Postuler

Réf.
2024/CADLPPPLFLNELC/11058

Type d'offre
Experts

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Climat et territoires ; Développement durable ; Ingénierie de développement

Date limite de candidature
14/06/2024 23:59

Contrat
Salarié

Durée
24 mois (renouvelable une fois sous conditions)

Description de la mission

Mandatée par le Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Expertise France recrute le/la futur.e Conseiller.ère auprès de la Primature pour la coordination stratégique du « Partenariat pour les forêts, la nature et le climat » en République du Congo, en qualité d’Expert Technique International (ETI).

Description de la mission : 

L’ETI aura pour objectif d’appuyer le suivi de la mise en œuvre des activités et composantes permettant d’atteindre les engagements fixés par le Congo dans le Country package (CP).

Principales tâches et résultats attendus :

Positionné au sein de la Primature, au Secrétariat permanent du suivi du Partenariat pour la forêt, la nature et le climat, l’ETI contribuera à :

  • Appuyer le pilotage de la coordination des programmes du CP au sein de la Primature ;
  • Assurer un engagement et une appropriation à haut niveau et élargis des engagements du CP, notamment en appuyant la bonne intégration de ces derniers dans les cadres de planification stratégiques et budgétaires du pays, ainsi que dans les principales politiques sectorielles concernées ; 
  • Suivre le plan de mise en œuvre du CP comprenant des activités avec des objectifs clairs, un chiffrage de ces activités, des indicateurs de suivi et d’évaluation et un calendrier de mise en œuvre ;
  • Fournir des analyses pour consolider les conseils stratégiques, politiques et techniques à la République du Congo et aux partenaires (FCLP, collège des bailleurs, Fonds d’amorçage des Country package, etc.) ;
  • Identifier les opportunités permettant d’augmenter et d’assurer un alignement des ressources, domestiques et extérieures, publiques et privées, bilatérales et multilatérales, à la mise en œuvre des engagements du CP de la République du Congo ;  
  • Participer à la coordination des partenaires internationaux en faisant circuler l’information et en favorisant les synergies entre bailleurs ;
  • En lien avec le Secrétariat Permanent de la LoI CAFI, contribuer à appuyer une mise en cohérence des politiques publiques prenant en compte :

-   Les engagements en termes d’amélioration de la gouvernance économique et du climat des affaires (accord FMI, appuis budgétaires, ITIE, etc.) ;

-     Les engagements de la Lettre d’Intention signée avec CAFI ;

-     Les enjeux du partenariat UE/Congo pour les Forêts ;

-     Les agendas de l’Accord de Paris et des initiatives internationales ;

-     Les prescriptions du cadre mondial sur la biodiversité.

Description du projet ou contexte

Le Congo est un pays à couverture forestière élevée (69% du territoire) et à faible déforestation (0,06%/an). Sur les 23,5 millions d’hectares de forêts répartis entre le secteur public - avec le domaine forestier permanent et le domaine forestier non permanent -, et le secteur privé avec les forêts privées et les plantations forestières privées, ce sont près de 60% des forêts du Congo qui sont allouées à l’exploitation. 

En termes de biodiversité, le bloc forestier Nord Congo présente une situation exceptionnelle à l’échelle de l’ensemble du Bassin du Congo. C’est à la fois une des zones les plus riches sur le plan de la biodiversité et une des moins dégradées. La forte biodiversité constatée dans cette région s’explique d’abord par une forte diversité d’habitats ayant conduit à la création volontariste d’aires protégées de grandes tailles - dont certaines déjà inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco - ainsi qu’à la mise en place au sein des concessions forestières, par l’Etat et les concessionnaires, des Unités de Surveillance et de Lutte Anti Braconnage (USLAB), chargées d’y faire appliquer la législation nationale sur la protection de la faune. 

A ce jour, les 19 aires protégées existantes en République du Congo, y compris les trois aires marines protégées nouvellement créées, représentent 4,35 millions hectares (soit 13% du territoire national), dont 4 font l’objet d’un contrat de gestion déléguée ou de cogestion auprès d’opérateurs privés pour leur plan d’aménagement. La création de trois nouvelles aires marines protégées porte la protection des mers à 12%.

Le Congo est aussi riche en tourbières, qui représentent une réserve estimée à environ 30 milliards de tonnes de carbone. La majorité est intacte et elles sont de plus en plus protégées. Néanmoins, elles font encore face à des menaces croissantes : extension du réseau routier, exploitation forestière et pétrolière et drainage des eaux afin de développer des plantations industrielles de palmiers à huile.

Par ailleurs, le Congo est particulièrement vulnérable face au changement climatique (41e pays le plus vulnérable selon le ND Gain). Il est menacé par une augmentation de ses températures moyennes, une hausse des vagues de chaleur et une forte érosion côtière et pluviale. La hausse des températures pourrait entrainer la libération du carbone contenu dans les tourbières, au lieu de le contenir. 

Lors de la visite du Président de la République française en République du Congo en mars 2023, le Congo a émis le souhait de bénéficier d’un partenariat pour les forêts, la nature et le climat. La France a ensuite reçu un mandat du Groupe des partenaires internationaux (une coalition de bailleurs bilatéraux et multilatéraux) pour engager les discussions avec la République du Congo, ce qui a débouché à son lancement à travers une déclaration politique rendue publique à la COP 28.

Ce partenariat pour les forêts, la nature et le climat a pour ambition de se doter d’une gouvernance solide et prévoit ainsi la mise en place d’un comité de pilotage, un comité technique interministériel et un secrétariat permanent. 

Placé sous-tutelle de la Primature, l’Expert Technique International (ETI) travaillera au sein du Secrétariat Permanent, ensemble avec les experts désignés par chaque ministère concerné (Ministères en charge de l’Aménagement du territoire, de l’agriculture et de la pêche, de l’environnement, des forêts, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de l’enseignement primaire et secondaire et de l’action de l’Etat en mer). Il contribuera à assurer le suivi au quotidien de la mise en œuvre des activités de chaque composante du partenariat et préparer les documents à soumettre à l’examen du Comité Technique, puis du Comité de Pilotage.

 

Description de la structure d’accueil : Secrétariat Permanent du suivi du Partenariat pour la forêt, la nature et le climat.

Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Primature

Composition de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI :

-        Collaboration avec les points focaux des Ministères désignés ;

-        Collaboration avec le Secrétariat permanent pour le suivi de la LoI CAFI

Profil souhaité

Qualifications requises : Diplôme de Master ou équivalent en économie, gouvernance, environnement, développement durable, aménagement du territoire, ou domaine équivalent

Expérience professionnelle :      

·   Au moins sept ans d’expérience professionnelle au niveau international dans l’appui à la planification et à la coordination de politiques de développement, l’appui au(x) Gouvernement(s) pour la formulation et la conduite de réformes de politiques publiques en matière de développement durable et d’agenda climat ;

·       Connaissances en matière de biodiversité, gestion des aires protégées, éducation à l’environnement,

·       Expérience de travail dans des pays d’Afrique, si possible d’Afrique Centrale, souhaitable ;

·       Expérience confirmée en développement de partenariats et d’engagements de parties prenantes sur des initiatives multipartenaires ;

·       Expérience en matière de négociation internationale sur le climat ;

·       Solides connaissances des instruments et initiatives de coopération bilatérales et/ou multilatérales ;

·       Forte capacité de travailler en équipe ;

·       Grande capacité d’adaptation.

Informations complémentaires

 

Durée : contrat à durée déterminée de 2 ans avec possibilité de prolongation de 2 ans sous conditions

Thématique : Forêt, Climat, Environnement

Date de prise de fonction indicative : à partir du 1er septembre 2024

Date de fin de contrat : 31/08/2026

Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d'Expertise France pour la durée de la mission)

Rémunération établie selon la politique de rémunération d'Expertise France :

  • salaire de base + le cas échéant forfait famille
  • prime de technicité et d'expatriation
  • prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage*
  • prise en charge des frais de scolarité* pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l'expert dans le pays de résidence 
  • billets d'avion aller-retour adresse contractuelle - lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final 
  • prise en charge des frais de déménagement* et de visa*
  • couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)

Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l'expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France.

Documents à fournir :

  1. CV ;
  2. Lettre de motivation ;
  3. Trois (3) lettres de recommandations.

Date limite de candidature : 14/06/2024 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.