Postuler

Réf.
2023/CDPPIH/10335

Type d'offre
Poste terrain

Type de contrat
CDDU

Domaines d'expertises
Climat et Agriculture

Date limite de candidature
25/02/2024 23:59

Durée
12 mois renouvelables (4 ans maximum)

Description de la mission

Basé au Cap Haïtien sur toute la durée du projet, le/la Chef.fe de projet assure la coordination et la supervision globale du projet. Sous la responsabilité du siège d’Expertise France et du Directeur Pays, il/elle assure le pilotage global des activités, la communication interinstitutionnelle et la redevabilité du projet vis-à-vis des différentes parties prenantes (DUE et partenaires haïtiens). Le/la Chef.fe de projet est en charge de la mise en œuvre opérationnelle des composantes et activités du projet, en pilotant les travaux du reste de l’équipe, dont le/la Chef.fe de projet adjoint. Il/elle est chargé.e de faire le lien avec toutes les autres parties prenantes du projet et d’assurer le pilotage transversal du projet.

Il/elle assure la bonne exécution des obligations contractuelles d’Expertise France, notamment la planification (opérationnelle et financière), la mise en œuvre en vue d'atteindre les objectifs dans les délais impartis, le contrôle qualité des activités et des livrables associés, et le reporting (respect des procédures, échéances, qualité des indicateurs, etc.). Il/elle garantit la bonne prise en compte des questions transversales au projet (adaptation au changement climatique, égalité homme-femme), supervise la bonne exécution des actions de communication ainsi que la capitalisation sur l’ensemble des composantes et activités du projet.

Le/la Chef.fe de projet travaille en lien étroit avec les chargés de projet au siège d'Expertise France (directions technique et géographique), ainsi qu'avec la Cellule d'Appui Mutualisé (CAM) concernant le suivi financier du projet, les aspects logistiques et sécuritaires et avec le Directeur Pays basé à Port-Au-Prince, représentant Expertise France en Haïti, pour tous les aspects institutionnels.

Dans le détail, le/la Chef.fe de projet devra assurer les missions suivantes :

1.    Pilotage opérationnel et financier du projet
Il/elle est responsable de la planification opérationnelle (plan d’action du projet et chronogramme) et financière et de la mise en œuvre du projet, en ligne avec la proposition technique. Le/la Chef.fe de projet :

  • Prend des orientations stratégiques, en étroite collaboration avec le Bureau de l’Ordonnateur National (BON), la Délégation de l’UE (DUE) ainsi qu’avec les partenaires techniques (MARNDR, MSPP, MAST) et l’assistance technique (AT) gérée par la DUE, afin de garantir l’atteinte des objectifs fixés.
  • Planifie, pilote et coordonne la mise en œuvre du projet en étroite collaboration avec les partenaires techniques, l’AT et l’équipe projet ;
  • Assure la représentation institutionnelle du projet auprès des bailleurs et partenaires techniques ;
  • Élabore le plan de passation des marchés (services, biens, travaux, expertise, etc.), les termes de référence, réalise les négociations contractuelles opérationnelles, le contrôle qualité des contrats et le suivi des engagements contractuels, etc. ;
  • Pilote l'octroi de subventions et appuie le/la Chef.fe de projet adjoint dans le suivi opérationnel des actions mises en œuvre sur le terrain par les ONG ;
  • Pilote le partenariat avec le MARNDR pour la mise en œuvre des activités de la composante 3.2 dans la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince (ZMPP) / Département de l’Ouest ;
  • Identifie les besoins en matière d’expertise sur les différentes composantes et assure la bonne mobilisation des experts le cas échéant (rédaction de termes de référence, entretiens et recrutements);
  • Supervise l’organisation des missions court-terme et autres actions nécessitant des déplacements (visites d’étude, participation à des évènements, etc.) ;
  • Assure un contrôle qualité dans la réalisation des activités et des livrables associés, notamment pour la remontée d’informations au niveau de l’assistance technique concernant la mise en œuvre des activités sur le terrain (qualité du suivi-évaluation et des rapports) ;
  • Prépare les comités de pilotage, supervise et coordonne les comités techniques et les comités de suivi territorial.

2.    Management de l'équipe projet
Le/la Chef.fe de projet :

  • Assure le management hiérarchique et l’animation de l’équipe projet (composée d'un.e chef.fe de projet adjoint.e, de 2 chargé.es de suivi des subventions, d'un.e asssitant.e de projet administratif et financier et d’un chauffeur) ;
  • Recrute le personnel de l’équipe projet et les experts court terme (notamment pour le suivi-évaluation), avec l’appui du chef de projet adjoint, de la CAM et des chargés de projet au siège ;
  • Fournit l’appui nécessaire aux membres de son équipe et anime les réunions d’équipe ;
  • Organise les présences et les absences du personnel de l’équipe-projet (gestion du temps de travail et des congés).

3.    Gestion administrative et financière, en lien avec la CAM
La Cellule d'Appui Mutualisé (CAM) est en charge du pilotage administratif et financier global du projet. Le/la Chef.fe de projet :

  • Est l’interlocuteur principal de la CAM pour les aspects de gestion administrative et financière du projet. Il interagit avec tous les services de la CAM et sera notamment l’interlocuteur privilégié du Directeur Pays d’Expertise France, basé à Port-au-Prince ;
  • Contribue au pilotage et reporting interne d’Expertise France : suivi financier, planification opérationnelle et financière, plan de passation des contrats, clôtures budgétaires annuelles, etc. ;
  • Supervise l’octroi des subventions et s’assure du respect des engagements contractuels par les bénéficiaires.

4.    Sûreté
Compte tenu de la dégradation du contexte sécuritaire dans le pays, le Chef de projet sera responsable de coordonner et de valider les déplacements de l’équipe avec les référents sûreté d’Expertise France (le Département sûreté au siège à Paris et le référent sûreté de la CAM à Port-au-Prince). Il sera le garant de la bonne transmission et application par l’équipe sur le terrain des recommandations du département sûreté.

5.    Activités transverses
Le/la Chef.fe de projet :

  • Assure la qualité du reporting technique (rapport de démarrage, rapports intermédiaires, rapport final) ;
  • Assure le contrôle qualité du suivi des indicateurs de réalisation des activités et d’atteinte des objectifs du projet (OS 2et OS3 du PMSAN II) en lien avec le/la chef.fe de projet adjoint ;
  • Supervise l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de communication, en lien avec l’AT gérée par la DUE ;
  • Supervise l’élaboration et la mise en œuvre du dispositif de suivi-évaluation, en lien avec l’AT gérée par la DUE ;
  • Supervise l’élaboration et la mise en œuvre de la méthodologie de capitalisation, en lien avec l’AT gérée par la DUE ;
  • Représente Expertise France pour tous les aspects liés au projet, auprès des bailleurs, des partenaires techniques et des bénéficiaires.

Description du projet ou contexte

Le Programme Multisectoriel de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PMSAN) a été mis en œuvre par la Délégation de l’Union Européenne en Haïti de 2018 à 2023 afin d’opérationnaliser certains éléments de de la Politique Nationale de Souveraineté et Sécurité Alimentaire et de Nutrition en Haïti (PNSSANH). Validée par arrêté présidentiel le 9 décembre 2020, cette politique développe une nouvelle approche des politiques agroalimentaires et des approches d’investissement de l’État haïtien en faveur d’une plus grande souveraineté alimentaire et du développement d’un système agroalimentaire plus productif et inclusif. Le PMSAN I a apporté des ressources techniques et financières à deux catégories d’acteurs :
i)    étatiques : trois ministères sectoriels (MARNDR, MAST, MSPP) plus celui de la planification et la coopération externe, à travers le Bureau de l’Ordonnateur National (BON), et 
ii)    non étatiques : un ensemble de 7 consortium d’ONG, en gestion directe par la DUE.

A travers ses deux objectifs spécifiques, il a permis d’appuyer la SAN dans 2 départements, le Nord-Ouest et le Haut-Artibonite. La première phase du PMSAN a contribué en particulier à :
- Initier la démarche d’intersectorialité que les orientations du PSNSSANH préconisent entre les secteurs agricoles, la protection sociale et la nutrition, pour une réponse intégrée aux enjeux de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (SAN), au niveau national et départemental ;
- Répondre au caractère structurel de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti, en élaborant une démarche stratégique de la SAN, au-delà de la seule réponse d’urgence. 

Pour capitaliser sur les acquis cette première phase et étendre son aire d’intervention, l’UE a lancé une seconde phase du PMSAN, qui débutera en avril 2024. Le PMSAN II sera mis en œuvre par Expertise France en gestion déléguée des fonds UE (26,3 M€), avec une subvention de l’AFD (1,5 M€) en co-financement.

Dans un contexte général extrêmement dégradé et accentué par une crise sécuritaire et institutionnelle, le PMSAN II fixe l’objectif global de contribuer à la réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations dans les zones ciblées par l’action (Nord-Ouest, Haut-Artibonite et Nord-Est). Sous réserve d’une amélioration de la situation sécuritaire, des activités sont également prévues dans le Département de l’Ouest (Zone Métropolitaine de Port-au-Prince), en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR). 

Le PMSAN II poursuit 3 objectifs spécifiques :
OS1. Les autorités et institutions haïtiennes et les partenaires techniques et financiers adoptent l’approche multisectorielle SAN dans leurs politiques et actions en Haïti. Cet objectif spécifique relève de la responsabilité de l’Etat haïtien et de l’assistance technique qui sera gérée directement par la DUE. Une coordination étroite avec l’équipe d’Expertise France sera néanmoins nécessaire.
OS2. L’état nutritionnel des populations est amélioré dans les zones ciblées; en particulier celles en situation de vulnérabilité, dans les communes du Haut Artibonite et les départements du Nord-Ouest et du Nord-Est.
OS3. Les systèmes de production agricole durables sont développés et viabilisés dans les zones ciblées, c’est-à-dire la zone du Haut-Artibonite, les départements du Nord-Ouest et du Nord-Est ainsi que la zone métropolitaine de Port-au-Prince (composante 3.2).

L’équipe d’Expertise France sera donc plus spécifiquement responsable de l’atteinte des résultats pour les OS 2 et 3, qui seront mis en œuvre sur le terrain via des subventions à des ONG.

Profil souhaité

Qualifications et compétences:
•    Master (BAC +5) ou diplôme universitaire équivalent dans les domaines des sciences politiques, de la coopération internationale, du développement durable, de l’agriculture ou tout autre domaine pertinent pour le projet ;
•    Maîtrise des fondamentaux de la gestion de projet et en particulier des projets de coopération internationale ;
•    Bonne connaissance du contexte haïtien ;
•    Sens du relationnel, de la communication et du travail en équipe et en réseau ;
•    Excellent sens de l'organisation et de la rigueur ;
•    Autonomie, flexibilité et réactivité ;
•    Excellentes compétences rédactionnelles ;
•    Parfaite maîtrise du français ;
•    La connaissance du créole haïtien serait un avantage;
•    Bonne connaissance de l’écosystème de la coopération internationale (bailleurs, opérateurs de mise en œuvre) en particulier en Haïti ;
•    Une connaissance des procédures d’Expertise France, de l’AFD et/ou de l’UE serait un atout.

Expériences professionnelles:
•    Minimum 10 années d’expérience professionnelle dans la mise en œuvre de projets et/ou programmes de coopération internationale ;
•    Minimum 5 ans d'expérience dans le secteur d’intervention (sécurité alimentaire) ou sur des thématiques annexes ;
•    Expérience de terrain dans le cadre d'un projet de coopération. Une expérience en Haïti sera particulièrement appréciée.

Informations complémentaires

•    La durée prévisionnelle du projet est de 4 ans, avec un démarrage prévu en avril 2024.
•    Le/la Chef.fe de projet sera basé.e au Cap-Haïtien, avec le reste de l'équipe projet.
•    Des missions ponctuelles à Port-au-Prince sont prévues dans le cadre d’échanges et de la coordination institutionnelle du programme avec le BON, l’assistance technique, le MARNDR et la DUE.
•    Compte tenu du contexte actuel dans le pays, il s’agit d’un lieu d’affectation non autorisé aux familles.
•    Date souhaitée de prise de fonctions : avril 2024. Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures. 
•    Merci de transmettre CV et Lettre de motivation en français.

Date limite de candidature : 25/02/2024 23:59

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.