Postuler

Réf.
2020/EIRCDMCDLCDP/5474

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Détachement d'un agent d'une administration publique ou parapublique

Secteurs d'activité
Education, Formation professionnelle et Emploi ; Enseignement Supérieur

Date limite de candidature
29/05/2020 23:59

Durée de la mission
Long terme

Contrat
Détachement d'un agent d'une administration publique ou parapublique

Description de la mission

  • Appui au MES pour la gestion technique et financière du projet: conseil dans le suivi et le contrôle des opérations, appui au cadrage méthodologique et stratégique, supervision de la gestion administrative et financière, conduite des relations avec les partenaires, mise en œuvre du dispositif de suivi-évaluation, animation du pilotage d’ensemble, suivi de la passation des marchés, etc. Il est également le garant de la bonne exécution des dépenses du projet ;
  • Appui à la communication : production, et analyse le cas échéant, de l’ensemble des rendus techniques et financiers, accompagnement de l’information de l’ensemble des parties prenantes, organisation et animation des comités de pilotage, secrétariat du Comité de sélection et de suivi de l’appel à projets, partage des résultats du projet et des pratiques, etc. ;
  • Renforcement des capacités et appuis techniques : élaboration, en lien avec des expertises ponctuelles, des diagnostics des besoins et des activités de renforcement des capacités des acteurs du projet, mise en œuvre d’actions techniques (ateliers, formations, etc.) dans le cadre des différents volets du projet ;
  • Identification et mise en œuvre, au cours de l’exécution du projet, des chantiers supplémentaires à mettre en œuvre : accompagnement de chantiers structurants qui seront identifiés au cours de l’exécution du projet dans l’objectif d’améliorer la qualité et de renforcer le pilotage et la gouvernance du système d’enseignement supérieur et de recherche ;
  • Coordination de l’assistance technique, des appuis ponctuels et des chargés de mission : production des termes de référence et/ou notes de cadrage méthodologique des opérations, proposition de la programmation des missions et des appuis rapprochés, suivi des missions et de la mise en œuvre des recommandations, suivi des activités de l’équipe d’assistants techniques résidentiels, appuis auprès des directions centrales du MES, pilotage des bilans et du processus de capitalisation, etc.

Description du projet ou contexte

Prévu pour une durée de quatre ans (2020-2023), le projet a pour finalité de contribuer au développement socioéconomique du pays par l’amélioration de la qualité de son système d’enseignement supérieur. Ce projet se décline en trois composantes, qui visent respectivement à :

  • Contribuer à la modernisation du système d’enseignement supérieur, notamment à travers (i) l’attribution de financements compétitifs à des projets de recherche et de formation, (ii) l’appui à l’Ecole normale supérieure chargée de la formation initiale des enseignants et (iii) des actions d’amélioration de la gouvernance et de la qualité du système.
  • Intervenir de manière ciblée sur l’amélioration de la qualité des formations, des résultats de la recherche et de l’employabilité des diplômés, sur une thématique prioritaire et fédératrice, à titre de démonstrateur : la valorisation des bioressources. Un Centre multiservices de valorisation des bioressources (CMVB) sera construit et équipé pour accueillir les formations professionnalisantes des filières concernées, mais également proposer des services aux entreprises (formation et mise à disposition des installations).
  • Redynamiser les partenariats et les coopérations scientifiques notamment avec des institutions françaises en matière de recherche et de formation.

Le projet vise à soutenir la diversification de l’économie congolaise en renforçant quantitativement et qualitativement le vivier de diplômés de l’enseignement supérieur, dans des secteurs prioritaires, notamment la valorisation des bioressources axée sur la transformation et le conditionnement agroalimentaire à destination des humains et des animaux, la cosmétologie, et les applications pharmaceutiques ou de bio-santé. En contribuant au développement du tissu des TPE/PME, ce projet peut faciliter la création de nouveaux emplois et donc l’amélioration de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, leur exclusion du marché du travail étant identifiée comme l’un des principaux facteurs de tension sociale.

Le renforcement des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur et de recherche français soutiendra la montée en qualité des formations proposées et ce de manière pérenne, grâce au renforcement des formations de formateurs – qu’il s’agisse des futurs enseignants du secondaire formés à l’Ecole normale supérieure, des futurs enseignants-chercheurs réalisant un doctorat en co-direction ou des enseignants-chercheurs existants qui bénéficieront de formations continues.

Enfin, une attention particulière sera portée à l’amélioration de la gouvernance et de la gestion du système d’enseignement supérieur, notamment en (i) encourageant les collaborations avec les milieux professionnels afin d’assurer une meilleure adéquation aux besoins des entreprises, mais aussi en (ii) soutenant le développement des partenariats avec d’autres institutions d’enseignement supérieur à l’international.

Profil souhaité

Le profil recherché est celui d’un candidat disposant d’une formation supérieure et d’une expérience réussie d’au moins 10 ans dans la conception et la gestion de projets dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur, dont 5 dans des pays en développement ou émergents. Une expérience en matière de professionnalisation des formations universitaires et de rapprochement Université-Entreprise en Afrique subsaharienne serait un plus.

Par ailleurs, l’expert devra démontrer :

  • D’excellentes connaissances contextuelles des systèmes d’enseignement supérieur et de la mise en place du système LMD en Afrique francophone et anglophone, capacité à faire le pont entre ces différentes références ;
  • Une spécialisation dans un des domaines suivants, appliquée à l’enseignement supérieur : pilotage, organisation-méthode, ingénierie de la formation, ingénierie pédagogique, structuration de la recherche, numérique ;
  • Des capacités de gestion du cycle de projet et de gestion administrative et financière ;
  • Des capacités à travailler avec des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles et à animer des relations institutionnelles.
  • D’excellentes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • D’excellentes compétences de communications écrites et orales ;
  • La maîtrise des logiciels bureautiques

Le Chef de mission aura également pour mission de :

  • Superviser des études (écritures des TdR, recrutement de consultants, supervision et pilotage des activités, validation des livrables, partage des résultats)
  • Mobiliser des expertises ponctuelles (identification des besoins, planification, écritures de TdR, organisation des missions, capitalisation)
  • Assurer le reporting technique et financier auprès d’Expertise France;
  • Préparer les comités de pilotage du projet;
  • Faciliter la communication entre les parties prenantes (publiques et privées) et garantir une bonne circulation de l’information;
  • Apporter des appuis techniques selon les demandes de la maîtrise d’ouvrage.

Positionnement et volume d’expertise requis

L’expert en gestion de projet est chef de mission. Il est positionné en appui direct du MES.

Le volume d’expertise requise pour ce poste est de 48 mois en résidentiel.

Le poste sera basé à Brazzaville, avec des déplacements possibles principalement à Pointe Noire.

 

Date limite de candidature : 29/05/2020 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.