Postuler

Réf.
2024/AALDETMEPDTF/11482

Type d'offre
Experts

Type de contrat
Contrat de prestation de services

Date limite de candidature
29/07/2024 12:00

Durée de la mission
Court terme

Contrat
Indépendant / Entrepreneur Individuel

Durée
15 MOIS

Description de la mission

a.       Objectif général

Le Ministère tunisien de l’Economie et de la Planification (MEP), plus particulièrement, la Direction Générale du Climat des Affaires, sollicite l’appui du projet Qawafel pour la mise en place d’une task force dédiée à l’internationalisation des entreprises en Afrique. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions du gouvernement visant à renforcer la compétitivité des entreprises sur les marchés internationaux et à promouvoir la croissance économique du pays. Plus précisément, la création de cette task force s’inscrit dans le cadre de la mission du Secrétariat d’Etat pour les PME afin d’appuyer l’internationalisation des entreprises tunisiennes.

Cette task force publique-privée aura pour missions principales de :

-          Orienter les autorités publiques en charge du commerce extérieur vers les sujets et besoins prioritaires des entreprises à l’international ;    

-          Conseiller les autorités et institutions compétentes dans leur mission d’identification des acteurs publics en matière d’internationalisation des entreprises ;

-          Identifier les opportunités commerciales des marchés internationaux notamment africains et les défis rencontrés par les entreprises dans leur processus d’internationalisation ;

-          Se tenir informée des tendances du marché mondial et anticiper les évolutions sectorielles ;

-          Diffuser et partager des informations en matière d’internationalisation auprès des entreprises cibles afin qu’elles bénéficient pleinement des dispositifs de soutien et d’accompagnement existants.

Le MEP a entamé la phase d’identification des structures publiques et privées qui seraient membres de cette task force : le CEPEX (Centre de promotion des exportations), FITA (Financing Investment & Trade in Africa), le FIPA (Foreign Investment Promotion Agency), le Ministère du Commerce et du Développement des Exportations, le Ministère du transport, le Conseil Bancaire et Financier, la Douane, la TTN (Tunisie TradeNet). La composition de la task force est dynamique. Autrement dit, elle sollicitera l’avis et l’appui de tout acteur pertinent, public ou privé, selon les thématiques de travail de la task force (questions relatives au marché agricole, au marché pharmaceutique, au e-commerce, à la logistique, etc.).

Le projet Qawafel lance ainsi une consultation pour appuyer la mise en place d’une task force dédiée à l’internationalisation des entreprises au profit du MEP et des parties prenantes. Un binôme d’experts, composé d’un.e expert.e international.e et d’un.e expert.e national.e, sera mobilisé pour cette mission.

b.      Objectifs spécifiques

La présente mission est double.

  • §  Analyse comparative des politiques publiques en matière d’internationalisation

Dans un premier temps, le binôme d’expert.e.s réalisera une analyse comparative des bonnes pratiques en matière de politiques publiques pour l’internationalisation des TPE/PME. Il appuiera sa démarche entre autres, sur les résultats et recommandations de l’étude Deloitte Tunisie (finalisée en 2019-2020 et réceptionnée par le MEP en 2022) relative à la stratégie d’internationalisation des entreprises tunisiennes à l’échelle du continent, ainsi que sur la stratégie nationale pour l’amélioration du climat des affaires, développée par le MEP[1]. Cette analyse permettra d’avoir une meilleure connaissance des mesures prises en matière de politiques publiques par d’autres pays pour faciliter l’internationalisation des entreprises, d’identifier certaines mesures à adapter au contexte tunisien, d’élaborer un plan d’actions à mettre en œuvre par la task force.

  • §  Appui à la mise en place de la task force

Dans un deuxième temps, le binôme d’expert.e.s appuiera le MEP et les parties prenantes à la mise en place de cette task force. Il s’agira entre autres d’appuyer la composition de la task force, de définir son mandat et ses objectifs stratégiques, son mode de gouvernance et sa méthode de travail (gestion opérationnelle en parfaite synergie avec l’écosystème en place), ses activités et leurs modalités d’exécution, d’élaborer un plan d’actions, à mettre en œuvre à court et moyen terme par la task force.          
L’horizon temporel du plan d’actions et l’intensité de la coopération entre les membres de la task seront discutés lors des réunions de cadrage entre le binôme d’expert.e.s, la Direction
Générale du Climat des Affaires du MEP et Qawafel.      
En guise de préambule, la Direction
Générale du Climat des Affaires du MEP et Qawafel ont identifié des activités qui pourraient être mises en œuvre dans le cadre de la task force. Ces activités visent à renforcer les capacités des structures publiques d’appui aux entreprises, et à faciliter leur internationalisation. Elles seront discutées lors des réunions de cadrage.

Le binôme d’expert.e.s sera ainsi chargé d’atteindre les résultats suivants :

-          Identifier les bonnes pratiques en matière de politiques publiques visant à faciliter l’internationalisation des entreprises ;    

-      - Analyser et synthétiser les résultats et recommandations de l’étude Deloitte et de la stratégie nationale pour l’amélioration du climat des affaires et y dégager les bonnes pratiques à mettre en œuvre à court, moyen et long terme, restituer ses conclusions auprès de la task force ;

 

-        - Affiner l’identification des structures publiques et privées de la task force avec le concours du MEP et Qawafel : étudier le profil des acteurs (légitimité, vision par rapport à l’objectif de changement, sphère d’influence, engagements, communication, etc.) ;    

-       -  Identifier les forces et les faiblesses d’une telle task force d’un point de vue « gestion opérationnelle » (les éventuelles entraves de travail et de mise en confiance) et fournir des recommandations ;  

-            -  Elaborer une proposition de structure organisationnelle de la task force, en définissant entre autres, les rôles et responsabilités de chaque acteur et la méthodologie de travail ;

 

-        -  Proposer un plan d’actions ou plan de travail à mettre en œuvre dans le cadre de la task force, hiérarchiser chaque action identifiée à court, moyen et long terme, sous forme de fiche projet (exemples des thématiques de travail : procédures douanières et portuaires, financement, logistique) ;

-         - Animer les sessions de la task force selon les orientations du MEP ;      

-          - Définir un mécanisme de suivi et d’évaluation dans la mise en œuvre des actions de la task force.         

 

Méthodologie et déroulement de l’intervention

 

Un binôme d’experts, composé d’un.e expert.e international.e et d’un.e expert.e national.e, sera mobilisé pour cette mission.


L’expert.e international.e procédera à la sélection de l’expert.e national.e en collaboration avec l’équipe de la Direction Générale du Climat des Affaires et Qawafel. Une liste d’expert.e.s nationales.aux, élaborée à partir des profils d’expert.e.s retenu.e.s dans le cadre d’un appel à candidature du projet Qawafel et d’expert.e.s répertorié.e.s par le MEP, sera partagée à l’expert.e international.e.


Le binôme d’expert.e.s devra mener à bien cette mission en coordination étroite avec l’équipe de la Direction Générale du Climat des Affaires et Qawafel.

 

La mission se déroulera en 3 phases :

  • ·         Phase 1 – état des lieux : cette première phase consistera à identifier les bonnes pratiques en matière de politiques publiques pour faciliter l’internationalisation des entreprises d’autres pays, et à adapter au contexte tunisien. L’expert.e international.e et l’expert.e nationale seront mobilisé.e.s lors de cette phase.

 

  • ·         Phase 2 – professionnalisation : cette seconde phase repose sur la professionnalisation de la task force via la définition de la structure organisationnelle de la task force. L’expert.e international.e et l’expert.e nationale seront mobilisé.e.s lors de cette phase.

 

  • ·         Phase 3 – animation : cette dernière phase consiste à animer les premières sessions de la task force, par 1/ une présentation de la méthodologie de travail de la task force 2/ une restitution des bonnes pratiques identifiées 3/ une séance de travail sur une action à mettre en œuvre définie lors de l’élaboration du plan de travail de la task force. L’expert.e national.e sera en charge de cette activité (l’expert.e international.e pourrait être mobilisé.e en appui).

   Tâches à réaliser

Pour atteindre l’objectif et les résultats de la mission, le binôme d’expert.e.s est appelé à mener les tâches suivantes :

Activités

H/J Expertise internationale

H/J Expertise nationale

Tenir des réunions de cadrage avec l’équipe Qawafel et le MEP (à distance ou en présentiel)

2

1.5

Appuyer la sélection de l’expert.e national.e

0.5

0

Produire une note méthodologique et un chronogramme de la mission

1

0

Analyser les bonnes pratiques en matière de politiques publiques

4

4

Restituer les résultats de l’analyse

1

1

Appuyer le MEP à finaliser la composition de la task force

1.5

1.5

Définir la structure organisationnelle de la task force

2

1

Elaborer un plan de travail

8

8

Animer les sessions de la task force

2

6

Définir un mécanisme de suivi et d’évaluation des actions de la task force

1.5

1

Rédiger le rapport de fin de mission

1.5

1

Au total

25

25

 

4.       Livrables de la mission et modalités de validation

Le binôme d’expert.e.s est appelé à fournir les documents suivants au fur et à mesure de la conduite de la mission :

Livrables

Echéance

1

Note méthodologique et chronogramme de la mission

A discuter lors des réunions de cadrage

2

Synthèse de l’étude des bonnes pratiques

3

Plan de la structure organisationnelle de la task force et les recommandations pour sa mise en œuvre

4

Plan de travail

5

Rapport de fin de mission 

Les livrables de la mission seront à discuter et à valider en parfaite collaboration avec l’équipe de la Direction Générale du Climat des Affaires du MEP et Qawafel. Chaque partie fera l’objet d’une validation par l’équipe du projet :  
- 1ère ébauche par le binôme d’expert.e.s ;        
- 2ème ébauche avec intégration des commentaires ;       
- version finale validée par le chef de projet M. Mazen Al Kassem.

Le binôme d’expert.e.s reportera ses travaux respectivement au chef de projet M. Mazen Al Kassem et M. Mhamed Ben Abid, Directeur de la Direction Générale du Climat des Affaires au MEP. Pour toute question technique, le binôme d’expert.e.s s’adressera à Mme Amel Benredjem et Mme Wafa Khelil, Chargées de la Facilité d’assistance technique.

5.       Calendrier prévisionnel et lieux d’exécution de la mission

La mission se déroulera comme suit :

Du 9 septembre 2024 à 28 février 2025 en France

Dates

Première réunion de cadrage avec l’équipe Qawafel et le MEP

11.09.2024

Appuyer la sélection de l’expert.e national.e

25.09.2024

Participer à une deuxième réunion de cadrage à distance afin de valider la méthodologie et le chronogramme de la mission

09.10.2024

Analyser les bonnes pratiques en matière de politiques publiques

Du 09.10 au 22.11.2024

Appuyer le MEP à finaliser la composition de la task force

Du 25.11 au 10.01.2025

Définir la structure organisationnelle de la task force

Du 25.11 au 10.01.2025

Elaborer un plan de travail

Du 13.01.2025 au 21.02.2025

Du 31 mars 2025 au 27 juin 2025 en Tunisie (Tunis)

Participer à une réunion de cadrage en présentiel avec le Secrétaire d’Etat et Direction Générale du Climat des affaires et Qawafel

A discuter lors des réunions de cadrage

Animer les sessions de la task force

Du 30 juin 2025 au 31 juillet 2025 en France


Produire un rapport de fin de mission 

Du 30.06 au 31.07.2025

 

La répartition détaillée des délais de réalisation des activités de la mission sera discutée avec le binôme d’expert.e.s lors des réunions de cadrage.



Description du projet ou contexte

La Tunisie, consciente de la nécessité de diversifier son économie pour assurer une croissance économique durable, s’est fixé l’objectif de soutenir le développement du secteur privé et faire avancer son processus d’intégration économique au reste de l’Afrique. Les TPE/PME tunisiennes jouent un rôle clé dans le développement économique du pays et contribuent à la création d’emplois. Dans cette mission, ces entreprises ont besoin d’accompagnement pour développer une offre plus compétitive sur les marchés africains. Dans ce contexte, la Tunisie a mis en place un secrétariat d’Etat pour les PME afin de mieux répondre aux attentes de cette catégorie et amplifier sa valeur ajoutée économique sur le plan national et international. Dans cette même perspective, le rôle du projet Qawafel est de soutenir l’internationalisation des entreprises tunisiennes à s’implanter et/ou développer leurs exportations en Afrique, notamment, le Kenya, la Mauritanie, le Sénégal et la République démocratique du Congo. Le projet est axé autour de cinq secteurs d’activité à fort potentiel d’export pour les entreprises tunisiennes sur le continent africain : 1. l’agroalimentaire, 2. le BTP, 3. la santé et le pharmaceutique, 4. le numérique et 5. l’enseignement supérieur et la formation professionnelle.

Qawafel est mis en œuvre par Expertise France, l’agence française de coopération technique internationale, en collaboration avec le Ministère tunisien de l’Economie et de la Planification (MEP) et le secteur privé. Il est financé par l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre du Programme de renforcement des capacités commerciales (PRCC) sur une période de 36 mois (mai 2023 – avril 2026). Qawafel intervient dans trois composantes complémentaires :

  • Composante 1 : « Accompagnement de l’internationalisation des entreprises tunisiennes vers le continent africain » pour renforcer les mécanismes d’accompagnement et les offres de services des structures intermédiaires privées qui ont vocation à soutenir les entreprises et start-ups tunisiennes dans leur projet d’expansion en Afrique.        
               
  • Composante 2 : « Visibilité et diplomatie économique de la Tunisie sur les marchés prioritaires » pour améliorer l’attractivité de la Tunisie en tant que destination d’investissement et déployer une stratégie de diplomatie économique active dans les pays africains cibles.         

  • Composante 3 : « Cadre réglementaire et institutionnel tunisien » pour créer un environnement plus propice à l’internationalisation des entreprises en Afrique par la révision de certaines réglementations et la mise en place de mécanismes de dialogue public-privé et de collaborations régionales entre pairs (Tunisie/pays cible).

La présente mission s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Facilité d’assistance technique de la composante 3.

Profil souhaité

L’expert.e international.e  devra disposer des requis suivants :

  •          Avoir un niveau bac+5 ou supérieur en sciences économiques ou autres disciplines connexes ;
  •          Avoir une expérience professionnelle entre 5 et 10 ans dans l’internationalisation des entreprises, et/ou les stratégies d’alliances internationales dans le domaine de l’export ; 
  •          Avoir une expérience professionnelle spécifique : au moins 5 ans d’expérience dans le conseil et l’accompagnement aux structures d’appui publiques ; au moins 3 ans d’expérience dans les pays du continent africain dans le domaine de l’export ; au moins 3 ans d’expérience dans la formation de formateurs dans le domaine de l’export ;   
  •          Avoir, préférablement, une expérience sectorielle dans l’un ou plusieurs secteurs d’activité suivants : l’agroalimentaire, le BTP, la santé et le pharmaceutique, le numérique et l’enseignement supérieur.       
  •          Avoir, préférablement, une expérience régionale dans le domaine du commerce intra-africain dans les pays cibles du projet ;       
  •         Avoir, préférablement, une expérience similaire d’assistance technique dans la coopération internationale au développement ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’environnement politique et économique tunisien, en particulier celui du développement des PME ;
  • Avoir une parfaite maîtrise du français. Maîtrise démontrée de l’anglais.

Informations complémentaires

Le/La candidat.e intéressé.e doit présenter :

  •          Une preuve de l’enregistrement du/de la candidat.e au registre des sociétés (K-bis ou équivalent) ;
  •          Une offre technique, incluant la méthodologie de la mission, le chronogramme et le CV de l’expert.e international.e qui sera chargé.e de réaliser la mission ;
  •           Une offre financière, en euros ou en dinars tunisiens.

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Formation/compétences/expériences du candidat

Date limite de candidature : 29/07/2024 12:00

Document(s) joint(s) : TdR _Mise en place d'une task force.docx

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.