ont accompagné l’ACFPE dans le pilotage et la mise en œuvre de la composante Formation Professionnelle du PNEDU. L’ACFPE souhaite ainsi dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de formation par apprentissage pour le compte du PADA, remobiliser une expertise technique en Gestion projets, avec, comme atout, une connaissance du secteur de la formation professionnelle.

Profil souhaité

L’assistance technique disposera de 10 à 15 ans d’expérience professionnelle pertinente :

  • Expériences et compétences en accompagnement d’une institution (publique ou parapublique) et en démarche qualité
  • Expériences et compétences indispensables en matière de gestion de projet (gestion financière, passation des marchés, suivi/évaluation, rapportage…)
  • Une bonne connaissance des sous – secteurs de l’Enseignement Technique (ET) et de la Formation Professionnelle (FP) serait un atout
  • Expérience en appui à un fond de financement de la formation professionnelle

 

  • Expérience du travail en équipe en contexte multiculturel
  • Avoir une bonne connaissance du contexte d’intervention dans un pays affecté par les conflits et marqué par la fragilité de ses structures nationales
  • Faire preuve de capacité d’adaptation et de réactivité à des situations imprévues
  • Avoir de bonnes capacités d’organisation et de planification
  • Etre doté d’une aisance relationnelle
  • Avoir vécu et travaillé en Afrique pendant au moins 5 ans et connaitre les réalités socio – culturelles africaines
  • Avoir une excellente maitrise des outils informatiques

Informations complémentaires

Dossier de candidature: CV et lettre de motivation

Date limite de candidature : 09/08/2020 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.