Postuler

Réf.
2024/SPDLVADL/11204

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Appui aux Opérations internationales de sécurité et aux opérations de maintien de la paix ; Menaces globales et criminalité organisée ; Stabilisation et résilience ; Gouvernance démocratique ; Affaires politiques

Date limite de candidature
23/06/2024 23:59

Contrat
Salarié

Durée
24 mois (renouvelable sous conditions)

Description de la mission

Descriptif de la structure d’accueil :      

-       Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : l’ETI travaillera sous la supervision du coordinateur de programme principal de la division de la consolidation de la paix et de la stabilisation de l’OIM en Irak.

 

-       Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI : L’OIM Irak compte environ 200 employés. Le titulaire ou la titulaire rend compte directement au coordinateur principal de programme de la division de consolidation de la paix et de stabilisation de l'OIM Irak, en coordination avec le responsable du programme PEV de l'OIM Irak et le co-président du groupe de travail technique (GTT) pour le retour des ressortissants irakiens du nord-est de la Syrie.

 

Descriptif de la mission : Au sein de l’OIM Irak, l’ETI apportera un soutien technique au responsable du programme de la prévention de l'extrémisme violent, et appuiera la co-présidence du groupe de travail technique sur les retours dans le nord-est de la Syrie.

 

Principales tâches et résultats attendues :

 

Le travail avec l'équipe PEV de l'OIM consistera à :

- Fournir des conseils  sur la prévention de l’extrémisme violent, afin de renforcer tous les éléments de la programmation, y compris l'assistance technique au gouvernement et le renforcement de la relation entre PEV et la réhabilitation et la réintégration des rapatriés de la NES;

- Renforcer les capacités et les systèmes de suivi, d'évaluation, de redevabilité et d'apprentissage dans l'ensemble du programme PEV en s'appuyant sur les cadres existants, en améliorant le développement d'indicateurs et la collecte de données (y compris la manière dont ils se recoupent avec le processus de retour), et en fournissant un renforcement pratique des capacités au personnel national. Les financements français aux activités de l’OIM en Iraq feront l’objet d’un suivi spécifique;

- Diriger l'assistance technique en matière d'évaluation de l'impact des activités mises en œuvre dans le cadre du programme PEV de l’OIM , en soutenant l'élaboration de cadres d’analyses et la mise en place d'évaluations au niveau du comité national PEV et dans les gouvernorats locaux qui mettent en œuvre des plans d'action PEV locaux.

- Superviser tous les travaux de recherche entrepris par le programme PEV afin de garantir une méthodologie solide et des pratiques saines en matière de collecte et d'analyse des données. Il s'agit notamment d'aider le programme PEV à effectuer des analyses régulières du contexte et de l'évolution des besoins en Irak. 

- Soutenir l'élaboration de documents de programmation, de dossiers d'information et de politique, y compris l'organisation de réunions d'information régulières du programme PEV en coordination avec la Division des partenariats et de la coordination de l'OIM.  

 

Le travail avec le co-président du groupe de travail technique comprendra les éléments suivants :

- Apporter un soutien technique au coprésident du groupe de travail technique (GTT) au sein de l'OIM sur les questions de sécurité et de redevabilité liées au retour, à la réadaptation et à la réintégration des ressortissants irakiens de la région du nord-est de l'Irak, en s'appuyant sur les meilleures pratiques locales, nationales, régionales et internationales et/ou sur les enseignements tirés des précédentes expériences ;

- Réaliser, sous la direction du coprésident du GTT et en coordination avec les coprésidents des équipes spéciales chargées de la réadaptation et de la sécurité et de la redevabilité, des évaluations des besoins ou des travaux de recherche portant spécifiquement sur le volet  sécurité et redevabilité.;

- Concevoir et/ou organiser des sessions de formation ou d'information sur les mesures pertinentes en matière de sécurité et de  liées au retour des ressortissants irakiens du nord-est de la Syrie, en coordination avec les coprésidents du GTT et les présidents de l'équipe spéciale chargée de la sécurité et de la responsabilité (et ses membres) ;

- Fournir tout autre soutien technique et/ou de coordination au coprésident du GTT et aux coprésidents de la taskforce sur des questions connexes dans le domaine de la sécurité et de la responsabilité.

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet :

Si l’Irak connaît une phase de normalisation de sa gouvernance politique et de son contexte sécuritaire, et de développement économique, le pays reste exposé à d’importants défis pour sa stabilité, en particulier le contexte régional et les influences étrangères, la capacité de l’Etat à répondre aux attentes de la population et à assurer la cohésion nationale et sociale, le terrorisme, la criminalité organisée et la corruption. En outre, l’Irak a besoin de soutien pour assurer un retour réussi des milliers d’Irakiens déplacés, y compris des familles perçues comme affiliées à l'État islamique d'Irak et du Levant (Daech), qui se trouvent actuellement dans des camps dans le nord-est de la Syrie, leur réadaptation et leur réintégration dans un cadre sûr et sécurisé.

Alors que la fermeture de ces camps s’annonce et que davantage de personnes les quittent, un nouveau cycle de violence ne peut être exclu, notamment par la perpétuation directe, mais aussi la stigmatisation, la discrimination et les représailles des rapatriés, ainsi que l'exposition des jeunes vulnérables aux idéologies et aux acteurs extrémistes violents.

Dans ce contexte, l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en Irak travaille dans divers domaines afin d'appuyer  le gouvernement irakien dans la prévention de l'extrémisme violent et le retour des ressortissants irakiens du nord-est de la Syrie (NES). Il s'agit de questions interdépendantes qui nécessitent la mise en œuvre de programmes humanitaires et de développement, de plaidoyer, de soutien technique et de renforcement des capacités, ainsi que de coordination.

Le programme de prévention de l'extrémisme violent (PEV) de l'OIM Irak vise à analyser et à traiter les moteurs sous-jacents, les motivations et les vulnérabilités à l'extrémisme violent qui peuvent survenir dans le contexte de la marginalisation, de l'exclusion, des violations des droits de l'Homme, de l'isolement social, de l'exposition à des idéologies radicales et du manque de possibilités de gagner sa vie.

De même, l'OIM Irak joue un rôle de premier plan dans la coordination et la mise en œuvre de programmes au sein de l'ONU destinés à aider le gouvernement irakien à renvoyer ses ressortissants d'Al Hol vers l’Irak.

Profil souhaité

Qualifications :      

- Capacité à travailler de manière indépendante et à obtenir des résultats de qualité avec une supervision limitée.

- Le candidat ou la candidate doit parler couramment l'arabe (B2) et l'anglais (C1).

- Capacité à établir des relations solides et à interagir au sein de l'organisation et avec les parties prenantes, y compris les homologues gouvernementaux.

- Capacité à gérer des situations complexes et des responsabilités multiples simultanément, en combinant des projets à long terme avec l'urgence d'une demande immédiate.

- Solides compétences en matière de communication écrite et orale.

 

Valeurs :         

Le titulaire doit faire preuve des valeurs et compétences suivantes :

- Inclusion et respect de la diversité : Respecte et promeut les différences individuelles et culturelles. Encourage la diversité et l'inclusion.

- Intégrité et transparence : Maintient des normes éthiques élevées et agit de manière cohérente avec les principes, les règles et les normes de conduite de l'organisation.

- Professionnalisme : Démontre sa capacité à travailler de manière posée, compétente et engagée et fait preuve de discernement pour relever les défis quotidiens.

- Courage : Démontre la volonté de prendre position sur des questions importantes.

- Empathie : Faire preuve de compassion envers les autres, faire en sorte que les gens se sentent en sécurité, respectés et traités équitablement.

 

 

Expérience professionnelle :      

- 10 ans d’expérience dans des pays fragiles ou en développement ou dans des zones de conflit.

- 5 ans d’expérience acquise en matière de prévention de l’extrémisme violent, en lien avec des organisations internationales, des agences des Nations unies, des gouvernements ou des instituts de recherche.

 

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation.

 

Informations complémentaires

Note : pour des raisons de sécurité, ce poste n'est pas proposé en expatriation familiale mais en célibat géographique. 

Date limite de candidature : 23/06/2024 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.